Cloud PC : Microsoft lancerait son concurrent à Shadow dès cet été

 

Attendu depuis plusieurs mois, le service de PC dans le cloud de Microsoft pourrait être lancé dès le mois de juin, ou d’ici la mi-juillet au plus tard.

Microsoft Surface Go 2 et son clavier TypeCover

Microsoft Surface Go 2 et son clavier TypeCover // Source : Frandroid

Cela fait désormais quelques années que Microsoft a accéléré sa stratégie sur le cloud. Après avoir proposé l’hébergement via Azure ainsi que le cloud gaming via Xcloud, la firme de Redmond pourrait s’attaquer à un autre service délocalisé : le PC cloud.

Comme le propose Shadow — actuellement en redressement judiciaire — Microsoft pourrait lancer dès cet été une plateforme de cloud computing permettant d’accéder, depuis un ordinateur peu puissant, à un véritable ordinateur hébergé sur ses propres serveurs. Selon les informations de Zdnet, généralement bien informé sur les projets de Microsoft, la firme préparerait un lancement de son offre de PC cloud pour le mois de juin ou le début du mois de juillet. « La conférence annuelle Inspire pour les partenaires aura lieu cette année à la mi-juillet, et comme Microsoft voudra que ses partenaires l’aident à vendre des PC dans le cloud, ce créneau a du sens », indique ainsi ZDnet.

Des caractéristiques déjà en partie connues

L’idée d’un PC dans le cloud Microsoft n’est pas tout à fait neuve. En juillet dernier déjà, une offre d’emploi suggérait que Microsoft avançait sur ce front. Quatre mois plus tard, un site publié par erreur sur Microsoft permettait de découvrir les caractéristiques de ce PC hébergé sur Azure. On devrait ainsi avoir le choix entre trois configurations : Medium, Heavy et Advanced avec de 4 à 8 Go de RAM et 2 ou 3 vCPU.

Le Cloud PC de Microsoft devrait permettre d’accéder à un véritable ordinateur sous Windows stocké dans le cloud, et ce depuis n’importe quel autre ordinateur client. Une offre qui ressemble grandement à ce que propose déjà Shadow de la start-up française Blade. Néanmoins, on ignore encore à qui le service de Microsoft s’adressera.

Si Shadow est avant tout pensé pour les joueurs, le Cloud PC — connu sous le nom de code Project Deschutes — pourrait cibler davantage les professionnels et les entreprises, notamment dans ce contexte de généralisation du télétravail. Rien n’indique en effet que les serveurs mis à disposition soient dotés de cartes graphiques suffisantes pour faire tourner des jeux exigeants.

On devrait en savoir plus sur l’offre de Microsoft lors de son annonce, attendue d’ici les trois prochains mois.

Les derniers articles