Test du Samsung Galaxy S22 : la succession est assurée

Plein de qualités, un gros défaut

Samsung Galaxy S22
Très bon
8 /10

Note de la rédaction

Points positifs du Samsung Galaxy S22
  • Design et prise en main : 👌
  • Magnifique écran 120 Hz
  • One UI 4
  • Polyvalent et doué en photo
  • Solides performances
  • (haut-parleur stéréo, IP68 et Gorilla Glass Victus+)
Points négatifs du Samsung Galaxy S22
  • Calibrage de l'écran perfectible
  • Animations logicielles pas fluides à 100 %
  • Mode HDR parfois capricieux
  • Performances graphiques en retrait
  • Autonomie trop faible
  • Charge un poil lente
 

Le petit de la famille Galaxy S22 est passé entre nos mains le temps d’un test complet. Doit-on craquer pour lui ? Répond-il aux attentes ? Réponse.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Tout petit, tout mignon, le Galaxy S22 a fait son effet lors de son introduction officielle le 9 février 2022. Quelques craintes ont rapidement été émises au moment de découvrir sa petite batterie de 3700 mAh, lorsque les attentes autour du processeur Exynos 2200 sont forcément grandes.

Trêves de bavardages : entrons dans le vif du sujet dès maintenant.

Samsung Galaxy S22Notre vidéo

Samsung Galaxy S22Fiche technique

Modèle Samsung Galaxy S22
Version de l'OS Android 12
Interface constructeur One UI
Taille d'écran 6.1 pouces
Définition 2340 x 1080 pixels
Densité de pixels 425 ppp
Technologie AMOLED
SoC Exynos 2200
Puce Graphique (GPU) Xclipse 920
Mémoire vive (RAM) 8 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 256 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 50 Mpx
Capteur 2 : 10 Mpx
Capteur 3 : 12 Mpx
Appareil photo (frontal) 10 Mpx
Enregistrement vidéo 8K @24 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ax)
Bluetooth 5.2
5G Oui
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 3700 mAh
Dimensions 70,6 x 146 x 7,6 mm
Poids 167 grammes
Couleurs Noir, Blanc, Vert, Rose
Prix 859 €
Fiche produit

Ce test a été réalisé à partir d’un téléphone prêté par la marque.

Samsung Galaxy S22Design

Si vous aimez les petits smartphones, vous allez être servis. Certes, nous ne sommes pas au niveau d’un iPhone 13 mini, mais le Galaxy S22 adopte un format résolument compact qui embellit sa prise en main. Sa hauteur de 146 mm et son épaisseur de 7,6 mm jouent sur son poids : 168 grammes, c’est tout léger.

Le Galaxy S22 est une réussite à tout point de vue en matière de design : outre sa prise en main ultra agréable et son côté passe-partout dans une poche, ses finitions sont tout bonnement impeccables. Dos en verre lisse, aucune trace de doigts, aspect premium, tranches en aluminium de toute beauté : c’est un sans faute.

À l’avant, l’écran bord à bord mise sur l’uniformité : aucune bordure n’est plus épaisse ou plus fine que l’autre, même celle du menton. Le module photo ne s’enroule pas autant que sur un Galaxy S21, puisqu’il se stoppe au niveau de la tranche. Mais cela n’enlève rien à son charme. En clair : il est difficile de ne pas succomber à ce petit bijou.

Le seul petit point noir que l’on pourrait pointer du doigt concerne les arrêtes légèrement anguleuses. Mais il n’y a rien de rédhibitoire. Samsung poursuit son show avec une certification IP68 (étanchéité contre la poussière et à l’eau) et une protection Gorilla Glass Victus+ contre les rayures et les chutes, la meilleure de Corning.

Les boutons d’alimentation et de volume sont quant à eux placés à une hauteur idéale, qui plus est pour les petits doigts : on remercie les dimensions du téléphone.

Pour résumer, Samsung déballe ici tout son savoir-faire avec un design aux petits oignons, parfaitement adapté pour une utilisation à une main. Le Galaxy S22 respire la classe, le pratique et le haut de gamme. Il se suffit à lui-même, et ne mériterait presque pas de coque pour admirer toute sa splendeur.

