Vive Cosmos Play, Elite et projet Proton : HTC présente son plan d’attaque dans la VR

Une année 2020 qui commence fort

 

Le groupe HTC a levé le voile sur deux nouveaux casques de réalité virtuelle répondant au nom de Vive Cosmos Play et Elite. Si le premier se positionne comme un dispositif d’entrée de gamme moins onéreux que le Vive Cosmos, le second semble réservé aux jeux immersifs les plus puissants du marché. Un autre projet de casque VR nommé Proton est également dans les tuyaux.

HTC lance sa nouvelle offensive sur le créneau de la réalité virtuelle. Après avoir intronisé son casque Vive Cosmos, en France, en octobre dernier, l’entreprise taïwanaise s’arme d’une nouvelle offre plus complète articulée autour de deux nouveaux dispositifs : l’HTC Vive Cosmos Play et Elite. Attention, ces deux modèles ne peuvent fonctionner sans être branchés à un ordinateur compatible. Pour la partie autonome, il faudra repasser.

Le duo susmentionné partage la même base que le Cosmos classique : seule la façade avant modulaire, ou faceplate, a été modifiée pour améliorer la précision du tracking. Le Vive Cosmos Play s’équipe ainsi d’un système de suivi intérieur-extérieur composé de quatre caméras, au lieu de six sur le Cosmos classique. Ici, l’idée est de proposer un produit moins onéreux que ce dernier grâce à une grille tarifaire fixée à 599 euros.

Cosmos Elite : un prix à quatre chiffres, ou presque

Le Cosmos Play est ainsi davantage adapté aux jeux « d’entrée de gamme » comme Viveport Video ou Angry Birds VR: Isle of Pigs. Toucher les environnements professionnels et les musées fait également partie des objectifs du groupe. En face, le Vive Cosmos Elite se positionne quant à lui comme un casque haut de gamme, notamment au regard de son coût : 999 euros.

Compatible avec les Vive Tracker, le Cosmos Elite « offre à la fois les performances du tracking externe et la flexibilité de la technologie intérieures-extérieures », indique le communiqué de presse. Son usage conviendra par exemple aux jeux comme Pistol Whip, Superhot et Audica. Sa force réside dans son tracking plus précis, censé améliorer l’expérience utilisateur.

J’ai notamment pu le tester lors d’une conférence de presse organisée par HTC, à Paris. Lors de mon expérience sur le jeu de tir Sairento VR, la différence entre le Cosmos classique et la version Elite était pour le moins minime. « C’est vraiment du détail », m’a affirmé un représentant. Je ne suis pas sûr qu’un simple test de 10 minutes sur les deux casques puisse réellement nous rendre compte du décalage. Un essai sur le plus long terme semble plus adapté.

La société a également intronisé une nouvelle faceplate autonome répondant au nom de Cosmos XR. D’abord disponible sous forme de kit de développement à partir du second trimestre, cet accessoire à placer sur le devant du casque vise à agrandir le champ de vision, ou Field of View, du dispositif. Une présentation plus détaillée aura lieu pendant la prochaine Game Developers Conference (16 – 20 mars).

Project Proton : quand HTC conçoit la VR autrement

Autre outil évoqué : Vive Sync, qui permet d’intégrer des modélisations 3D au sein d’un environnement virtuel pour l’analyser en groupe. Vive Sync est plutôt adressé aux professionnels, qui pourront par ailleurs profiter d’un face tracking reproduisant leur visage en réalité virtuelle. L’exemple proposé – en photo – pendant la conférence de presse était celui d’une moto.

HTC a également évoqué l’avènement de la 5G, qu’elle compte bien prendre en main pour élargir le spectre des possibilités au sein de la réalité virtuelle. L’un des derniers projets présentés n’est autre qu’un concept de casque de réalité mixte surnommé Project Proton. D’apparence, ce produit s’éloigne des standards en s’armant d’un design plus passe partout.

Une maquette sera bientôt présentée, nous a-t-on confirmé. Mais surtout, l’idée est de récolter l’avis de la communauté pour développer ce projet étape par étape. Selon l’un de ses représentants, HTC ne se ferme aucune porte quant à la cible visée. A l’heure d’écrire ces lignes, deux versions ont été imaginées pour l’occasion : l’une dotée d’une batterie logée derrière la tête de l’utilisateur, l’autre reliée à un module par un fil, à l’image du Magic Leap One.

Les précommandes du Vive Cosmos Elite débuteront en ligne dès le 24 février. Concernant le Cosmos Play, aucune information sur sa date de sortie n’a jusque-là été communiquée. Plus d’éléments à son sujet seront publiés au cours des prochains mois.

Les derniers articles

  • Le Galaxy Z Flip 5G fuite dans une vidéo

    Samsung

    Le Galaxy Z Flip 5G fuite dans une vidéo

    11 juillet 202011/07/2020 • 11:00