Intel annonce son Core i9-13900KS… un CPU qui fait oublier l’overclocking

S pour « Special » 💣

 

Fidèle à ses habitudes avec les Core i9, Intel a annoncé une version spéciale pour son i9-13900K : le Core i9-13900KS. Cette puce a pour particularité d'atteindre nativement, et donc sans avoir besoin d'overclocking, le cap symbolique des 6 GHz. Attention par contre, un système de dissipation (très) costaud est requis.

Voici le Core i9-13900KS, un 13900K encore plus énervé // Source : Intel

Avec une fréquence turbo de 6 GHz dès le déballage et une cadence de base fixée à 3,2 GHz, le nouveau Core i9-13900KS veut tracer sa route deux pas devant son petit frère le 13900 K « classique », limité pour sa part à des fréquences oscillant entre 3,0 GHz de base et 5,8 GHz en boost. 200 MHz de plus, donc, pour une puce qui reprend autrement l’essentiel des caractéristiques du Core i9-13900K… à quelques exceptions près tout de même.

Car au-delà de la différence en matière de fréquences, Intel annonce très logiquement une hausse du PBP pour cette variante KS. On passe ainsi à 150 W de Processor Base Power, contre 125 W sur le modèle classique. Le MTB (Maximum Turbo Power) reste toutefois fixé à 253 W sur les deux processeurs, indique Intel.

Un prix « boosté » lui aussi…

Quoi qu’il en soit, le Core i9-13900KS conserve 24 cœurs et 32 threads, 36 Mo de Smart Cache, et s’adapte bien évidemment sur les mêmes cartes mères que le Core i9-13900K (chipsets Z790 ou Z690).

Pour profiter des 6 GHz offerts par la nouvelle puce d’Intel, il faut par contre disposer d’un système de refroidissement (watercooling ou ventirad) suffisamment efficace pour dissiper ses 253 W. Comme le précise Intel, le cap des 6 GHz ne sera en effet atteint qu’au travers du mode Thermal Velocity Boost, qui hausse automatiquement les fréquences en fonction de la température du processeur, entre autres.

« Le gain de fréquence et la durée [de ce gain] dépendent de la charge de travail, des capacités du processeur et de sa solution de refroidissement », explique la firme. Autrement dit, si le Core i9-13900KS chauffe trop dans votre tour, il n’atteindra probablement pas souvent sa fréquence maximale.

Intel booste par contre tout autant le tarif de ce 13900 KS que ses fréquences. Pour les 200 MHz appliqués en plus, la firme facture 110 dollars supplémentaires sur le tarif recommandé (699 dollars pour le 13900KS, contre 589 dollars pour le 13900K).

Sous nos latitudes, plusieurs revendeurs proposent le nouveau processeur d’Intel aux alentours de 900 euros, en lieu et place des 650-700 euros réclamés pour le modèle K « classique ».


Envie de retrouver les meilleurs articles de Frandroid sur Google News ? Vous pouvez suivre Frandroid sur Google News en un clic.