Bill Gates est revenu une nouvelle fois sur la défaite de Microsoft sur le marché des smartphones.

Bill Gates

What if, que se serait-il passé si… si par exemple Microsoft n’avait pas fait l’objet d’une affaire concernant sa position monopolistique au début des années 2000 ? D’après Bill Gates, la réponse est assez claire, Windows Mobile aurait gagné face à Android. Voici sa déclaration lors d’une conférence organisée par le New York Times et repérée par The Verge.

Il ne fait aucun doute que le procès antitrust était mauvais pour Microsoft, et nous aurions été plus concentrés sur la création du système d’exploitation du téléphone et donc au lieu d’utiliser Android aujourd’hui vous utiliseriez Windows Mobile.

Il réaffirme par la suite cette position « S’il n’y avait pas eu l’affaire antitrust… nous étions si proches, j’étais juste trop distrait. J’ai merdé à cause de la distraction. »

Une hantise

Ce n’est pas la première fois que Bill Gates revient sur la victoire d’Android sur le marché du smartphone. En juin 2019, il avait déclaré que cet échec était pour lui sa plus grande erreur.

S’il est impossible de savoir comment se seraient déroulée l’émergence du marché des smartphones — et la bataille entre Android et Windows Mobile — sans cette affaire, la firme désormais dirigée par Satya Nadella semble avoir définitivement mis cette histoire derrière elle.

Le Microsoft Surface Duo sous Android

Microsoft a en effet annoncé son retour sur le marché des smartphones en octobre, et ce sans utiliser Windows, puisque le tout nouveau Surface Duo tourne sous Android. Un choix que nous a expliqué Panos Panay, le patron de la division Surface, lors de son passage à Paris.

Windows Phone : ces fonctions qui me manquent encore sur Android et iOS en 2019