Snapdragon Hamoa : l’ARM de Qualcomm pour surpasser l’Apple M2

 

Apple a réanimé le marché du processeur avec l'arrivée des puces M1 puis M2. Qualcomm compte bien ne passer la couronne à Cupertino et prépare un Snapdragon surpuissant.

Une carte mère
Une carte mère pour illustration // Source : Photo de Living Smarter sur Unsplash

Qualcomm propose des puces ARM pour les PC sous Windows depuis de longues années maintenant, et pourtant c’est seulement depuis 2020 que le monde a découvert tout le potentiel d’une puce ARM pour PC avec l’annonce de l’Apple M1 et du MacBook Air M1. En seulement deux ans, Apple est devenu l’objectif à atteindre pour tous les fabricants de processeurs, tant sur le niveau de performance que sur la consommation maitrisée.

Avec la puce M1, Apple est parvenu à fabriquer un PC portable répondant aux besoins en performance de la grande majorité des utilisateurs, avec une bonne autonomie et sans aucun bruit. Forcément, cela laisse rêveur. Qualcomm compte bien répondre à cette avance et veut muscler son jeu. Tout repose sur le nom de code Hamoa.

Devenir les leaders du PC

Interrogé par Cnet

, le patron de Qualcomm Cristiano Amon n’y va pas par quatre chemins : « notre objectif est d’être le leader en matière de performances sur PC au niveau du CPU, point final ». Dans cette phrase, il inclut Apple, mais aussi Intel et AMD comme ses concurrents. Pour atteindre cet objectif, Qualcomm a fait l’acquisition de Nuvia, qui doit l’aider à créer l’architecture de ses futurs processeurs pour PC. Parmi les recrutements de Nuvia, il y a justement l’ancien chef des SoC d’Apple, mais aussi des vétérans de Google ou d’ARM.

Aujourd’hui, les Snapdragon commercialisés pour les PC sont issus des puces pour smartphones et tablette. Avec Nuvia, Qualcomm aimerait penser des puces entièrement conçues pour le niveau de performances attendu sur PC.

Nom de code Hamoa

L’analyste Ming-Chi Kuo, souvent cité pour ses connaissances sur les chaînes d’approvisionnement d’Apple, a partagé des indications sur les plans de Qualcomm.

The code name of Qualcomm's first chip to compete with Apple Silicon is Hamoa, which is made by 4nm (vs. M2's N5P/5nm) and going to mass production in 3Q23. Before challenging Apple, Qualcomm must convince PC brands to use its chip instead of x86 chips.https://t.co/lNoOWIIyOu

— 郭明錤 (Ming-Chi Kuo) (@mingchikuo) June 8, 2022

Dans un tweet publié le 8 juin 2022, il explique que la première puce capable de concurrencer Apple chez Qualcomm porte le nom de code Hamoa. Elle serait conçue pour être fabriquée en 4 nm, probablement par TSMC, ce qui lui donnerait une avance face à l’Apple M2 qui utilise le N5P de TSMC en 5 nm.

Toutefois, la production en volume de cette puce Hamoa ne serait pas prévue avant le troisième trimestre 2023. Ce qui laisse imaginer des PC portables équipés entre la fin 2023 et le début 2024. Si Apple conserve sa cadence actuelle, nous serons au milieu des rumeurs concernant le MacBook Air M3. Si la puce Hamoa atteint bien son objectif, ce qu’il reste à démontrer, la victoire pourrait être de courte durée pour Qualcomm.

Reste aussi la question du support logiciel. Apple mise entièrement son avenir sur ses puces ARM et force donc les développeurs de logiciels à le suivre dans cette aventure. Microsoft a fait le choix de continuer à supporter le x86 d’Intel et AMD tout en développant une version de Windows adaptée pour ARM. Ce choix compréhensible n’a pas poussé les développeurs de logiciels PC à adapter leurs applications pour l’écosystème ARM. L’adoption de Windows pour ARM est donc plus lente, malgré les efforts de Qualcomm en la matière.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles