Xbox Live Gold : pourquoi Microsoft pourrait supprimer son abonnement

 

L'arrivée d'une nouvelle génération de consoles est toujours un moment bien choisi pour reconsidérer de nombreuses choses, dont aussi les formules d'abonnements. Microsoft semble bien partie pour revoir le fonctionnement du Xbox Live Gold. Un changement de stratégie qui serait le bienvenu pour y voir enfin plus clair au milieu des multiples offres.

Quoi de mieux qu’un changement de génération de consoles pour remettre à plat sa « politique » au regard des services et des jeux sur sa plateforme ? C’est au passage de la PlayStation 3 à la PlayStation 4 que Sony avait rendu payant le multijoueur en ligne en l’intégrant au PlayStation Plus. Nintendo en avait fait de même avec le lancement de l’abonnement Nintendo Switch Online en 2018, patientant néanmoins un an après la sortie de la Switch pour cette évolution.

On pourrait aussi mentionner la tentative de Microsoft au lancement de la Xbox One de revoir le fonctionnement du marché de l’occasion, ou plus récemment l’annonce de Smart Delivery pour assurer une transition douce de la Xbox One à la Xbox Series X.

Microsoft supprime l’abonnement 12 mois au Xbox Live Gold

Au moment où est écrit cet article, ni Microsoft ni Sony n’ont clairement annoncés leur nouvelle politique de services qui accompagnera le lancement des futures consoles. Pourtant, des discussions semblent s’animer autour de l’avenir du Xbox Live Gold chez Microsoft.

Et pour cause, la firme a discrètement changé ses formules d’abonnements. Il n’est, en effet, plus possible de s’abonner pour 12 mois au Xbox Live Gold et Microsoft a confirmé au site TrueAchievements que ce n’était pas une erreur.

Pour le moment, Xbox a décidé de retirer l’article Xbox Live Gold de 12 mois de la boutique en ligne de Microsoft. Les clients peuvent toujours s’inscrire pour un abonnement d’un mois ou de trois mois au Xbox Live Gold en ligne sur la boutique Microsoft Store.

Microsoft refuse pour le moment d’expliquer pourquoi cette option a été supprimée. Il n’en demeure pas moins que la firme compte pléthores de formules différentes et qu’elle serait bien avisée de préparer un changement complet de son offre d’abonnements pour y voir plus clair à l’avenir.

Une gamme d’abonnements trop complexe

Là où Sony propose deux abonnements et Nintendo un seul, Microsoft compte pas moins de 4 formules payantes différentes dans l’écosystème Xbox, en plus de l’offre initiale gratuite :

  • Xbox Live (anciennement Xbox Live Silver) gratuit : réservation de gamertag, chat vocal, téléchargements de démos, et accès aux services SVOD.
  • Xbox Live Gold à 6,99 euros par mois : multijoueur en ligne, jeux gratuits chaque mois, promotions supplémentaires
  • Xbox Game Pass pour console à 9,99 euros par mois : accès à un catalogue de plus de 100 jeux sur Xbox One
  • Xbox Game Pass pour PC à 3,99 euros par mois : accès à un catalogue de plus de 100 jeux sur Windows 10
  • Xbox Game Pass Ultimate à 12,99 euros par mois : regroupe les deux Xbox Game Pass (PC et console), le Xbox Live Gold, et xCloud (à partir de septembre)

Avoir autant d’offres d’abonnements différentes peut finir par être contre-productif pour le client final qui ne sait plus vraiment à quoi il a le droit. Autrefois, le Xbox Live Gold intégrait également l’accès à des services comme Netflix, dont il fallait ensuite payer l’abonnement en supplément. Cette restriction a été levée en 2014 lors des différents changements effectués par Microsoft pour redresser la barre et rendre la Xbox One plus intéressante. Aujourd’hui, le Xbox Live Gold n’existe vraiment plus que pour l’accès au multijoueur en ligne sur les serveurs Xbox Live et les jeux offerts chaque mois, à l’instar du PlayStation Plus.

Il faut aussi garder en tête que le service de cloud gaming xCloud, dont on ne connait pas encore le nom définitif, sera à terme proposé par d’autres moyens que l’abonnement Xbox Game Pass Ultimate. C’est ce que Phil Spencer a confirmé dans les colonnes de The Verge : « Au fil du temps, nous continuerons de développer la façon dont nous introduisons le streaming sur Xbox, pour jouer aux jeux que vous possédez et qui ne font pas partie de l’abonnement (NDLR : le Xbox Game Pass) ». Il est donc tout à fait possible que Microsoft propose un abonnement dédié à ce service à moyen terme.

