Test des Razer Hammerhead True Wireless X : des écouteurs brillants, au son décevant

Casques et écouteurs •

Points positifs du Razer Hammerhead True Wireless X
  • Autonomie
  • Mode gaming convaincant
  • Boîtier plutôt compact
Points négatifs du Razer Hammerhead True Wireless X
  • Musicalité désastreuse
  • Micro qui capte les bruits ambiants
  • Ajustement du volume par combinaison de pressions
 

Introduction

Des écouteurs True Wireless qui clignotent de concert, voilà ce que propose Razer avec les Hammerhead TWS X, équipés de transducteurs de 13 mm « tunés » et d’un mode Bluetooth à faible latence pour jouer avec son smartphone. Le tout pour 89 euros. Pari réussi ?

Razer Hammerhead TWS X

Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

En spécialiste du casque audio de gaming, Razer possède nécessairement le savoir-faire pour la mise au point d’écouteurs de qualité. Notre test du casque Razer Opus THX l’avait confirmé. Aussi, c’est avec une oreille plutôt confiante que avons abordé les Razer Hammerhead True Wireless X. Pourtant, il y a de quoi être très surpris…

Razer Hammerhead True Wireless XFiche Technique

Ce test a été réalisé avec des écouteurs prêtés par Razer.

Razer Hammerhead True Wireless XDesign

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X proposent un format désormais classique, avec une coque prolongée par une tige. Ils ne sont pas conçus pour pénétrer dans le conduit auditif, mais pour être positionnés à son entrée, au creux de l’oreille. Leur particularité repose sur la présence du logo Razer, rétroéclairé par une LED, avec deux profils de clignotement progressif, réglables dans l’app du fabricant. Ces écouteurs là se voient donc plus que d’autres, particulièrement dans la pénombre.

Razer Hammerhead TWS X

Pour contrôler les écouteurs Razer Hammerhead TWS X, il suffit de tapoter sur leur logo // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

La qualité de fabrication semble bonne, en dépit d’un plastique noir brillant peu flatteur. Les différentes parties des écouteurs sont bien assemblées, sans interstice. Les transducteurs dynamiques de 13 mm sont cachés par une fine grille de protection, tout comme les microphones. Les courbes sont douces, les bords chanfreinés, bref le contact avec les Razer Hammerhead TWS X est agréable.

Le confort des Razer Hammerhead TWS X

Pour les installer convenablement dans les oreilles, il faut revêtir les écouteurs d’un petit capuchon en caoutchouc, afin de fiabiliser leur arrimage. Le confort de port est une bonne surprise, les écouteurs Razer Hammerhead TWS X restent bien positionnés, peu importe qu’on bouge rapidement la tête ou que l’on marche à bon pas. Il ne faut toutefois pas espérer courir avec eux, car ils bougent alors suffisamment pour que cela soit distractif. En tout cas, on peut se lancer dans de longues sessions d’écoute sans inconfort mécanique. En revanche, ces écouteurs n’offrent que très peu d’isolation passive.

Razer Hammerhead TWS X

Le rétro-éclairage du logo Razer peut éventuellement être désactivé // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Le boîtier des Razer Hammerhead TWS X

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X sont livrés avec un boîtier de recharge en plastique noir mat. Son gabarit est plutôt petit et sa préhension est bonne. On peut ainsi le manipuler avec une main, bien que la seconde soit obligatoire pour saisir ou ranger les écouteurs. Ce boîtier se recharge uniquement par le biais du câble USB-C livré. Une mini LED verte atteste du chargement en cours des écouteurs.

Boîtier de charge des écouteurs Razer Hammerhead TWS X

Le boîtier de charge des écouteurs Razer Hammerhead TWS X est plutôt compact // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Razer Hammerhead True Wireless XUsage et application

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X disposent chacun d’une zone de contrôle tactile. Par défaut, chaque zone propose les même actions, mais il est possible via l’app Razer de personnaliser le fonctionnement de chaque zone. C’est donc plutôt bien. Seulement voilà, hormis les pressions, ces écouteurs ne reconnaissent aucun autre contact. Pour régler le volume, impossible donc de glisser son doigt sur l’écouteur, il faut nécessairement tapoter une fois, puis maintenir la pression pour ajuster l’intensité sonore. C’est peu pratique. Pour autant, toutes les fonctions traditionnelles sont présentes, pour la lecture comme pour les appels.

