Fujifilm X-T4 : pourquoi Fujifilm passe à une stabilisation boîtier sur son nouvel appareil hybride

Il nous vend vraiment du rêve 📷

 

Fujifilm a dévoilé ce mardi son nouveau boîtier hybride expert, le Fujifilm X-T4. Un appareil photo qui se distingue notamment par sa stabilisation cinq axes intégrée directement au boîtier.

Ce mercredi, Fujifilm a dévoilé son nouvel appareil photo hybride haut de gamme, nouvelle référence de la marque japonaise en matière d’appareils à objectifs interchangeables. Ce nouveau Fujifilm X-T4 propose bien des améliorations par rapport au X-T3 lancé il y a un an et demi, et la stabilisation n’est pas la dernière d’entre elles.

En effet, contrairement aux précédents modèles de la marque — à l’exception notable du Fujifilm X-H1 — le X-T4 propose une stabilisation non pas au niveau de l’objectif, mais directement sur le capteur, intégré au boîtier. Qui plus est, cette stabilisation optique se fait sur cinq axes permettant ainsi une meilleure prise en charge des mouvements non seulement latéraux et verticaux, mais également horizontaux.

Le principal intérêt de ce type de stabilisation, intégrée directement au boîtier, réside dans la possibilité pour les utilisateurs d’associer n’importe quel objectif à l’appareil, qu’il soit stabilisé ou non. Une plus grande possibilité d’optiques s’offre ainsi à l’utilisateur, qu’il s’agisse de celles de Fujifilm ou même de concurrents, parfois proposées à des prix plus agressifs. Rappelons que, jusqu’à présent, Panasonic, Sony ou Olympus étaient parmi les seuls constructeurs à proposer des boîtiers dotés d’une stabilisation au niveau du capteur, là où Nikon et Canon continuent à intégrer la stabilisation à l’objectif.

Une ergonomie et des performances soignées

Outre cette nouvelle stabilisation du capteur sur cinq axes, le Fujifilm X-T4 profite d’un capteur de 26,1 mégapixels au format APS-C (23,5 x 15,6 mm). Le boîtier permet de profiter d’une sensibilité allant de 160 à 12 800 ISO et de 80 à 51 200 ISO en mode étendu. Par ailleurs, il est capable de monter jusqu’à une vitesse d’obturation de 1/8000 seconde en mode mécanique et jusqu’à 1/32000 seconde avec l’obturateur électronique. Pour le mode rafale, le Fujifilm X-T4 peut capturer jusqu’à 20 images par seconde sans perte grâce à l’obturateur électronique et 15 images par seconde avec l’obturateur mécanique. Bien évidemment, le Fujifilm X-T4 n’en oublie pas la vidéo et le boîtier hybride peut capturer des séquences 4K à 60 images par seconde.

Du côté de la conception du boîtier, on notera que le Fujifilm X-T4 profite d’un viseur OLED de 3,69 millions de pixels en plus de son écran LCD de 3 pouces affichant quant à lui 1,62 million de pixels. On notera par ailleurs que l’écran peut pivoter à 360 degrés. Enfin, concernant l’ergonomie, Fujifilm a intégré de nombreuses molettes de contrôles à son X-T4 avec une molette dédiée à la sensibilité à gauche, une pour la vitesse d’obturation à droite et une dernière pour la correction d’exposition.

Le Fujifilm X-T4 sera lancé en France au mois d’avril prochain. Il sera proposé en deux coloris, gris ou noir, au prix de 1799 euros sans objectif.

Les derniers articles