Nvidia : c’est officiel, le rachat monstre d’ARM est abandonné

Quel avenir pour ARM ?

 

De nombreuses rumeurs confirmaient ce que l'on pouvait déjà prédire : Nvidia a définitivement renoncé au rachat de ARM.

La puce Nvidia Tegra X1, basée sur ARM
La puce Nvidia Tegra X1, basée sur ARM // Source : Nvidia

Mise à jour à 8h32 : Nvidia et Softbank annoncent l’abandon du rachat dans un communiqué de presse.

C’était un gigantesque projet porté par Nvidia depuis plus d’un an. Le rachat d’ARM au groupe Softbank pour 40 milliards de dollars (réévalué depuis à 75 milliards de dollars suite à la montée de l’action Nvidia) dans un pari pour dominer l’informatique et l’intelligence artificielle dans le futur.

Un pari un peu trop important pour les autorités en charge de surveiller la bonne tenue de la concurrence. L’UE était notamment encline à imposer des compromis à Nvidia, alors que la FTC aux États-Unis était carrément défavorable au projet.

À la fin du mois de janvier, on apprenait que même Nvidia commençait à ne plus y croire. La décision aurait désormais était prise d’abandonner définitivement le projet.

Les actionnaires désamorcent le projet

Cette affirmation nous vient d’abord du Financial Times, qui a pu interroger trois sources qui affirment toutes que Nvidia a officiellement décidé d’abandonner le projet de rachat au cours d’une réunion du conseil d’administration.

L’agence de presse Reuters a également confirmé cette information par sa propre source et le Wall Street Journal ferme cette marche, avec aussi sa propre source.

Avec autant de sources différentes et des médias aussi réputés, la fin du rachat est dorénavant une quasi-certitude, en attendant une déclaration officielle de Softbank ou de Nvidia.

Quel avenir pour ARM ?

Sans rachat par Nvidia, que va devenir ARM, le géant du semi-conducteur mobile ? Bloomberg pense savoir que Softbank, le propriétaire de la firme, devrait se lancer dans une IPO pour placer ARM en bourse.

Il faut en effet rappeler que Softbank se retrouve dans une impasse sur le marché des nouvelles technologies. L’action du groupe est tombée de 50 % depuis son record de mars 2021.

Sans rachat par un géant du secteur comme Nvidia, ARM est au moins assurée de garder son statut d’acteur assez neutre de l’industrie. ARM devrait continuer de commercialiser ses licences auprès des différents acteurs : Apple, Samsung, Qualcomm, mais aussi Nvidia.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles