Galaxy Note 8 : sa mort logicielle est actée par Samsung

4 ans de bons et loyaux services

 

Le Samsung Galaxy Note 8 a été retiré de la liste des appareils pris en charge par la firme de Séoul. Il aura bénéficié de quatre ans de suivi.

Galaxy Note 8 : sa mort logicielle est actée par Samsung

Alors que le futur de la gamme Note reste toujours en suspens, l’un de ses représentants, le Samsung Galaxy Note 8 cesse de recevoir des mises à jour de sécurité. Son dernier correctif en date du mois d’août sera donc son dernier.

Samsung a retiré l’appareil lancé en 2017 de sa liste des smartphones bénéficiant encore d’un suivi logiciel. Il avait déjà été retiré de la liste des smartphones bénéficiant d’une mise à jour de sécurité mensuelle. Il n’en bénéficiait plus que chaque trimestre.

L’extincteur de polémique

Pour rappel, le Galaxy Note 8 avait eu pour mission de redresser l’image de la gamme Note après le désastre des Galaxy Note 7 explosifs. Mission qu’il avait remplie avec un certain succès.

Il avait aussi aidé à populariser plusieurs choix de design qui se sont en suite imposés dans le reste du marché, comme la présence de deux modules photos ou encore son ratio 18,5:9, faisant la part belle aux bordures fines autour de l’écran. Le Galaxy Note 8 a profité de deux mises à jour majeures d’Android, passant d’Android 7.11 à Android 9.0 comme ultime version. Il possède un Exynos 8895 avec jusqu’à 6 Go de RAM.

Le Galaxy Note 8 a donc été pris en charge pendant près de quatre ans. Une durée qui tend à devenir la norme aujourd’hui.

Pour d’autres appareils, ça bouge aussi

Au passage, la Galaxy Tab A de 2017 ne bénéficie plus non plus des patchs de sécurité. Ça commence à sentir la fin aussi pour les Galaxy A90, M10s, M30s et pour la Tab S6, qui passent tous d’un calendrier de mise à jour trimestriel à semestriel. Quant aux Galaxy M22, il a beau être sorti il y a un peu moins d’un an, il n’est déjà plus pris en charge que quatre fois par an.

Les derniers articles