Oups, un détail crucial du Nothing phone (2) vient d’être dévoilé

 

Alors que Nothing avait pris grand soin de ne pas révéler la puce qui équiperait son second smartphone, un responsable de Qualcomm a gaffé.

Le Nothing phone (1). // Source : Robin Wycke – Frandroid

Autant de mystère pour ça ? La semaine dernière, au MWC 2023, Carl Pei, co-fondateur de Nothing, a annoncé sur le stand de Qualcomm que le Nothing phone (2) serait équipé d’un Snapdragon 8 Series, manière de dire qu’il sera un téléphone haut de gamme, sans préciser pour autant la puce qui l’équiperait.

Il y avait lieu de se douter qu’il ne s’agissait pas du Snapdragon 8 Gen 2, la puce la plus haut de gamme disponible, sinon le constructeur aurait pu s’empresser de l’annoncer. Mais au vu du passage du milieu de gamme au haut de gamme, il y aurait aussi pu avoir volonté de temporiser.

Carl Pei au MWC 2023 pour des annonces Nothing // Source : Anthony Wonner – Frandroid

Temporisation, il n’y aura pas. Un post LinkedIn d’un responsable de Qualcomm (via 91Mobiles) gâche le suspense en félicitant Carl Pei pour l’intégration d’un Snapdragon 8+ Gen 1 dans le phone (2). Le post, désormais effacé, paraît fiable, puisqu’il provient d’Alex Katouzian, Premier vice-président et directeur général de l’unité commerciale Mobile, Compute and XR (MCX) de Qualcomm.

Un choix logique

Si cette information venait à se confirmer, il s’agirait à priori d’un bon choix de la part de Nothing. En s’appuyant sur une puce un peu plus ancienne, le constructeur peut contenir le prix de son téléphone tout en conservant un niveau de performances très satisfaisant. L’Asus Zenfone 9, que nous avions testé l’année dernière et qui est équipé de cette puce, est légèrement moins puissant qu’un OnePlus 11 avec un Snapdragon 8 Gen 2, mais pas énormément.

Cela permettrait au phone (2) de se positionner juste à l’entrée du segment haut de gamme. Une stratégie qui n’est pas sans rappeler le « flagship killer » de OnePlus, qui, rappelons-le, a été cofondé par Carl Pei. En revanche, on s’éloignerait beaucoup des ambitions de départ de l’entreprise, puisque le phone (1) est équipé d’un Snapdragon 778G+ et se négociait au départ à 469 euros. Un prix qui a dû jouer dans les bons résultats de ce premier modèle : selon le PDG de Nothing, le téléphone s’est vendu au moins à 650 000 exemplaires.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.