YouTube : Mozilla veut percer le secret de l’algorithme de recommandation

 

Une fake news ? Un contenu raciste ou homophobe ? Mozilla veut savoir comment vous vous êtes retrouvé face à une telle vidéo sur YouTube.

Si Google reste maître sur le domaine de la recherche en ligne en retournant généralement de bons résultats, du côté de YouTube, les choses sont bien différentes. En effet, la liste des vidéos recommandées par la plateforme est souvent sujette à critiques. La fondation Mozilla estime que ces dernières peuvent être dangereuses pour les internautes en retournant « des conspirations sur la pandémie » ou de la « désinformation politique ».

Face à l’opacité du fonctionnement de l’algorithme et des dangers potentiels que Mozilla estime « bien réels », la fondation lance aujourd’hui une nouvelle extension pour son navigateur Mozilla Firefox ainsi que pour Google Chrome.

Mozilla prend le problème à cœur en expliquant que l’intelligence artificielle procédant à ces recommandations compte pour 70 % de l’ensemble des lectures de la plateforme. Et pour mémoire, YouTube, c’est tout de même 2 milliards d’utilisateurs par mois. En d’autres termes, l’algorithme de YouTube influence considérablement les internautes et il serait urgent de le rendre plus efficace.

Comment fonctionne l’extension ?

Baptisée RegretsReporter, cette extension permet de rapporter à Mozilla les recommandations que l’on juge peu pertinentes, voire dérangeantes lorsque l’on suit de manière passive les suggestions de lecture de YouTube. Pour cela, il suffit de cliquer sur le bouton de l’extension. D’emblée, la vidéo en cours et l’historique de la lecture sont automatiquement extraits. Ces éléments permettront à Mozilla de mieux comprendre le cheminement. Il est ensuite possible de préciser la raison pour laquelle vous rapportez ladite vidéo (fake news, contenu inapproprié ou offensif…).

Extension RegretsReporter de Mozilla

Extension RegretsReporter de Mozilla // Source : Mozilla

Notons que par souci de confidentialité, il est également possible d’enlever plusieurs éléments de son historique de visionnage. Aussi, il est précisé que les données collectées ne sont pas associées à un compte YouTube, mais disposent d’un identifiant unique généré de manière automatique.

Au travers de cette étude, Mozilla tentera de déterminer par quel biais des vidéos racistes, homophobes ou de type conspirationniste sont recommandées par la plateforme et dans quelle proportion. Pour cette raison, l’internaute doit continuer d’utiliser YouTube normalement.

Ce n’est pas la première fois que Mozilla pointe le service de vidéo de Google du doigt. En août 2019, la fondation a soulevé le problème afin d’ouvrir un dialogue avec les ingénieurs de la société tout en détaillant la manière dont une intelligence artificielle peut potentiellement manipuler un internaute. Le mois suivant, Mozilla a d’ailleurs interrogé la mère d’un adolescent s’étant radicalisé en ligne et notamment via la filiale d’Alphabet.

YouTube

YouTube

Les derniers articles

  • OnePlus est-il encore OnePlus ?

    OnePlus

    OnePlus est-il encore OnePlus ?

    26 octobre 202026/10/2020 • 18:45