Huawei a réagi officiellement à la suspension de sa collaboration avec ARM, le concepteur d’architectures. Le message se veut rassurant.

Dans l’affaire qui oppose Huawei au gouvernement américain, l’entreprise chinoise a perdu le droit d’intégrer les services Google sur ses prochains appareils, des partenariats avec plusieurs fournisseurs importants et sa collaboration avec ARM qui est pourtant à l’origine de l’architecture des puces Kirin équipant tous les smartphones de la marque.

Sur ce dernier point, Huawei a tenu à réagir officiellement via un communiqué envoyé aux rédactions.

Pour le moment, notre fournisseur ARM est en train de prendre connaissance et d’évaluer l’impact de cette décision du Département du Commerce, et communique activement avec le gouvernement américain. Nous comprenons pleinement leur démarche et les soutenons. Récemment, un grand nombre de partenaires ont décidé de continuer leur collaboration avec Huawei et de nous soutenir. Nous leurs sommes infiniment reconnaissants. Ceci étant, Huawei continuera de collaborer avec ses partenaires pour protéger les intérêts de nos clients et utilisateurs à travers le monde, préserver l’ordre sur le marché, et assurer le développement de notre industrie dans de bonnes conditions.

Rassurer

Le message se veut donc rassurant. On sent aussi que Huawei veut faire comprendre qu’un retour à la normale est possible. Cet avis est d’ailleurs partagé par un grand nombre de lecteurs et lectrices que nous avons récemment sondés sur FrAndroid.

Comme on peut le lire dans le communiqué, le géant chinois souligne qu’il profite encore du soutien de plusieurs associés. À ce titre, on peut par exemple citer le fondeur taïwanais TSMC qui n’a pas rompu ses liens avec Huawei.

Du coup, faut-il acheter un smartphone Huawei/Honor aujourd’hui ?