Google Photos met fin à l’illimité gratuit en 2021 : ce qu’il faut savoir

 

Google va mettre fin à la promesse de base de son service Google Photos : le stockage gratuit et illimité des images.

Lors de son lancement, Google Photos a rapidement connu le succès grâce à une promesse très forte : pouvoir stocker gratuitement et de façon illimitée toutes les photos que l’on a un jour prises avec un appareil photo numérique. De quoi permettre d’avoir une sauvegarde de l’intégralité ses photos à un endroit, et pouvoir facilement les trier chronologiquement ou faire des recherches.

Aujourd’hui Google annonce la rupture de cette promesse : à partir du 1er juin 2021, il ne sera plus possible d’ajouter des nouvelles photos ou vidéos de façon illimités.

15 Go de stockage gratuit

À partir du 1er juin, chaque photo et vidéo qui seront ajoutés au compte Google Photos seront décomptés des 15 Go gratuit offerts avec chaque compte et partagés entre le stockage Google Drive et le stockage de Gmail.

Cela signifie que les anciennes photos et vidéos sauvegardées jusqu’en juin ne seront pas décomptées.

L’exception Google Pixel

Les smartphones de la marque, du Pixel 1 au Pixel 5, ne sont pas concernés par ce changement. Ils pourront toujours stocker de façon illimitée des photos à partir du 1er juin.

Estimer la place qu’il vous reste

Google a mis en place une page spéciale sur le site de Google Photos pour évaluer à quel rythme votre compte va remplir le stockage alloué.

Google peut estimer la place restante

Google peut estimer la place restante // Source : capture d’écran

Il est évidemment possible d’étendre cette capacité de stockage avec des abonnements payants à Google One.

La firme promet aussi de sortir en juin 2021 un nouvel outil pour facilement sauvegarder une copie des photos stockées sur ses serveurs.

Le nouveau modèle économique à double tranchant

On peut tout de même s’interroger sur ce changement de politique, que Google justifie par une demande de plus en plus forte sur ses serveurs, ce qui lui demanderait à terme et sans changement de sa part de limiter les performances du service.

Sauf que voilà, si Google promet que les photos ne sont pas utilisées à des fins publicitaires, elles le sont bien pour d’autres utilisations. Google se sert notamment des milliards de photos stockés sur ses serveurs pour entrainer ses algorithmes de recherche dans l’image.

Avec sa nouvelle politique, Google veut à la fois continuer cette utilisation des photos, tout en se rémunérant avec un abonnement payant. De quoi donner des arguments à ses concurrents comme Apple iCloud qui promettent de garder les photos bien privées.

Google Photos

Google Photos

Les derniers articles