Brooklyn et Hazel : quand Razer imagine le futur, cela donne un siège et un masque

 

Razer a deux nouveaux concepts du futur au CES 2021 : un siège équipé d'un écran OLED et un masque qui se veut haut de gamme.

Le CES est chaque année l’occasion pour les équipes de Razer de créer de nouveaux concepts. La marque aime montrer qu’elle pense au futur et ne se contente pas de commercialiser des produits pour le présent. Après le mini PC gamer du CES 2020, son premier écran gamer Raptor ou encore le projet Linda qui promettait de transformer son smartphone en PC portable, voici deux nouveaux projets pour 2021 : Brooklyn et Hazel.

Ce ne sont pas des projets qui ont pour but d’être transformés en produits commerciaux immédiatement, mais ils permettent de se projeter dans le futur et certains produits de Razer peuvent parfois en découler. Ainsi, la marque au serpent à trois têtes s’est vraiment lancée dans le marché des mini PC en 2020, avec ses boitiers Tomahawk.

Projet Brooklyn : comme un petit air de Wall-E

En même temps que ses boitiers, Razer a lancé son premier « siège gaming » à la fin de l’année 2020. Les équipes de la marque ont cherché à imaginer ce que pourrait être la fusion des différents métiers de la marque à l’avenir autour de cet objet et cela donne le projet Brooklyn.

L’idée est simple, créer un siège capable d’améliorer l’immersion de la joueuse ou du joueur tout en lui permettant de l’accompagner aussi bien sur du jeu PC que du jeu console.

Brooklyn et Hazel : quand Razer imagine le futur, cela donne un siège et un masque

Le résultat est un concept de siège intégrant un écran 60 pouces OLED capable de se déployer autour de la tête de l’utilisateur. De notre côté, cela nous a fait penser à ce que pourrait être l’ancêtre du siège des humains dans Wall-E. Pour augmenter l’immersion, on aurait donc le droit à un écran occupant toute la vision, mais aussi à des vibrations avancées. Ici, Razer indique avoir remarqué ce que Sony pouvait proposer sur la DualSense, ou Nintendo avec la Switch. On peut se demander si des périphériques de la marque auront droit à l’avenir à cette nouvelle génération de vibrations.

Pour le jeu PC, une tablette pourrait se déployer devant l’utilisatrice ou l’utilisateur et permettre de poser un clavier et une souris. Évidemment, on ne serait pas face à un produit gaming de Razer sans des diodes électroluminescentes. Ici elles sont installées tout autour du siège et compatibles Razer Chroma RGB.

Razer Hazel : un masque avancé hérité de 2020

La genèse du projet Hazel n’est pas très compliquée à situer : Razer a eu l’idée en 2020 de développer son propre masque de protection contre le Covid-19. Loin des masques chirurgicaux ou des masques en tissus, ce masque se veut un objet haut de gamme concurrent des masques N95, l’équivalent américain du niveau FFP2. Il s’agit cette fois d’un projet beaucoup plus concret, qui a déjà donné lieu à la production d’un prototype, ici en photo.

Brooklyn et Hazel : quand Razer imagine le futur, cela donne un siège et un masque

Pour développer son masque, Razer a essayé de réunir les besoins et retours partagés tout au long de l’année 2020. Ainsi, le masque Razer Hazel a une façade transparente pour permettre de ne pas recouvrir le visage, ce qui permet une meilleure communication. La respiration se fait par deux filtres remplaçables. Là encore, Razer oblige, les filtres sont entourés par deux cercles de LED RGB personnalisables par Razer Chroma.

Pour le confort au niveau des oreilles, Razer a pensé à des boucles adaptables selon la taille de la tête.

Brooklyn et Hazel : quand Razer imagine le futur, cela donne un siège et un masque

La particularité de ce masque est d’intégrer de l’électronique. Razer pense notamment pouvoir améliorer la qualité de la voix quand on parle à travers le masque, grâce à plusieurs micros intégrés. L’intérieur est également encerclés par de la lumière, pour illuminer sa bouche même dans la nuit. Pour recharger le masque, Razer a imaginé une boite de recharge sans-fil, ce qui n’est pas sans rappeler celle des écouteurs True Wireless. Cette boite est équipée d’un système de désinfection par rayons UV.

Comme nous l’avons indiqué plusieurs fois, il ne s’agit pas pour le moment de l’annonce d’un produit qui serait commercialisé à l’avenir. Il semble toutefois beaucoup plus concret que le siège Brooklyn et donc plus facile à imaginer comme un produit qui pourrait sortir en 2021, de la part de Razer ou d’une autre marque.

Les derniers articles