Microsoft ne fait payer que ses meilleurs clients

Le Xbox Live Gold est l’un des plus vieux abonnements proposés par Microsoft et il peut sembler anachronique dans la stratégie actuelle de la firme. Aujourd’hui il est possible d’accéder aux serveurs Xbox Live depuis une Xbox, mais aussi depuis un appareil mobile sous Android ou iOS, depuis un PC et même depuis des consoles concurrentes sur certains titres comme Cuphead sur Nintendo Switch ou Minecraft sur PlayStation 4. Pourtant, l’accès au Xbox Live se fait sans payer d’abonnement Xbox Live Gold sur ces plateformes. Autrement dit, Microsoft n’exige de payer un abonnement pour le mode multijoueur qu’à ses meilleurs clients, ceux ayant acheté une Xbox.

Jouer à Cuphead sur Switch ne demande pas de payer le Live Gold

Jouer à Cuphead sur Switch ne demande pas de payer le Live Gold

Cette stratégie était logique à l’époque où tout était centré sur la vente de consoles et où les jeux de Microsoft ne sortaient nulle part ailleurs. Aujourd’hui, Microsoft met en avant une stratégie multi-appareils dans un large écosystème où « la joueuse ou le joueur est au centre », et dans laquelle faire payer un abonnement sur un seul de ces appareils pour accéder au réseau ne semble plus vraiment avoir de sens.

L’explosion des jeux multijoueurs en free to play

La formule d’abonnement Xbox Live Gold doit faire face à un autre problème, assez récent. Dans le sillon du succès de Fortnite, les jeux multijoueur gratuits se sont multipliés sur cette génération de consoles. On pense par exemple à Apex ou à Call Of Duty Warzone. Il est totalement gratuit de jouer en multijoueur à ces jeux sur PlayStation, mais pas sur Xbox où l’abonnement Live Gold reste obligatoire. C’est une vraie faiblesse concurrentielle de la part de Microsoft à une heure où « avoir une machine pour jouer à Fortnite » est parfois le critère numéro 1 à l’achat d’une console.

Quel avenir pour le Xbox Live Gold ?

Microsoft doit donc simplifier son offre d’abonnement et le Xbox Live Gold semble être le candidat idéal pour une suppression ou une fusion avec une autre formule.

Pour gagner des parts de marché et améliorer fortement son image de marque, Microsoft pourrait prendre la décision de rendre le multijoueur entièrement gratuit sur Xbox. Le souvent très bien renseigné Jeff Grubb a déclaré «  cela semble très proche d’être une certitude » à propos de cette idée et plusieurs journalistes spécialisés comme Jez Corden ont déclarés qu’il s’agissait plutôt d’une question de « quand » et non de « si ». Pourtant, ce service représente aujourd’hui un chiffre d’affaires important pour la marque Xbox, et il est difficile de prédire si Microsoft pourrait rationaliser cette perte de revenue, alors même que la firme investit déjà énormément dans le gaming avec l’ajout de jeux au Xbox Game Pass, le rachat de studios, la création de xCloud et la conception de la Xbox Series X.

Une autre hypothèse, cette fois évoquée par le journaliste Brad Sams, serait une intégration du multijoueur (toujours payant) au Xbox Game Pass. Aux États-Unis, le Xbox Live Gold est facturé au même prix que le Xbox Game Pass, soit 9,99 dollars par mois. Une fusion des deux abonnements serait assez simple à mettre en place et ne ferait pas perdre d’argent à Microsoft.

Dans les deux cas, l’inconvénient de la disparition ou la fusion du Xbox Live Gold porterait aussi sur la valeur du Xbox Game Pass Ultimate. Comme il s’agit d’un abonnement intégrant tous les autres services, si l’un d’eux disparait ou devient gratuit, le pack perd en intérêt. C’est peut-être là aussi pourquoi Microsoft a décidé de proposer xCloud gratuitement à l’intérieur du Xbox Game Pass Ultimate.

Remplacer le Xbox Live Gold par xCloud

Une dernière hypothèse serait un changement complet de la formule du Xbox Live Gold vers xCloud. Le multijoueur deviendrait totalement gratuit dans tout l’écosystème Xbox Live et l’offre Xbox Live Gold reposerait alors sur deux atouts : l’accès aux serveurs xCloud depuis n’importe quel appareil d’une part, et l’accès à des jeux gratuits de xCloud chaque mois, à l’instar du fonctionnement des « games with gold » offerts aujourd’hui.

Le nombre de formules d’abonnement ne changerait donc pas, mais l’offre serait rationalisée autour de la nouvelle stratégie de Microsoft : proposer un catalogue de jeux à l’achat ou par abonnement sur une multitude d’appareils.

Les derniers articles