On a vu la MG9, une voiture électrique hyper aérodynamique qui se recharge en un clin d’œil

En direct de Genève

 

MG fait décidément le plein de nouveautés au Salon de Genève. En plus de sa marque premium IM et du SUV MGS9, la marque chinoise présente une quatrième voiture électrique inédite, la MG9, qui annonce un aérodynamisme remarquable et compatible avec l'échange de batteries. Nous sommes partis la voir.

MG 9 // Source : Vincent Sergère – Frandroid

Si les constructeurs européens boudent le Salon de Genève (à l’exception notable de Renault, qui présente sa très attendue Renault 5 E-Tech), les chinois occupent l’espace de belles nouveautés.

Pour preuve, MG, qui présente pas moins de quatre voitures électriques inédites : les IM L6 et LS6, axés premium, mais également le MGS9, un SUV fastback, et sa déclinaison berline, la MG9, dont nous allons parler ici.

Un aérodynamisme record

Comme pour le MGS9, il est important de garder en tête que cette MG9 existe déjà depuis mars 2023 en Chine sous le nom de Rising Auto F7 (Rising Auto faisant partie, comme MG, du groupe SAIC).

MG 9 // Source : Vincent Sergère – Frandroid

Aucune surprise donc, puisque seul le logo change. Cette MG9 est une grande berline électrique de 5 m de long et 1,95 m de large, de quoi concurrencer frontalement la Tesla Model S. La MG a pour elle un aérodynamisme absolument remarquable de 0,206, encore meilleur que celui de la Model S (0,208).

Côté style, on retrouve des airs de Nio ET7. On retrouve ainsi à l’avant des phares très effilés et un second bloc de projecteurs dans les boucliers, tandis que le profil fastback et le bandeau lumineux à l’arrière fait quand même beaucoup penser à la berline Nio.

Un habitacle technologique

L’intérieur, en revanche, est extrêmement similaire à celui du MGS9. On retrouve ainsi l’énorme dalle sur la planche de bord, très semblable à l’Hyperscreen de Mercedes-Benz, composé de trois écrans : un derrière le volant de 10,25 pouces, un au centre de 15,05 pouces et un troisième pour le passager de 12,3 pouces.

Le tout est alimenté par une puce Qualcomm Snapdragon 8155, mais, à l’inverse du SUV, un quatrième écran de 8 pouces est présent pour les passagers arrière. Les dimensions du coffre et la présence (ou non) d’un frunk à l’avant ne sont pas précisés.

Puissante et compatible avec l’échange de batteries

Cette nouvelle MG électrique profite d’une motorisation plus puissante que le S9, puisqu’un second moteur fait son entrée, de quoi proposer 400 kW/544 ch et 700 Nm de couple. L’accélération s’en ressent, avec un 0 à 100 km/h expédié en 3,8 s.

La batterie est également plus grosse : on retrouve un pack NMC (nickel – manganèse – cobalt) de 90 kWh, qui souffre de la forte puissance pour n’afficher « que » 505 km selon la norme WLTP.

MG 9 // Source : Vincent Sergère – Frandroid

Il garde en revanche la compatibilité avec un système d’échange de batterie (« battery swap », comme chez Nio encore une fois), de quoi profiter d’une nouvelle batterie en un clin d’œil. Nous ne saurons cependant pas si cette solution sera adoptée en Europe.

Par ailleurs, MG ne communique ni date de sortie, ni tarifs européens de cette MG9. En Chine, son clone est affiché entre 189 900 et 309 900 yuans (soit entre 24 320 et 39 700 euros environ), mais ces prix seront bien plus élevés une fois en Europe. Il faudra de plus s’attendre, vu les équipements et les prestations, à des tarifs supérieurs à la gamme actuelle, si cette voiture arrivait sur le Vieux Continent.


Envie de rejoindre une communauté de passionnés ? Notre Discord vous accueille, c’est un lieu d’entraide et de passion autour de la tech.

Les derniers articles