AMD pourrait sauver Huawei de sa descente aux enfers

Tant qu'il y a de la vie, il y a de l'espoir

 

Alors que les sanctions américaines rendent la vie impossible à Huawei, AMD donne de l’espoir au géant chinois. Le vice-président de l’entreprise a confirmé qu’AMD disposait d’une dérogation pour collaborer avec les entreprises placées sur la liste noire américaine.

Huawei P40 Lite

Le dos du Huawei P40 Lite // Source : Frandroid

L’espoir peut renaître chez les fans de Huawei. Bousculé par les restrictions américaines, le géant chinois se trouve dans une situation plus qu’inconfortable sur le marché des smartphones. Privé des services Google, il doit maintenant jongler avec ses différents partenaires pour trouver une solution aux restrictions matérielles (Huawei ne peut plus équiper ses smartphones de puces Kirin).

Si la plupart de ses partenaires (y compris chinois) ont l’interdiction de collaborer avec le constructeur, AMD pourrait sauver Huawei d’une situation que l’on pensait inéluctable.

Une lueur d’espoir pour Huawei

Forrest Norrod, Senior Vice President d’AMD, a en effet confirmé que l’entreprise avait obtenu une dérogation pour collaborer avec certaines entreprises placées sur l’US Entity List, la fameuse liste noire interdisant toute société américaine (ou utilisant des technologies américaines) de collaborer avec les entreprises y figurant.

Cela ne signifie pas pour autant que Huawei est sorti d’affaire. Forrest Norrod n’a pas souhaité communiquer les noms des entreprises de cette liste noire avec lesquelles il est autorisé à collaborer. Il a également ajouté que cet accord ne bouleverserait pas le marché pour le moment.

Si le Senior Vice President d’AMD laisse planer le mystère autour de ces accords et ne cite même pas le nom de Huawei, cette nouvelle donne une lueur d’espoir au géant chinois. En effet, AMD fait partie des entreprises ayant lancé une grande opération de lobbying auprès des autorités américaines pour alléger les sanctions contre Huawei, le géant chinois représentant un client de choix pour de nombreuses entreprises d’outre-Atlantique et d’ailleurs.

Nombre d’entre elles expliquent que les restrictions à son encontre ont un impact financier important sur leurs affaires, sans parler du ralentissement de l’innovation. Huawei est non seulement un moteur sur le segment des smartphones, mais surtout dans le secteur des télécommunications. Alors que tous les pays du monde accélèrent sur le déploiement de la 5G, se passer de l’un des principaux équipementiers pourrait avoir des répercussions.

Les derniers articles