Test du Honor Band 7 : un bracelet séduisant, mais sans grande surprise

Montres / bracelets Connectés • 2023

Le Honor Band 7 propose une formule connue pour un bracelet connecté. Mais suffit-il à faire de l'ombre aux géants du marché ? C'est ce que l'on va voir dans ce test complet.

Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
 

Lorsqu’on pense aux bracelets connectés, Xiaomi ou Fitbit viennent rapidement en tête, mais Honor n’est pas en reste. Séparée depuis quelques années de Huawei, son ancienne maison-mère, Honor n’a pas arrêté pour autant de proposer des bracelets connectés. Après les Honor Band 5 et Honor Band 6, lancés respectivement en 2019 et 2021, le constructeur chinois propose désormais un Honor Band 7 au prix attractif et au design plutôt sobre. Voici son test complet.

Honor Band 7 Fiche technique

Modèle Honor Band 7
Dimensions 43 mm x 25,4 mm x 10,99 mm
Définition de l'écran 194 x 368 pixels
Dalle OLED
Poids 29 g
Capteur de rythme cardiaque Oui
Analyse du sommeil Oui
Accéléromètre Oui
Capteur de lumière ambiante Inconnu
Indice de protection 5ATM
Prix 59 €
Fiche produit

Le bracelet de ce test nous a été fourni par Honor.

Honor Band 7 Design

De prime abord, le Honor Band 7 fait clairement dans la sobriété. On a droit ici à un bracelet composé, comme d’habitude, de deux parties : le bracelet souple en silicone et le boîtier en plastique rigide. Cependant, contrairement à ce que peuvent proposer certains concurrents comme Fitbit ou Huawei, le bracelet n’est pas amovible du capteur d’activité. Impossible donc de le changer selon vos goûts et vos envies. Surtout que le Honor Band 7 n’est proposé en France qu’en coloris noir, un coloris plutôt sobre, certes, mais qui pourra manquer de fun.

Le Honor Band 7
Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Comme c’est de plus en plus le cas sur le marché des bracelets connectés depuis quelques années, le Honor Band 7 propose par ailleurs un boîtier un peu plus large que le bracelet en silicone. Sans le faire ressembler à une montre connectée carrée pour autant, on s’éloigne assez nettement du Honor Band 5 par exemple. Ici, on a donc un capteur — sans compter le bracelet — de 43 x 25,4 x 10,99 mm qui s’adaptera aux poignets de 130 à 210 mm de diamètre. Tant qu’à aborder les mensurations du Honor Band 7, signalons également son poids de 29 grammes. Autant dire que le capteur d’activité se fera facilement oublier à la longue. Par ailleurs, le silicone du bracelet, plutôt élastique, permettra de l’arrimer solidement contre votre peau pour capturer une fréquence cardiaque la plus fiable possible.

Le bracelet élastique du Honor Band 7
Le bracelet élastique du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Autour du boîtier, le Honor Band 7 ne propose qu’une seule et unique touche physique, présente sur la tranche droite. Si le bouton manque un peu de fermeté dans son appui, il a le mérite d’être plutôt large et de tomber plutôt bien sous les doigts.

L'unique bouton du Honor Band 7
L’unique bouton du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Le Honor Band 7 est par ailleurs certifié 5ATM et pourra donc résister non seulement à la pluie et à la transpiration, mais également à l’immersion à faible profondeur, par exemple pour suivre votre activité pendant une séance de natation.

Un écran Oled

Le Honor Band 7 est doté d’un écran rectangulaire de 1,47 pouce de diagonale et d’une définition de 194 x 368 pixels pour une densité de 283 pixels par pouce. C’est un peu juste pour un bracelet connecté et, de fait, on distingue assez facilement les pixels lorsqu’on regarde l’écran de près. On est loin de la résolution que l’on peut avoir sur des montres plus haut de gamme, mais, sur un bracelet proposé à moins de 60 euros, on peut facilement lui pardonner.

L'écran du Honor Band 7
L’écran du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

L’écran pourra cependant manquer de lisibilité, notamment en extérieur en plein soleil. Il faut dire que le constructeur a décidé de ne pas intégrer de capteur de luminosité à son Band 7 et qu’il n’est possible de régler l’éclairage que sur cinq niveaux. Il vous faudra donc constamment ajuster la luminosité de l’affichage entre les moments lumineux — par exemple une course à pied en plein jour — et ceux plus sombres — le soir avant de vous coucher. Dommage.

Le Honor Band 7 permet cependant de programmer un mode « ne pas déranger » qui va désactiver l’allumage automatique de l’écran lorsque vous pivotez le poignet. Le bracelet intègre également un mode d’affichage « always-on ». Néanmoins, impossible cette fois de le programmer automatiquement à heure fixe. Il vous faudra penser à l’éteindre chaque soir avant de vous coucher et à le rallumer le matin.

Le mode always-on du Honor Band 7
Le mode always-on du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Enfin, comme d’habitude sur ce type de bracelets, Honor vous permet de choisir parmi moult cadrans. En plus des 13 intégrés de base et personnalisables avec différentes complications, il est possible d’en télécharger davantage depuis l’application Honor Santé. Au moment d’écrire ces lignes, plus de 50 cadrans étaient ainsi proposés au téléchargement.

Honor Band 7 Utilisation et application

Honor propose une navigation plutôt simple sur son Honor Band 7. En partant du cadran d’accueil, on va ainsi pouvoir glisser son doigt vers le haut pour accéder aux dernières notifications reçues, vers le bas pour trouver les paramètres rapides et vers la gauche ou la droite pour les widgets vers les applications. Au sein des applications, un glissement vers la droite servira cette fois à revenir en arrière.

Le Honor Band 7
Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Enfin, le bouton sur le côté va vous permettre de lancer une activité via la liste de toutes les applications ou une application ou de revenir à l’écran d’accueil.

Tant que l’on parle des applications, il est temps de rappeler que le Honor Band 7 n’est pas une montre, mais bel et bien un simple bracelet connecté. Autant dire que les applications proposées ici sont plutôt basiques. Outre les activités, sur lesquelles on reviendra plus tard, le bracelet ne vous propose que quelques fonctionnalités, surtout liées à la santé :

  • historique d’entraînement ;
  • rythme cardiaque ;
  • Spo2 ;
  • historique d’activité ;
  • sommeil ;
  • stress ;
  • exercices respiratoires ;
  • musique ;
  • notifications ;
  • météo ;
  • chronomètre ;
  • minuteur ;
  • alarme ;
  • lampe torche ;
  • trouver mon téléphone ;
  • paramètres.

Outre le contrôle de la musique, l’affichage de la météo ou les notifications, on a surtout ici des fonctions très liées à la santé ou à vos exercices physiques. Surtout, le Honor Band 7 ne vous permet pas de télécharger des applications tierces.

Le Honor Band 7
Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Certes, on a affaire ici à un bracelet à l’interface intuitive, mais dont on a vite fait le tour et qui, au quotidien, ne servira essentiellement qu’à lancer une activité ou à recevoir vos notifications au poignet. À ce titre, signalons que l’on peut choisir quelles applications installées sur votre smartphone vont avoir l’autorisation de faire vibrer le Honor Band 7. En revanche, une fois la notification reçue, impossible d’interagir avec elle si ce n’est pour la lire. Pas de réponse possible depuis le bracelet.

L’application Honor Santé

Pour communiquer avec votre smartphone, le Honor Band 7 utilise le Bluetooth 5.0 en version LE. Le bracelet peut par ailleurs se connecter à tous les smartphones dotés au moins des versions iOS 11 ou Android 9.

C’est surtout via l’application Honor Santé que vous pourrez contrôler le bracelet connecté du constructeur.

Cette application, proposée aussi bien sur iOS que sur Android, vous permet non seulement de retrouver vos données de santé et d’entraînement, mais aussi d’interagir avec le Honor Band 7. C’est là par exemple que vous pourrez le mettre à jour, télécharger de nouveaux cadrans, programmer des réveils, gérer les notifications ou modifier les paramètres des mesures de santé pour la fréquence cardiaque, la qualité de sommeil ou la mesure de l’oxygène.

