L’Apple M1 Max déjà battu par Intel d’après ce benchmark

Mais à quel prix ?

 

Un premier benchmark du processeur Intel Core i9 12900HK avec l'architecture Alder Lake semble remporter la victoire face à Apple.

Apple a fait très fort avec la présentation de ses MacBook Pro, et en particulier des puces Apple M1 Pro et M1 Max. La marque n’a pas hésité à comparer ses nouveaux processeurs aux dernières générations d’Intel côté processeur, et de Nvidia côté carte graphique, pour démontrer toute la supériorité des puces Apple Silicon. Évidemment, pour ses comparatifs, la marque n’a pas eu d’autres choix que d’utiliser des PC déjà disponibles dans le commerce. C’est sans compter sur la nouvelle génération Intel sur le point de débarquer.

D’après un premier benchmark d’un processeur Intel Alder Lake de 12e génération, Apple ne devrait pas garder sa couronne très longtemps.

L’Intel Core i9 12900HK bat tout ce qui se fait

C’est le site WCCFtech qui a pu récupérer en exclusivité ce premier benchmark du processeur Intel Core i9 12900HK. Il devrait donc s’agir du processeur mobile le plus haut de gamme du nouveau catalogue Intel. L’architecture Alder Lake a déjà été présentée par Intel, mais la firme n’a pas encore lancé la commercialisation des processeurs. Elle offre notamment une nouvelle architecture hybride très intéressante, et le support des dernières technologies comme la DDR5 et le PCI Express 5.0.

Comme on peut le voir sur ces comparatifs, que ce soit sur le test monocœur ou le test multicœur, le processeur Intel Alder Lake arrive en tête de Geekbench 5.4.1. On peut voir que la différence avec la précédente génération est tout de même remarquable, avec un score de 1851 contre 1616 points pour l’Intel de 11e génération. Dans ce match pour le sommet, le processeur AMD se fait distancer par Apple et Intel avec son score de 1506 points.

La victoire en monocœur était attendue pour Intel, l’architecture de la marque domine depuis très longtemps les performances avec un seul cœur, mais a beaucoup plus de difficultés avec la multiplication des cœurs plus simple sur les architectures AMD et Apple. Pourtant, ici même Alder Lake s’en sort en multicœur face à ses concurrents, une très bonne nouvelle pour Intel.

Une question de consommation

Quand on parle de processeurs mobiles, les performances maximales sont une chose, mais la consommation en est une autre. En effet, Apple promet notamment une excellente autonomie sur ses MacBook Pro, et surtout de garder le même profil de performances quand la machine est débranchée. Historiquement, ce n’était pas le cas des PC portables x86, en particulier les machines AMD dont les performances descendent radicalement loin d’une prise.

Ici, Intel remporte le match des performances, mais à quel prix ? Quelles seront l’autonomie et la finesse d’un PC portable équipé de l’Intel Core i9 12900HK face à un MacBook Pro M1 Max. C’est ici que l’architecture hybride d’Intel va devoir tirer son épingle du jeu.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles