Taycan : Porsche tease l’arrivée d’une version « entrée de gamme »

 

Comme évoqué en avril 2020 par un responsable de Porsche, la Taycan électrique aura bel et bien le droit à une déclinaison « entrée de gamme » qui devrait passer sous la barre des 100 000 euros. Le constructeur a même teasé son arrivée sur Facebook.

« Welcoming a new addition to the family. Stay tuned », est-il écrit sur la page Facebook de Porsche en en-tête d’une image laissant entrevoir l’arrière de quatre Taycan électriques. En Français, cette accroche souhaite la bienvenue à un nouveau membre de la famille, et vous demande de rester connecté. En clair : une déclinaison « entrée de gamme » de la Taycan va bientôt débarquer au catalogue du constructeur allemand.

Cette affirmation ne se base pas sur une rumeur, bien au contraire. En avril 2020, le chef du pôle Recherche et Développement de Porsche, en la personne de Michael Steiner, confirmait l’arrivée d’une version encore plus abordable que la Taycan 4S, considérée comme le modèle milieu de gamme derrière les haut de gamme Taycan Turbo et Turbo S.

Sous les 100 000 euros

Sur ladite image mise en ligne par la firme d’outre-Rhin, les trois modèles susmentionnés sont reconnaissables de droite à gauche. Tout à gauche, le modèle semble un poil plus plongé dans l’obscurité que les autres, ne nous permettant pas de distinguer son appellation précise. Tout porte à croire que cette déclinaison correspond à la fameuse entrée de gamme évoquée par M. Steiner.

Pour l’occasion, cette Taycan plus abordable devrait passer sous la barre des 100 000 euros. À l’époque, Car Magazine s’était même laissé tenter au jeu des estimations avec une fourchette oscillant autour des 87 000 euros. Cette baisse tarifaire aurait cependant un impact sur sa fiche technique, probablement composée d’une batterie plus petite.

Pour rappel, la Taycan 4S embarque un accumulateur de 79,2 kWh lui conférant une autonomie de 407 kilomètres. Ce n’est pas beaucoup, et cela ne laisse rien présager de bon pour la nouvelle Taycan. Porsche pourrait néanmoins effectuer d’autres optimisations techniques pour limiter la casse.

La Chine en priorité ?

Toujours d’après Michael Steiner, cette Taycan « abordable » aurait le droit à une transmission dite propulsion (la puissance du moteur est transmise uniquement aux roues arrière), et non intégrale, et ce afin de viser « les marchés qui n’ont pas besoin de quatre roues motrices, comme la Chine, où les conditions climatiques ne requièrent pas ce type de motorisation ».

Cette nouvelle variante pourrait donc d’abord débarquer en Empire du Milieu, visiblement la cible de choix du constructeur, avant de s’inviter sur le Vieux continent.

Le constructeur Porsche a présenté la nouvelle itération de sa sportive électrique Taycan. Cette dernière s’arme de nouvelles fonctionnalités intelligentes susceptibles d’améliorer l’expérience utilisateur globale.
Lire la suite

Les derniers articles