Difficile de lui reprocher quoi que ce soit tant il a conquis la rédaction.

Samsung Galaxy S22Écran

Samsung nous a prouvé à maintes reprises sa maîtrise en termes de fabrication d’écrans. Celui qui fournit plein d’autres constructeurs du marché – Apple notamment – conçoit parmi les plus dalles du secteur. Et le géant coréen nous le prouve une fois de plus avec cet écran de 6,1 pouces tout simplement splendide.

Entre sa technologie OLED (contrastes infinis), sa définition Full HD+ et son taux de rafraîchissement de 120 Hz – qui joue sur la fluidité de l’écran de 48 à 120 Hz –, le Galaxy S22 est une petite pépite pour vos mirettes qui vous répond au doigt et à l’œil. À l’usage, il comblera la majorité des utilisateurs.

Notre sonde et le logiciel Calman de Portrait Displays sont allés disséquer ses entrailles afin d’extraire quelques relevés techniques. En mode Vif (par défaut), le Galaxy S22 jouit d’une large couverture des spectres sRGB et DCI-P3 (182 % et 122 %, respectivement). Autrement dit, une belle diversité des couleurs est au rendez-vous.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Son Delta E moyen (7,2), qui correspond à la fidélité des couleurs affichées, s’éloigne un peu trop du score idéal de 3. Même constat pour la température de l’écran (7168 K), qui tire légèrement vers les teintes bleutées lorsque le résultat voulu tourne autour de 6500 K. On chipote un peu, car à l’usage, vous n’y verrez que du feu.

Autre point fort : sa luminosité, qui atteint les 809 cd/m2. En d’autres termes, vous n’aurez strictement aucun problème de visibilité même en extérieur et en plein cagnard. Sur ce point, le Galaxy S22 excelle.

Samsung Galaxy S22Logiciel

One UI est une interface logicielle connue et reconnue dans le secteur des smartphones. Le Galaxy S22 s’équipe de la version 4.1 sous Android 12, et profite donc des dernières améliorations de l’OS appartenant à Google. On pense notamment au mode Monnet, matérialisé par la palette des couleurs sur les téléphones Samsung.

Cette fonction permet d’adapter les couleurs du système selon le fond d’écran du téléphone. Un bon moyen d’harmoniser visuellement votre expérience logicielle. Mais surtout, ce Galaxy S22 tire sa force dans les quatre années de mises à jour majeures promises par Samsung. En d’autres termes, cet appareil aura droit… à Android 16.

Samsung a ici une longueur d’avance sur la concurrence : même Google, pourtant le développeur et le propriétaire d’Android, se limite à 3 années sur sa gamme Pixel. Ce Galaxy S22 est donc durable et largement utilisable durant quatre à cinq années grâce aux futures MAJ et patchs de sécurité.

Pour plus de détails sur One UI 4, n’hésitez pas à consulter notre test complet.

Samsung One UI 4
Présentation de Samsung One UI 4 // Source : Samsung

Ce qu’on aime chez One UI 4 :

  • La patte graphique ;
  • Utilisation à une main ;
  • Les ajouts d’Android 12.

Ce qu’on aime moins chez One UI 4 :

  • Fluidité des animations perfectibles ;
  • Petit manque de personnalisations.

Durant notre essai, nous n’avons pas rencontré de bugs particuliers. Ce qui est de bon augure pour la suite et l’arrivée officielle du téléphone dans les chaumières. Le Galaxy S22 est aussi compatible avec DRM Widevine L1 : avec, vous pouvez ainsi profiter de vos contenus préférés en qualité HD sur les différentes plateformes SVOD.

Samsung Galaxy S22Audio

Le Galaxy S22 opte pour des haut-parleurs stéréo toujours pratiques pour la consommation de contenus, qui plus est lorsque la spatialisation se montre bonne. Si l’on bouche l’une des grilles de haut-parleur, on remarque une différence de puissance : celle qui se trouve sur la tranche inférieure en a plus sous la pédale, mais de peu.