L’application Razer Audio

L’app de contrôle Razer Audio répond convenablement aux attentes les plus courantes : informations sur les contrôles tactiles, personnalisation de ces contrôles, choix du mode de latence Bluetooth, gestion de l’illumination des coques et égaliseur à bandes ajustables (avec profils). Dans les paramètres avancés, il est possible de sélectionner la durée d’inactivité avant extinction automatique des écouteurs, ainsi que la langue des annonces vocales. Ces dernières sont basiques : « éteint », « allumé », « Bluetooth connecté » ou encore « appel entrant ». Les écouteurs n’indiquent pas à quel smartphone ils sont connectés, ni quel numéro ou contact appelle.

App Razer Audio

L’application Razer Audio est complète et simple à utiliser.

La connexion Bluetooth

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X intègrent un contrôleur Bluetooth 5.2 et sont compatibles Google Fast Pair, pour une association automatique avec tous les smartphones et tablettes associés au même compte Google. Dès leur sortie du boîtier de rangement, les Hammerhead TWS X sont mis sous tension et basculent en mode appairage. Pendant nos tests, la connexion Bluetooth s’est montrée stable avec plusieurs smartphones, même au travers d’un plancher en bois.

Nous avons vérifié que le mode Bluetooth à faible latence (60 ms annoncés), activable dans l’app Razer Audio faisait bien son travail. C’est le cas, puisque le retard audio dans les jeux vidéo est insignifiant.

Razer Hammerhead True Wireless XAudio

Nous y sommes. Les Razer Hammerhead TWS X tiennent-ils leur promesses ? Avec des transducteurs dynamiques de 13 mm, annoncés « tunés », on s’attendait à un son plein de punch. Il n’en est rien. Peu importe le smartphone ou le codec (SBC ou AAC) utilisé, les performances audio de ces écouteurs sont médiocres. On comptait bien vous proposer des impressions d’écoutes structurées, avec la signature tonale, la scène sonore, la capacité dynamique, des commentaires sur tel ou tel titre, mais ce serait superflu. C’est bien simple : quelle que soit la musique jouée, tout sonne de la même manière, la faute à une énorme bosse dans la reproduction des fréquences médium — de surcroît flanquées de colorations pénibles.

Razer Hammerhead TWS X

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X sont malheureusement pénibles à écouter et ne procurent aucun plaisir // Source : Tristan Jacquel pour Frandroid

Pour faire simple, les Razer Hammerhead TWS X sonnent comme une oreillette Bluetooth du début des années 2000, la stéréo en plus.

Razer Hammerhead True Wireless XMicro

La qualité des microphones intégrés aux écouteurs Razer Hammerhead TWS X est plutôt bonne. Malheureusement aucun dispositif de réduction des bruits environnants n’est présent. Résultat, les micros attrapent tous les bruits alentours, ce qui nuit à l’intelligibilité de la voix en environnement bruyant.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Il ne faut pas espérer passer un appel vocal dans une rue passante ou dans les transports en commun, dans de bonnes conditions.

Razer Hammerhead True Wireless XAutonomie

Annoncés avec une autonomie de 6 heures, éclairage du logo actif, et de 7 heures toutes lumières éteintes, les écouteurs Razer Hammerhead TWS X tiennent leur promesses. À environ 50 % du volume de notre smartphone, nous avons mesuré 6h20 environ, LED active. Le temps de charge lorsque les écouteurs sont totalement à plat est de 1h45 environ. Le boîtier permet trois recharges, ce qui porte virtuellement l’autonomie à 25 heures environ.

Razer Hammerhead True Wireless XPrix et date de sortie

Les écouteurs Razer Hammerhead TWS X sont commercialisés en coloris noir, au prix de 89,99 €.

Note finale du test
3 /10
Difficile de voir autre chose que les piètres qualités audio des écouteurs Razer Hammerhead TWS X. Ils sont certes mignons, le logo Razer qui s’éclaire progressivement peut être plaisant pour trouver les écouteurs dans la pénombre, l’autonomie est bonne, l’ergonomie convenable, mais leur musicalité est affreusement mauvaise.

Pour ne rien arranger, le microphone capte tous les bruits ambiants lors des appels, sans la moindre réduction.

Points positifs du Razer Hammerhead True Wireless X

  • Autonomie

  • Mode gaming convaincant

  • Boîtier plutôt compact

Points négatifs du Razer Hammerhead True Wireless X

  • Musicalité désastreuse

  • Micro qui capte les bruits ambiants

  • Ajustement du volume par combinaison de pressions

Les derniers articles