Prise en main du Samsung Galaxy S22 Ultra : rencontre avec le « Galaxy Note S »

Ciel mon module !

 

En amont de sa présentation lors du Galaxy Unpacked 2022, nous avons pu passer un peu de temps en compagnie du S22 Ultra. Trois points diffèrent de son prédécesseur niveau prise en main : le côté carré, l'absence de bloc photo et la présence d'un stylet. On fait le point.

P1001079
Le Galaxy S22 Ultra en bordeaux. // Source : Frandroid – Robin Wycke

Parmi tous les produits qui viennent d’être annoncés par Samsung lors de son premier Galaxy Unpacked de 2022 (les Galaxy Tab S8, les S22 et S22 Plus), le Samsung Galaxy S22 Ultra est sans doute l’un, si ce n’est le plus attendu des fans de Tech.

Cela tient probablement à la place particulière qu’a su se tailler le S21 dans l’année qui vient de s’écouler, souvent considéré comme un des meilleurs smartphones sur le marché. Alors, est-ce que la cuvée 2022 parvient à relever le gant ? Voici nos premières impressions après une rapide prise en main, en amont de sa présentation.  Spoilers : il aurait clairement pu s’appeler « Galaxy Note S » ou « Galaxy S Note ».

Un format plus massif, plus pro, plus carré

Premier constat une fois tenu en main, le S22 Ultra est à la fois très semblable à son prédécesseur (même emplacement des modules photos, taille très proche…) tout en n’offrant pas du tout la même impression en main.

Retenez que si vous aviez apprécié l’aspect très carré de la gamme Note, vous devriez ne pas être dépaysé, car c’est exactement la direction prise par le S22 Ultra. J’ai trouvé qu’en main, il donnait vraiment ce sentiment particulier des smartphones qui jouent la carte de l’appareil sérieux, pour les pros, pas là pour rigoler. Le corolaire de ce changement de philosophie est que cela lui confère un aspect plus massif que son prédécesseur. Si vous aimez les smartphones élancés ou si vous trouviez le S21 intimidant, le S22 s’assume encore plus et n’a pas peur de jouer le tank.

Dernier point de design à noter : si les S22 et S22 Plus ont un front et un menton de même taille, assurant une symétrie parfaite de la face avant du téléphone, ce n’est pas le cas du S22 Ultra qui affiche un (très léger) menton.

Bloc photo

Ceci étant, il est intéressant de noter que les deux téléphones font exactement la même épaisseur. Résultat, sans bloc photo, le S22 Ultra semble un peu plus équilibré en main que le S21 Ultra et donne le sentiment d’être un peu moins enclins à glisser ou tomber. C’est donc un bon point. L’absence de bloc photo ne l’empêche pas de gondoler un petit peu sur une table, mais de manière un peu moins prononcée.

Car, les différents modules photos jaillissent de la coque du téléphone. Vous avez ainsi une coque extrêmement plate et lisse, puis soudain un rond qui s’élève. Le dos en verre est d’ailleurs très agréable en main, exactement ce qu’on attend d’un smartphone premium en 2022.

Le S Pen littéralement au cœur de l’appareil

Dernier point sur lequel nous nous attarderons dans cette prise en main : le S Pen et son logement dédié, situé en bas à gauche du téléphone. Pour le sortir, vous n’avez qu’à appuyer légèrement dessus, il va alors se déclipser et sortir légèrement de lui-même, un peu comme lorsque vous changer de couleur sur un stylo quatre couleurs. Vous n’aurez plus qu’à tirer vers le bas et vous voici avec un stylet en main.

Au moment où l’on appuie pour le sortir, l’interface du téléphone change et nous montre différentes applications qui se prêtent bien à son utilisation. Si l’on n’est pas intéressé, il suffit alors de cliquer ailleurs sur l’écran pour faire disparaître l’élément d’interface.

Pour une fois, j’ai eu le sentiment que l’emplacement du S Pen allait favoriser les gauchers. En effet, étant droitier, j’avais tendance à mettre le téléphone dans une position pas forcément ultra confortable pour sortir le S Pen, qui m’obligeait de surcroit à mobiliser vraiment mes deux mains. S’il avait été de l’autre côté, j’aurais pu juste utiliser ma main droite et aller le chercher en bas en inclinant simplement légèrement l’angle du téléphone de ma main gauche.

20220204_180814
Les quatre coloris du S22 Ultra. // Source : Frandroid

Ceci étant, je suis certain que le geste de sortir le S Pen peut se raffiner avec le temps chez un utilisateur ou une utilisatrice averti·e.

Reste à évoquer la sensibilité du S Pen. En effet, Samsung a accentué sa vitesse de rafraichissement. Elle passe ainsi de 9 ms à 2,8 ms. Pour avoir essayé le S Pen sur un S21 Ultra avant de venir à la prise en main du S22 Ultra, je dois dire que la différence se sent clairement. On perd ce côté rattrapage de l’écran pour s’approcher véritablement d’un tracé quasi instantané. Bien sûr, la différence avec un vrai stylo se sent encore, mais on s’approche vraiment d’un confort d’écriture qui justifierait de se servir beaucoup plus de cet accessoire.

Quoi qu’il en soit ce Galaxy Note S…. euh pardon ce Galaxy S22 Ultra cherche à séduire les nombreux aficionados de feu la gamme Note. Reste à savoir s’il s’agit d’un pari payant pour Samsung ou si les fans déboussolés préfèreront aller voir ailleurs.

Prix et date de sortie du Samsung Galaxy S22 Ultra

Le Samsung Galaxy S22 Ultra est d’ores et déjà disponible en précommandes. Il le sera jusqu’au 24 février avant sa sortie nationale le 25 février. Quatre coloris sont disponibles, Phantom Black, Phantom White, vert et bordeaux.

Pour la configuration la plus basse, 8 go de RAM et 128 go de stockage, comptez 1259 euros. Avec 12 go de RAM et 256 Go de stockage, il faudra débourser 1359 euros. Pour passer à 512 Go de stockage, il faut payer 1459 euros. On nous glisse dans l’oreillette qu’une version 1 To sera aussi disponible sur le site de Samsung un peu plus tard que les autres. Celle-ci coûtera 1659 euros.

Jusqu’au 24 février, des Buds Pro sont offerts pour toute précommande. Il y a également un bonus de reprise de votre ancien appareil de 150 euros en plus de la valeur résiduelle.

Les derniers articles