Sur des morceaux de Michael Jackson (Smooth Criminal, Billie Jean), les voix semblent légèrement en retrait par rapport au reste, lorsque les basses manquent de punch sur le remix d’Insomnia de Faithless. Il n’empêche, le volume sonore est à la hauteur et ne grésille pas lorsqu’on le pousse à son paroxysme.

Les haut-parleurs du Galaxy S22 sont donc bons dans l’ensemble, sans être époustouflants non plus.

Samsung Galaxy S22Appareil photo

Le Galaxy S22 se dote d’un triple capteur photo au premier abord polyvalent. Voici sa configuration :

  • Objectif grand-angle de 50 mégapixels (f/1.8) ;
  • Objectif ultra grand-angle de 12 mégapixels (f/2.2) ;
  • Téléobjectif x3 de 10 mégapixels (f/2.4).
Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Grand-angle

D’une manière générale, vous ne raterez que très rarement une photo avec le capteur principal du Galaxy S22. Les clichés jouissent d’une colorimétrie cohérente et d’un bon niveau de détails et de netteté, et ce sans utiliser le mode 50 mégapixels — photo en 12 mégapixels grâce au procédé du pixel binning. Bref, le téléphone se place dans le haut du panier.

En revanche, on remarque une gestion inégale de la plage dynamique. Sur la photo en intérieur, le ciel derrière la baie vitrée est « cramé ». Sur cette zone, la lumière est localement trop forte, ce qui gâche clairement votre prise de vue. Sur la seconde photo, la situation de contre-jour sous-expose également le poteau et les passants au premier plan. On souhaite un meilleur comportement du mode HDR.

Attention également aux ambiances lumineuses très marquées par certaines teintes. Sur la dernière photo, le capteur et les algorithmes ont mal géré la scène en conservant l’aspect très rougeâtre des lumières. Résultat : la photo n’est pas très belle.

Ultra grand-angle

Belle prestation du capteur ultra grand-angle, dont la colorimétrie est quasi identique à celle du grand-angle. Un fait suffisamment rare pour le souligner. Dans l’ensemble, le résultat est bon et généralement exploitable.

La perte de netteté inhérente à ce type de prise de vue est de mise, ce qui n’a rien d’étonnant tellement ce phénomène est courant sur nos téléphones d’aujourd’hui. On le remarque tout particulièrement sur les coins et les bords. Attention aussi aux distorsions optiques.

x3 optique

Profiter d’un téléobjectif est un avantage considérable à prendre en compte si vous aimez prendre des photos en zoomant. Grâce à ce type d’objectif, la perte de détails bien plus faible qu’un zoom numérique.

Dans de bonnes conditions et des situations faciles à gérer, difficile de lui reprocher quelque chose. Le résultat est net et efficace. Dès lors qu’on le malmène un peu, ça peut se compliquer : en témoigne le ciel légèrement surexposé derrière la petite cabane transposée dans l’arbre.

Sur la toute première image, un léger voile blanc semble également s’inviter à la fête, sans que cela ne soit tout de suite flagrant. Il y a donc du bien et du moins bien, même si dans l’ensemble, cet objectif devrait vous combler.

x10 numérique

Nous nous sommes amusés à jouer avec le zoom numérique x10, très surprenant au demeurant. Et dans le bon sens du terme. Attention : il convient de l’utiliser dans de bonnes conditions lumineuses, d’effectuer une mise au point manuelle et de multiplier les prises pour obtenir un bon résultat.

Une fois ces exigences respectées, le résultat est vraiment intéressant avec un excellent niveau de netteté. Impressionnant. Certes, le coin supérieur gauche de la photo n°3 est surexposé, mais on peut ici faire preuve d’indulgence.

Moins de micro contrastes, plus de netteté : le mode 50 mégapixels répond aux attentes. C’est un oui.

Test du Samsung Galaxy S22 : la succession est assurée
Test du Samsung Galaxy S22 : la succession est assurée

Grand-angle de nuit

De nuit, le Galaxy S22 tombe dans quelques petites pièges évitables. Déjà, un effet lens flare est visible sur plusieurs images où une lumière artificielle apparaît. Pas sur toutes, mais sur quelques-unes. On vous rassure, ce n’est pas systématique.

Enfin, un léger bruit numérique peut aussi s’inviter à la fête dans les scènes les plus obscures. Ces petits défauts sont contrebalancés par le bon niveau de piqué, duquel résultent des images exploitables et vraiment propres.

Le Galaxy S22 n’est peut-être pas le meilleur dans sa catégorie, mais il fait très bien le boulot aussi.

Ultra grand-angle de nuit

En ultra grand-angle, l’application a tendance à automatiquement activer le mode nuit. Preuve que le téléphone a une bonne compréhension de l’environnement et des ressources lumineuses requises pour répondre à vos attentes. Dans ce cas, un temps de pause de 4 secondes est généralement requis.

Et croyez-nous, ce temps de pause en vaut clairement la peine : malgré une très légère perte de netteté parfois observée — mais ce n’est pas systématique –, le capteur va chercher beaucoup de détails et apporte une belle quantité de lumière là où c’est nécessaire.

Résultat des courses : 90 % du temps, l’ultra grand-angle avec le mode nuit vous mettra une petite claque visuelle. C’est ici un exercice difficile, que le Galaxy S22 dompte haut la main.

x3 optique de nuit

C’est en revanche plus brouillon et disparate avec le x3 optique : plus l’environnement est plongé dans l’obscurité, plus le bruit numérique est présent à l’image. La qualité de la photo en prend un coup. Sur un cliché mieux éclairé, le téléphone parvient à bien mettre en valeur les éléments au premier et second plan.

Plus généralement, pas sûr qu’une prise nocturne en x3 optique soit le choix le plus pertinent.

Portrait x1 et x3

Mode portrait correct lorsqu’utilisé avec le capteur principal, même si un petit halo lumineux tout en bas de la première image n’a rien à faire là. Le ciel semble aussi un poil surexposé. Le téléphone rencontre plus de difficultés à détourer mes petites bouclettes sur la deuxième photo.

En x3 optique, un léger voile blanc est perceptible sur l’image numéro 3. Privilégiez dans tous les cas de bonnes conditions lumineuses et une prise bien fixe, car le moindre mouvement peut créer un léger flou.

Selfie

De jour, le capteur selfie de 10 mégapixels se montre juste et agréable à l’œil. Il ne lisse pas trop la peau et apporte un niveau de détails satisfaisant. La netteté en prend cependant un coup dès lors que la luminosité ambiante baisse. Privilégiez donc les bonnes conditions lumineuses, encore une fois.

Point intéressant : un mode « ultra grand-angle » s’active automatiquement lorsque le téléphone détecte plus d’une personne dans son viseur. Bien pratique pour inclure tous les copains dans la même scène sans toucher à aucune option.

Vidéo

Au maximum de ses capacités, le Galaxy S22 est en mesure de filmer en 8K à 24 FPS. Pas sûr que ce mode soit beaucoup utilisé, mais il convient de souligner la très bonne stabilité de l’image. En témoigne cette petite vidéo :

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Quelques autres fonctionnalités rigolotes ont aussi été ajoutées à l’application appareil photo, comme le mode « Réalisateur » qui enregistre une double prise de vue en simultané : en normal et en selfie.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Enfin, les amateurs d’Hyperlapse seront ravis de jouer avec cette fonctionnalité qui méritent tout de même une longue session d’enregistrement pour en tirer quelques secondes de vidéo.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Samsung Galaxy S22Performances

Avec une nouvelle puce graphique fournie par le spécialiste AMD et dotée de l’architecture RDNA2 (celle que l’on retrouve sur les cartes de la PS5, Xbox Series S et Series X), les attentes sont forcément nombreuses autour du processeur Exynos 2200. Et tout particulièrement sur la partie graphique, dont on espère un véritable bond en avant.

Gravé en 4 nm, le SoC Exynos 2200 permet, entre autres, de gérer le ray tracing sur mobile (nouvelle gestion de la trajectoire de la lumière, reflets de bien meilleure qualité), à condition que cette technologie soit implémentée dans les jeux. Il est aussi question d’une nouvelle NPU (Neural Processing Unit) dédiée à l’intelligence artificielle.

Bref, les promesses inhérentes à ce processeur étaient très belles sur le papier. Mais en pratique, qu’est-ce que ça donne ? À l’instar du Galaxy S22 Ultra, un léger goût amer reste en travers de notre gorge. Non pas que le SoC soit catastrophique, loin de là. Mais il ne se démarque tout simplement pas comme il devrait se démarquer.

 S22 (Exynos 2200)S22 Ultra (Exynos 2200)Téléphone témoin 1Téléphone témoin 2
AnTuTu 9749281
934653
967318979766
AnTuTu CPU205545226613220264212613
AnTuTu GPU 259697404136417364437158
AnTuTu MEM 144378154007166765162514
AnTuTu UX 139661149897162925167481
PC Mark 3.0 13695132161256314377
3DMark Wild Life5374767697749735
3DMark Wild Life framerate moyen324658,5058,80
GFXBench Aztec Vulkan/Metal high (onscreen / offscreen) 36 / 23 FPS29 / 32 FPS59 / 46 FPS61 / 42 FPS
GFXBench Car Chase (onscreen / offscreen) 43 / 43 FPS32 / 60 FPS60 / 92 FPS63 / 70 FPS
GFXBench Manhattan 3.0 (onscreen / offscreen) 94 / 115 FPS85 / 136 FPS60 / 224 FPS119 / 164 FPS
Lecture / écriture séquentielle 1635 / 992 Mo/s1920 / 1307 Mo/s1807 / 1248 Mo/s1781 / 1026 Mo/s
Lecture / écriture aléatoire 81767 / 74077 IOPS66203 / 68887 IOPS83129 / 73682 IOPS78901 / 84541 IOPS

Au jeu des benchmarks par exemple, les résultats trouvés sur certaines simulations étonnent. Sur Antutu par exemple – qui s’attarde sur l’expérience globale du téléphone –, un écart de 200 000 est observable par rapport à la version Ultra. En le comparant à deux autres smartphones témoins équipés du Snapdragon 8 Gen 1, le Galaxy S22 est clairement à la traîne.

Sur PC Mark, qui se concentre sur les performances du processeur, notre protagoniste du jour tient la dragée haute à ses concurrents du moment. Preuve que le CPU de l’Exynos 2200 en a dans le ventre. En revanche, ça se complique pour la partie GPU. Sur 3DMark Wild Life notamment, le Galaxy S22 accuse un retard considérable sur tout le monde.

Sur GFXBench, il ne parvient pas une seule fois à dépasser les résultats du Snapdragon 8 Gen 1.

Au-delà des chiffres et dans une situation purement pratique, que vaut l’Exynos 2200 épaulé par 8 Go de RAM et 128 Go de stockage ? Au quotidien, il n’y a pas grand-chose à lui reprocher tant la fluidité, la rapidité et la réactivité sont au rendez-vous. Naviguer sur Internet, regarder des vidéos ou faire du multitâche ne lui posent absolument aucun problème. Encore heureux.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

En le poussant dans ses retranchements sur des jeux vidéo relativement gourmands, Fortnite à titre d’exemple, l’affaire se complique. En 60 IPS, qualité Epique et résolution 3D à 100 %, quelques ralentissements se font ressentir. Cela reste jouable, mais pas optimal. Pour une expérience parfaitement fluide, il est donc conseillé d’abaisser les paramètres graphiques.

Nous avons malheureusement rencontré les mêmes problèmes visuels que sur le S22 Ultra : sur Fortnite, certaines textures lointaines — et même parfois proches — ne se chargent pas correctement et se parent d’une couleur rose ou violette pour le coup saugrenue.

Enfin, la gestion de la chauffe laisse clairement à désirer : on passera le fait que l’arrière du téléphone surchauffe beaucoup sur des jeux lourds au bout de 10 minutes, mais difficile de laisser passer un comportement similaire sur des sessions de navigation ou de visualisation de contenus d’une durée de 30 minutes.

Samsung Galaxy S22Autonomie

Le point qui fâche. L’autonomie des Galaxy S n’a jamais eu très bonne réputation, bien que la fournée de 2021 ait quelque peu redoré son blason. D’après notre test du Galaxy S21, tenir une petite journée et demie avec un usage modéré était à l’époque envisageable. Dans le cas du Galaxy S22, ce n’est clairement pas le cas.

Certes, la petite batterie de 3700 mAh peut faire peur. Mais un téléphone bien optimisé non seulement au niveau du logiciel mais aussi du côté du processeur, peut tout à fait se montrer à la hauteur en matière d’autonomie. Or, le Samsung Galaxy S22 n’appartient pas à cette catégorie de smartphone.

Malgré son SoC gravé en 4 Nm censé mieux gérer la consommation globale, le S22 peine à tenir une journée entière. En cas d’usage intensif, vous atteindrez dangereusement la barre des 20 % vers 20h, voire 19h. Autrement dit, un passage par la case recharge sera nécessaire si vous sortez siroter une mousse ou manger au restaurant.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

En fait, vivre avec le Galaxy S22 entraîne cette fâcheuse sensation de constamment avoir besoin de se trouver à côté d’une prise et d’un chargeur pour le brancher en cas de nécessité. Tout particulièrement à l’issue d’une journée de travail ou au début de la soirée. Notre test d’autonomie via le logiciel SmartViser confirme d’ailleurs nos impressions, avec 8h04 d’utilisation. L’un des plus mauvais scores jamais enregistrés.

Si vous optez pour un usage plus modéré, alors ce téléphone est en mesure d’assurer pour la journée. Mais c’est bien tout. En bref, le Galaxy S22 régresse par rapport à son prédécesseur et retombe dans des travers agaçants à cette gamme de prix. C’est un vrai problème.

Le problème est d’autant plus dérangeant qu’aucune charge rapide — qui aurait pu contrebalancer la faible autonomie — n’est de la partie. Ne croyez pas aux termes marketing de Samsung, qui ose utiliser les mots « Charge ultra rapide de 25W » sur son site officiel. Ce n’est même pas le strict minimum lorsque la concurrence se positionne sur des pics de 33 voire 67 W, au même tarif ou pour moins cher.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Pour des raisons officiellement écologiques, mais officieusement économiques, aucun bloc de charge n’est fourni dans la boîte du téléphone. Si vous possédez un câble compatible 25 W chez vous, bonne nouvelle. Pour les autres, il faudra se contenter d’une puissance généralement limitée à 15 W, beaucoup trop faible pour atteindre des vitesses de charge décentes.

Charge de 15 W à partir de 12 % d’autonomie restante :

  • 10 minutes : 20 %
  • 30 minutes : 37 %
  • 1h : 64 %
  • 1h30 : 90 %

En 25 W, le Galaxy S22 met environ 1h15 pour se recharger à bloc. C’est correct, mais pas non plus démentiel.

Samsung Galaxy S22Réseau et communication

Belle partition du Galaxy S22 en matière d’appels téléphoniques : votre interlocuteur aura affaire à une voix intelligible, claire et très peu compressée. Dans l’ensemble, le téléphone parvient à bien gommer les nuisances sonores ambiantes (sur un carrefour fréquenté, par exemple), mais laisse filtrer quelques bribes de voix et bruits de klaxon. Rien de méchant.

Même face à du vent, le Galaxy S22 ne dérangera pas les oreilles de la personne au bout du fil, malgré une toute petite compression de votre voix. Enfin, les micros se coupent parfaitement lorsque vous décidez d’arrêter de parler. Bref, dans l’ensemble, vos appels se dérouleront comme sur des roulettes.

Samsung Galaxy S22
Source : Anthony Wonner – Frandroid

Sur Google Maps, nous n’avons pas rencontré de soucis particuliers au niveau de la géolocalisation. Vous serez bien guidé. Le Galaxy S22 est par ailleurs compatible avec la Wi-Fi 6 et le Bluetooth 5.2, et s’équipe d’une puce NFC pour les titres de transport dématérialisés et les paiements sans contact.

Sans surprise, la 5G est au rendez-vous.

Samsung Galaxy S22Prix et date de sortie

Le Samsung Galaxy S22 a été mis en précommande le jour de sa présentation, le 9 février, jusqu’au 10 mars 2022. Pour une sortie officielle le 11 mars, à un prix de 809 euros en configuration 128 Go + 8 Go ou 909 euros en configuration 256 Go + 8 Go.

