Asus : une mise à jour du BIOS pour corriger les plantages en jeu des CPU Intel

 

Les processeurs Intel haut de gamme provoquent visiblement des instabilités et plantages intempestifs chez certains joueurs. Asus est le premier constructeur de cartes mères à sortir une mise à jour de BIOS pour corriger le souci, au prix des performances.

Intel est actuellement dans la tourmente du côté des joueurs alors que ses processeurs les plus haut de gamme, les Core i9 de 13ème et 14ème génération, provoquent des instabilités dans certains jeux, occasionnant des plantages et autres freezes intempestifs.

Si le constructeur a reconnu ce mois-ci l’existence du problème et a visiblement commencé son enquête, on en voit cette semaine les premières mesures. Asus est le premier à dégainer une mise à jour pour ses cartes mères visant à régler le souci.

Asus remet votre processeur Intel par défaut

Ces dernières semaines, tous les yeux se sont rivés vers les fabricants de cartes mères qui ont très vite été pointés du doigt à cause de leurs bios soi-disant trop « optimisés ». En effet, MSI et Asus ont la fâcheuse tendance d’augmenter les limites de consommation de ces processeurs pour augmenter les performances, au prix de température élevée et d’une certaine stabilité.

J’ai personnellement eu ce souci avec un i5 13600k qui, sur une machine neuve avec BIOS par défaut, atteignait très rapidement les 100 degrés dans l’outil de benchmark Cinebench sans le moindre overclocking. Mais les choses se sont améliorées récemment avec une précédente mise à jour de BIOS qui visait à améliorer la stabilité des puces Intel.

Avec cette nouvelle mise à jour pour ses cartes mères les plus haut de gamme (ROG Maximus et Strix), Asus propose cette fois un profil de base fidèle aux spécifications d’Intel :

La mise à jour introduit l’option Intel Baseline Profile, qui permet aux utilisateurs de revenir aux paramètres d’usine d’Intel pour les fonctionnalités de base, de réduire les limites de puissance et d’améliorer la stabilité dans certains jeux.

Un processeur plus stable… mais moins performant ?

Les premiers tests des utilisateurs sur reddit ou le forum overclock.net confirment que l’option réduit bel et bien les performances de votre processeur, avec des écarts observés entre 10 et 13% en benchmark synthétique sur l’i9 14900K (et KS, la version boostée aux hormones).

Une baisse de performance de l’ordre des 8% sur un i9 de 13ème génération

Nous avons testé ce nouveau BIOS sur un Intel Core i9 13900k, lui aussi touché par des soucis de stabilités depuis plusieurs mois. Nous avons aussi observé une nette baisse en benchmark (plus mesurée que pour la 14ème génération), qui ne répercutait cependant pas en jeu sur des titres comme Cyberpunk 2077 ou Spider-Man Remastered, tous les deux assez lourds en ressources CPU.

D’autres tests seront nécessaires pour évaluer l’impact de ce profil de base Intel, que vous pouvez activer depuis le menu AI Tweaker une fois la mise à jour de bios effectuée depuis le site de Asus. Si vous n’avez eu jusque là aucun souci en jeu avec votre processeur Core i9 de dernière génération, la mise à jour reste facultative. Comme dirait l’autre : if it ain’t broke, don’t fix it.


Utilisez-vous Google News (Actualités en France) ? Vous pouvez suivre vos médias favoris. Suivez Frandroid sur Google News (et Numerama).

Les derniers articles