Honor Band 7 Suivi d’activité

Puisque le Honor Band 7 est un bracelet connecté, il mise logiquement avant tout sur le suivi de santé et d’activité. À ce titre, il embarque un cardiofréquencemètre capable non seulement de mesurer la fréquence cardiaque, mais également le taux d’oxygène dans le sang. Le bracelet profite en outre d’un suivi automatique du sommeil et du stress.

Le suivi d'entraînement du Honor Band 7
Le suivi d’entraînement du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Enfin, du côté des entraînements, Honor communique sur le suivi de 96 activités différentes — 11 avec suivi « professionnel » et 85 avec suivi « personnalisé ». On retrouve tous les grands classiques du genre avec la course à pied, la marche en extérieur, le vélo en intérieur, le saut à la corde, la nage en intérieur ou le rameur. Une simple option « autre » permet quant à elle d’enregistrer les entraînements qui ne seraient pas proposés d’emblée par le Honor Band 7.

Un bracelet connecté sans suivi GPS

Contrairement à certains bracelets connectés — comme le Xiaomi Smart Band 7 Pro ou le Fitbit Charge 5 — le Honor Band 7 n’est pas doté d’une puce GPS. Pour enregistrer précisément la distance parcourue, et donc la vitesse ou l’allure de vos entraînements, il profitera donc de la puce GPS intégrée à votre smartphone.

Par ailleurs, durant mes différents entraînements avec le Honor Band 7, le bracelet m’a régulièrement notifié que la connexion GPS se perdait avant de reprendre deux à trois secondes plus tard. Rien de dramatique, mais ça peut être assez frustrant de sentir son poignet vibrer à la longue.

Reste que, dans l’absolu, il est plutôt préférable de ne pas avoir de puce GPS que d’en avoir une médiocre qui va mal estimer votre géolocalisation et passer de longues minutes à faire le premier fix. Ici, comme le Honor Band 7 se repose sur la puce du smartphone, la seule contrainte est qu’il vous faudra avoir le téléphone avec vous pendant vos sorties.

Une mesure de la fréquence cardiaque plutôt efficace

Pour évaluer la fiabilité du cardiofréquencemètre du Honor Band 7, je l’ai porté à l’occasion de plusieurs entraînements en course à pied. Je portais en même temps une ceinture cardiofréquencemètre abdominale, la Garmin HRM-Pro, réputée pour la fiabilité de ses données en raison de ses mesures basées sur les signaux électriques du cœur.

Le cardiofréquencemètre du Honor Band 7
Le cardiofréquencemètre du Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

J’ai ainsi pu comparer les mesures du Honor Band 7 à celles de la ceinture de Garmin.

Dans les faits, sur ma première séance, à allure constante, le Honor Band 7 a réussi à mesurer une fréquence cardiaque assez proche de celle de la mesure de référence… du moins en moyenne. Le bracelet a cependant eu bien plus de mal à s’adapter aux quelques pics avec une différence de 3 BPM sur la fréquence cardiaque maximale.

Honor Band 7Mesure de référence
FC moyenne151 bpm152 bpm
FC max163 bpm166 bpm
La précision de la mesure de fréquence cardiaque du Honor Band 7
La précision de la mesure de fréquence cardiaque du Honor Band 7 // Source : Frandroid

Sur une seconde séance en fractionné, on voit encore une fois que les mesures du Honor Band 7 sont bien plus lissées avec quelques erreurs sur les pics. Comme souvent, on constate également un petit retard dans les variations de fréquence cardiaque, avant ou après les accélérations.

Honor Band 7Mesure de référence
FC moyenne166 bpm167 bpm
FC max186 bpm185 bpm
La précision de la mesure de fréquence cardiaque du Honor Band 7
La précision de la mesure de fréquence cardiaque du Honor Band 7 // Source : Frandroid

Reste que, dans l’absolu, le Honor Band 7 est plutôt efficace pour mesurer la fréquence cardiaque durant les activités, avec une bonne fiabilité sur les mesures. Est-il pour autant à conseiller ? À cette question, on répondra cependant plutôt non. En effet, Honor ne permet malheureusement pas d’exporter ses séances sportives vers d’autres plateformes. Alors que Huawei intègre désormais un export automatique vers Strava, ce n’est pas le cas sur le Honor Band 7. Les activités sont conçues pour être affichées sur l’application Honor Santé et puis c’est tout.

Dommage, on aurait apprécié de pouvoir les exporter, observer un peu plus les courbes de fréquence cardiaque ou les différentes données — le bracelet mesure également la longueur des foulées, la cadence. Or, puisqu’il est impossible de partager les séances vers Strava ou Komoot, ou de les exporter en fichier .fit, .gpx ou .tcx, impossible de jouer davantage avec.

Honor Band 7 Autonomie

Si Honor ne communique pas sur la capacité de la batterie de son Band 7, le constructeur indique qu’il est capable de fonctionner pendant 14 jours en « utilisation typique » et 10 jours en « utilisation intensive ».

De mon côté, j’ai cependant eu droit à une autonomie bien moindre en activant l’écran always-on en journée, avec mesure en continu de l’oxygène et de la fréquence cardiaque en « temps réel ». Avec ces paramètres plutôt exigeants, j’ai pu utiliser le Honor Band 7 pendant 3 jours et 18 heures avant qu’il ne tombe à court de batterie. Durant cette période, le bracelet m’a accompagné lors de trois entraînements.

Le Honor Band 7
Le Honor Band 7 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Bien évidemment, c’est l’écran always on qui vient utiliser le plus d’énergie. Sans cette fonction, l’autonomie constatée est bien meilleure, avoisinant les sept jours. Néanmoins, on reste assez loin de la promesse de 14 jours faite par Honor.

Pour la recharge, le Honor Band 7 est fourni d’un câble USB-A avec un connecteur magnétique de l’autre côté. Ce connecteur va permettre de passer de 0 à 100 % de batterie en tout juste 40 minutes.

Honor Band 7 Prix et date de sortie

Le Honor Band 7 est disponible en France depuis le 21 février 2023. Il est proposé uniquement en coloris noir, au prix de 59,90 euros.

Où acheter La
Honor Band 7 au meilleur prix ?

À ce tarif, le bracelet fait face au Xiaomi Smart Band 7, au Fitbit Inspire 3 ou au Huawei Band 7.

Notre avis sur La Honor Band 7

Design
7
Le Honor Band 7 propose un design somme toute très classique et sobre. Son écran Oled est plutôt de bonne facture et confortable à consulter. Dommage cependant qu'il n'intègre pas de capteur de luminosité.
Logiciel
8
L'interface du Honor Band 7 est plutôt simple à appréhender, même s'il faudra parfois chercher un peu parmi les différents menus. L'application Honor Santé qui l'accompagne est très claire.
Sport et santé
6
Le Honor Band 7 ne profite pas de puce GPS. Par ailleurs, si le suivi de la fréquence cardiaque est plutôt fiable, il est impossible d'exporter les données d'entraînement vers d'autres services. Une gageure en 2023.
Autonomie
7
Sans atteindre la promesse de deux semaines d'autonomie faite par Honor, le Band 7 peut être utilisé pendant une semaine sans trop de problème. C'est suffisant dans la grande majorité des cas.
Note finale du test
7 /10
Le Honor Band 7 est un bracelet connecté correct qui ne fait aucune erreur majeure, ni en mal ni en bien.

On a en fait affaire ici à un bracelet connecté des plus classiques sans possibilité d'installer des applications tierces, sans possibilité d'exporter les données d'entraînement, sans capteur de luminosité et sans GPS. Certes, il s'agit là clairement de défauts, mais pour un prix de 60 euros, on en a pour son argent.

Reste qu'on a du mal à se figurer la justification que pourrait apporter Honor à son bracelet qui n'ajoute finalement pas grand-chose par rapport aux précédents modèles proposés pourtant à leur lancement à des tarifs plus accessibles encore. Rappelons que le Honor Band 5 avait quant à lui été lancé à 30 euros.

Points positifs de la Honor Band 7

  • Design passe-partout

  • Écran de bonne qualité

  • Suivi de la fréquence cardiaque précis en entraînement

  • Autonomie suffisante

Points négatifs de la Honor Band 7

  • Pas de capteur de luminosité

  • Pas d'applications tierces

  • Pas d'export des séances d'entraînement

  • Pas de suivi GPS

Les derniers articles