Vous pouvez évidemment le retrouver sur d’autres plateformes e-commerce. Mais attention : seul le site officiel met en vente des coloris exclusifs que sont le Gris, Crème, Bleu ciel et Violet.

Notre avis sur Le Samsung Galaxy S22

design
10
La perfection existe-t-elle ? Peut-être. Le Galaxy S22 est un petit bijou en main : compact, léger et aux finitions splendides, il en devient irrésistible. Son dos en verre brossé n’attrape aucune trace de doigt, ses bords en aluminium légèrement anguleux nous rappellent sa présence. La certification IP68 et le Gorilla Glass Victus+ subliment le tout.
écran
9
Un écran à la Samsung. La dalle du Galaxy S22 vous répond au doigt à l’œil, affiche une belle diversité de couleurs et flatte vos mirettes. Le tout avec un taux de rafraîchissement adaptatif de 120 Hz pour apporter cette succulente sensation de fluidité et une excellente luminosité. Seul son calibrage aurait mérité mieux. Mais à l’usage, ce n’est que du bonheur.
logiciel
8
One UI 4 a le don pour se faire apprécier : une patte graphique visuellement agréable, une utilisation à une main facilitée et de petits ajouts via Android 12 toujours bienvenu. Une meilleure fluidité des animations et du système n’aurait pas été de refus, tout comme une personnalisation un poil plus poussée. Dans l’ensemble, cela reste très bien.
caméra
8
Le grand-angle, ultra grand-angle et téléobjectif x3 apportent une polyvalence photographique pertinente et appréciée à cette gamme de prix. Dans l'ensemble, le Galaxy S22 se place dans le haut du panier. Mais il doit encore améliorer sa gestion de la plage dynamique, parfois inégale sur plusieurs objectifs.
performances
7
L'Exynos 2200 ne tient malheureusement pas toutes ses promesses en matières de performances graphiques. C'est dommage. En revanche, la puissance brute du processeur tient la dragée haute au Snapdragon 8 Gen 1 et vous permet d'effectuer n'importe quelle tâche du quotidien avec une facilité déconcertante.
autonomie
5
C’est le point noir de ce Galaxy S22 : une autonomie faiblarde qui peut poser problème. Avec un usage modéré, vous tiendrez la journée mais devrez impérativement le brancher vers 23h. Avec une utilisation intensive, il ne devrait pas passer la soirée. Aussi, la charge compatible de 25 W n’a plus lieu d’être à ce prix là.
Note finale du test
Très bon
8 /10
Le Samsung Galaxy S22 est un excellent téléphone très facile à conseiller, pour peu que vous fermiez les yeux sur l’autonomie. C’est malheureusement son principal point faible - une journée maximum avec un usage modéré, charge de 25 W -, qui doit être pris en compte au moment de l’achat.

Au-delà de cette erreur de parcours, le Galaxy S22 excelle partout : sa puissance brute dépote, même si ses performances graphiques ne sont pas à la hauteur des attentes, et sa belle polyvalence photographique de jour comme de nuit offre des clichés rarement ratés.

Gardons le meilleur pour la fin : son design de toute beauté et sa prise en main ultra agréable de par son petit format. Un exercice de style dompté d’une main de maître, qui fait du Galaxy S22 l’un des plus beaux smartphones de la marque.

Points positifs du Samsung Galaxy S22

  • Design et prise en main : 👌

  • Magnifique écran 120 Hz

  • One UI 4

  • Polyvalent et doué en photo

  • Solides performances

  • (haut-parleur stéréo, IP68 et Gorilla Glass Victus+)

Points négatifs du Samsung Galaxy S22

  • Calibrage de l'écran perfectible

  • Animations logicielles pas fluides à 100 %

  • Mode HDR parfois capricieux

  • Performances graphiques en retrait

  • Autonomie trop faible

  • Charge un poil lente

Les derniers articles

  • Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept
    6 /10

    Valve

    Test du Valve Steam Deck : une preuve de concept

    25 mai 202225/05/2022 • 18:32