Bixby : Samsung reste ambitieux et veut chatouiller Google Assistant

 

Samsung a présenté lors de sa conférence aux développeurs les différentes lignes d'évolution pour son assistant vocal Bixby et pour sa plateforme dédiée à la maison connectée Smart Things.

Bixby : Samsung reste ambitieux et veut chatouiller Google Assistant

Samsung ne lâche pas l’affaire avec Bixby, son assistant connecté. Tant et si bien que la firme coréenne lui a consacré un bon bout de temps lors de sa Samsung Developer Conférence (SDC).

À l’instar de Google Assistant, Bixby devrait pouvoir mieux contrôler la maison connectée avec des requêtes orales avec Bixby Home Platform. Deux nouveautés de taille ont été annoncées lors de sa conférence à direction des pros.

Vie privée et développement facilité

Déjà, une partie des demandes faites à Bixby seront traitées directement en local par les smartphones Samsung, sans passer par les serveurs de Samsung. De quoi gagner du temps (35% en moyenne de vitesse de traitement selon Samsung), mais aussi renforcer la confidentialité, comprend-on en sous-texte, un peu à l’instar de ce qu’Apple avait présenté pour Siri au moment de la WWDC de mai dernier et même Google pour Assistant dans sa version anglaise.

Autre annonce importante pour le futur de l’assistant vocal : Samsung propose une plateforme intitulée Bixby Home Studio Developers. L’idée a été présentée dans les grandes lignes, mais de ce qu’on en comprend, Samsung souhaite faciliter le développement d’applications qui utilisent et fonctionnent avec Bixby. Les commandes vocales vocales devraient aussi être mieux comprises et mieux s’adapter au contexte, évitant ainsi de déclencher plusieurs appareils à la fois. De quoi penser que la marque veut étendre l’écosystème de son assistant lancé en 2017, malgré son utilisation encore limitée.

Samsung et Matter

Dernier point important : Samsung annonce rejoindre un standard intitulé Matter, qui est censé assurer que les appareils de la maison connectée fonctionnent correctement ensemble. De plus, l’intérêt de Matter est clair pour les développeurs : gagner du temps. En développant sous ce standard, ils ont l’assurance que leurs applications fonctionnent auprès des écosystèmes majeurs. Google et Amazon travaillent par exemple déjà sous ce standard.

Le but est clair : qu’à terme, on finisse par oublier la technologie qui permet à la maison connectée de fonctionner, qu’elle s’efface et fonctionne en fond, tout en répondant à tous nos moindres désirs, comme le fait de savoir s’il y a de quoi faire un sandwich au frigo.

Bixby : Samsung reste ambitieux et veut chatouiller Google Assistant

Si cette volonté de développer la maison connectée peut faire un peu peur en matière de vie privée, Samsung a affirmé sa volonté de développer le chiffrement de bout en bout dans les diverses utilisations de smartThings et de la maison connectée façon Samsung.

Ces annonces ne permettent pas de connaître concrètement l’avenir de Bixby, cela dessine tout de même une volonté assez ambitieuse pour l’assistant et l’IoT Samsungesque. Reste à savoir si la marque réussira à mener à bien ses objectifs. Pour le moment, cela ressemble beaucoup à une vision sur le long terme.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles