Le Huawei Mate 40 devrait être le dernier smartphone avec puce Kirin

 

En raison des problèmes rencontrés par la marque avec les États-Unis, le Mate 40 serait le dernier smartphone à intégrer une puce maison Kirin. L'avenir de la marque dans la mobilité continue d'interroger.

Source : HandsetExpert x OnLeaks

Source : HandsetExpert x OnLeaks

Hauwei n’est pas au bout de ses peines. Le géant du smartphone est toujours sous le coup de son bannissement américain, ce qui l’empêche notamment d’installer le Google Play Store et les services Google sur ses smartphones depuis plus d’un an. Il y a quelques mois, le gouvernement américain a encore renchéri d’un cran, en interdisant les fournisseurs de semiconducteurs de travailler avec Huawei.

Huawei ne pourra plus avoir de puces Kirin au 15 septembre 2020

Richard Yu, le patron de Huawei, a confirmé en Chine que la prochaine gamme de fleurons Huawei Mate 40 intégrerait bien une puce Kirin 9000 développée en interne comme ces prédécesseures. La gamme sera dévoilée en septembre, probablement quelques jours avant la rupture complète de la capacité de production des processeurs pour la firme.

En effet, dans une autre déclaration, Huawei a confirmé que ses puces Kirin ne pourraient plus être fabriquées à partir du 15 septembre en raison des récentes sanctions américaines. La marque se rapprocherait donc de la rupture de stock pour ses propres processeurs, fabriqués par son partenaire TSMC.

Résultat, les Huawei Mate 40 et Mate 40 Pro devraient être les derniers smartphones à recevoir une puce Kirin. Les prochains appareils développés par la firme pourraient ironiquement utiliser des processeurs américains, si Qualcomm obtient l’accord de la Maison-Blanche.

Un futur en question

Si Huawei continue de développer ses autres activités, notamment avec des ordinateurs convaincants, et si le marché du smartphone lui est encore favorable, on peut tout de même se questionner sur l’avenir à moyen terme de la marque sur le marché du smartphone. Au fil des interdictions mises en place par les États-Unis, le travail de Huawei pour concevoir et commercialiser des smartphones est de plus en plus difficile, surtout si l’on parle de smartphones en compétition avec les derniers produits d’Apple ou de Samsung.

Le lancement du Huawei Mate 40 en septembre semble assuré, mais l’avenir de la marque sur le marché devrait se jouer en 2021.

Les derniers articles