Messenger, Instagram : le chiffrement de bout en bout n’arrivera pas cette année

Ne jamais remettre à demain, ce que l’on peut faire aujourd'hui

 

Facebook s’est lancé l’objectif d’intégrer le chiffrement de bout en bout dans tous ses services de messages, mais préfère se concentrer sur le développement des futures fonctionnalités, le décalant en 2022.

Il faudrait attendre 2022 pour avoir le chiffrement de bout en bout arriver sur Facebook Messenger.

Selon Gail Kent, le chiffrement de bout en bout ne serait disponible qu’en 2022 sur Facebook Messenger. // Source : Alexander Shatov – Unsplash

Alors que Signal et WhatsApp disposent du chiffrement de bout en bout (E2E pour « end to end ») pour sécuriser les messages, ce n’est pas le cas d’Instagram Direct et de Facebook Messenger — du moins, pas intégralement. À en croire l’article de blog publié sur Facebook, le chiffrement de bout en bout ne verrait le jour qu’en 2022. Une annonce qui réjouit les services de messagerie concurrents, mais qui soulève quelques inquiétudes vis-à-vis des utilisateurs d’Instagram et de Facebook Messenger.

Un chiffrement de bout en bout qui se fait attendre

C’est une norme de sécurité qui manque cruellement à certains services de messagerie. Pour ce qui est de Facebook Messenger, le chiffrement de bout en bout est arrivé en 2016. Néanmoins, le chiffrement E2E des messages fonctionne uniquement lorsqu’un utilisateur passe en mode conversation secrète — comme le fait également Telegram. Pour rappel, le chiffrement de bout en bout permet d’envoyer des informations à une personne sans que les serveurs (ou un individu) puissent le déchiffrer.

Gail Kent, la directrice de la sécurité sur Messenger a déclaré que « nous nous attendions à faire plus de progrès sur le chiffrement de bout en bout par défaut pour Messenger et Instagram Direct cette année. Mais, il s’agit d’un projet à long terme qui n’aboutira pas avant 2022. De plus, les fonctionnalités de sécurité que nous avons déjà introduites sont conçues pour fonctionner avec un chiffrement de bout en bout et nous prévoyons de continuer à intégrer de solides fonctionnalités de sécurité dans nos services ».

L’unification serait-elle la meilleure solution pour Facebook ?

Outre la volonté d’ajouter le chiffrement de bout en bout sur Facebook Messenger, le réseau social aurait l’intention de fusionner ses services. L’harmonisation permettrait d’améliorer l’élaboration des fonctionnalités et de mettre en place un chiffrement de bout en bout plus complet, quel que soit la plateforme que l’usager utilise.

Pendant ce temps, Instagram Direct ne propose même pas de chiffrement de bout en bout, même partiel puisque les fonctionnalités qui sont déployées ne sont même pas compatibles.

En attendant, le réseau social de Mark Zuckerberg privilégie le développement des fonctionnalités au profit de la protection de ses utilisateurs. Ce qui permet aux services tels que Signal et Telegram de récupérer des utilisateurs mécontents de ses applications vis-à-vis de l’utilisation des données.

Après les récents changements de CGU de WhatsApp, vous cherchez peut-être une nouvelle application de messagerie privée. Si votre cœur balance entre Signal et Telegram, voici notre comparatif complet.
Lire la suite

Les derniers articles