AMD vient de rendre possible la console portable Xbox

 

Longtemps fantasmée par les fans de Xbox, une console portable conçue par Microsoft serait désormais possible grâce à AMD.

Un concept de Surface Duo avec Xbox intégré // Source : David Breyer

Depuis les années 90, Nintendo est le maitre incontesté des consoles de jeux portables. Le succès de la Nintendo Switch a redémontré la capacité du constructeur japonais à dominer ce marché malgré la popularité des smartphones. Face à Nintendo, il n’y a bien que Sony et sa PlayStation Portable ou sa PlayStation Vita pour offrir un peu de concurrence.

De son côté, Microsoft ne s’est jamais vraiment essayée à l’idée d’une console de jeu portable. Ce n’est pas faute d’avoir eu plusieurs fois des projets de ce type en gestation. La rumeur et le fantasme d’une console portable Xbox reviennent régulièrement sur le devant de la scène sans jamais se concrétiser.

En attendant plus de concret de la part de Microsoft, un jour peut-être, c’est AMD qui ouvre définitivement la possibilité pour le constructeur de développer sa console. La réponse : la nouvelle puce AMD Z1 Extreme.

Une puce capable de transformer la Séries S en console portable

La base de la génération Xbox Series, c’est la petite console Xbox Series S. Elle intègre une puce développée par AMD et réunissant un CPU AMD Zen 2 à 8 cœurs et une puce graphique AMD RDNA 2 avec 20 unités de calculs pour une puissance graphique de 4 TFlops. La console consomme jusqu’à 74 watts pour l’ensemble de ses composants en session de jeu.

AMD a dévoilé le 25 avril 2023 la puce AMD Ryzen Z1 Extreme que l’on va retrouver dans la console ROG Ally d’Asus. Cette puce est annoncée comme plus puissante que la Xbox Series S sur le papier.

En effet, on parle ici d’une puce avec CPU AMD Zen 4 à 8 cœurs et une puce graphique AMD RDNA 3 à 12 unités de calculs pour une puissance graphique pouvant monter à 8,6 TFlops. Cette puce a un TDP de 30W seulement dans le cas de la ROG Ally. Cela reste élevé pour une console portable, mais c’est bien plus faible que la Xbox Series S.

Autrement dit, il s’agit d’une excellente base pour Microsoft et AMD s’ils souhaitent transformer la Xbox Series S en console portable. Sur le papier, avec les bons ajustements techniques pour permettre à l’intégralité des jeux Xbox Series S de tourner sur cette nouvelle plateforme, la firme pourrait ne demander aucun effort supplémentaire aux développeurs. Il faudrait en fait une puce intermédiaire entre la Z1 et la Z1 Extreme qui pourrait coller au profil de performance de la Xbox Series S.

La Xbox Series S était déjà très impressionnante par sa petite taille. Désormais, Microsoft a les cartes en main pour en créer un modèle encore plus compact, ou la transformer en console portable. Rien n’indique à ce stade que la firme saisira cette opportunité. Elle semble toujours miser sur le cloud gaming sur smartphone, ou l’ouverture d’une boutique alternative à l’App Store d’Apple et au Google Play Store.


La newsletter Watt Else est LE rendez-vous immanquable de Numerama dédié à la mobilité du futur. Inscrivez-vous par ici !