Intel Rocket Lake-S : plusieurs semaines de délai avant d’utiliser l’iGPU en 3D

Rocket Lake-S ne fait pas encore rugir son iGPU Xe...

 

Lancés officiellement cette semaine, les nouveaux processeurs de bureau d'Intel (Rocket Lake-S) ne sont pas 100 % opérationnels à leur sortie. Faute de pilotes dédiés, leur partie graphique Xe intégrée n'est pas encore capable de prendre en charge la 3D.

Pour illustration, le coffret du Core i9-11900K, processeur haut de gamme d’Intel pour la série Rocket Lake-S

Pour illustration, le coffret du Core i9-11900K, processeur haut de gamme d’Intel pour la série Rocket Lake-S // Source : Intel

Avec sa nouvelle gamme de processeurs de bureau Rocket Lake-S, Intel implante sur sa vieille gravure en 14 nm une partie des technologies développées pour le 10 nm. Ces CPUs exploitent des cœurs basés sur une nouvelle architecture : « Cypress Cove ». Un nouveau design qui permet entre autres une hausse (modérée) des instructions par cycle (IPC) et la prise en charge du standard PCIe 4.0.

Mais ce n’est pas tout. L’iGPU UHD Graphics 750 de ces puces Rocket Lake-S est basé sur la technologie graphique Xe et devrait donc déployer de meilleures performances que les parties graphiques intégrées aux processeurs Comet Lake-S, lancés l’an dernier. Difficile toutefois de se faire une idée précise de ce qu’implique ce changement de paradigme : l’UHD Graphics 750 étant en grande partie entravé faute de pilotes graphiques disponibles au lancement.

Des pilotes graphiques pas disponibles avant « quelques semaines »

Comme le souligne Inpact Hardware, l’iGPU de ces puces de bureau de 11e génération ne supporte actuellement que l’affichage en 2D grâce au driver distribué via Windows Update. En d’autres termes, aucune application 3D n’est prise en charge à l’heure actuelle… et cela devrait durer jusqu’à la fin avril. Contactée sur Twitter par le rédacteur en chef d’Inpact, Lisa Pearce (directrice de l’ingénierie logicielle graphique chez Intel) a en effet admis que les pilotes nécessaires ne seront pas disponibles avant quelques semaines.

Few weeks from now

— Lisa Pearce (@gfxlisa) April 1, 2021

Ce délai force les premiers utilisateurs de CPUs Rocket Lake-S à faire avec un iGPU fonctionnel qu’à moitié, et nuit à l’image d’Intel qui n’a pas su délivrer de pilotes graphiques à temps. Le dernier driver Xe disponible (v. 27.20.100.9316) date bien du 3 mars, mais il ne concerne que les puces Tiger Lake mobiles, disponibles depuis la rentrée 2020 sur PC portables. Il n’est donc d’aucune utilité pour l’UHD Graphics 750, qui devra attendre la publication d’un pilote bien à lui… d’abord en bêta.

Les derniers articles