Samsung choisit la prudence et aurait renoncé à défier Google

Un jeu trop risqué ?

 

Finalement, dans la confrontation entre Google contre Bing, Samsung jouerait la sécurité. Samsung, après avoir envisagé d'explorer des alternatives à Google pour ses appareils Galaxy, a finalement décidé de ne pas s'opposer à son partenaire de longue date.

On dirait que Samsung a retrouvé ses esprits, décidant qu’il n’est finalement pas si intéressant de se faire Google comme ennemi. C’est comme si le mastodonte sud-coréen avait joué à un jeu dangereux avant de réaliser qu’il était sur le point de faire une grave erreur.

L’envie d’explorer une alternative à Google sur les appareils Galaxy semblait émaner d’un enthousiasme débordant pour l’innovation et la disruption. Mais, nous avons vu comment cela s’est passé pour d’autres entreprises, Nokia ou BlackBerry par exemple, avec beaucoup d’ambition : les gens préfèrent l’omniprésent et confortable Google.

Bing comme moteur de recherche, le risque de perturber son écosystème

Pour rappel, Samsung semblait flirter avec l’idée de passer au moteur de recherche Bing de Microsoft, une décision qui aurait certainement fait plaisir à Satya Nadella. Toutefois, l’idée d’un chatbot soutenu par l’IA de Microsoft sur les appareils Galaxy semblait un peu farfelue.

Pourtant, ce n’était pas non plus si surprenant quand on se souvient que Samsung et Microsoft sont partenaires depuis plusieurs années. Les smartphones Samsung intègrent déjà OneDrive ou Xbox Cloud Gaming et les téléviseurs de la marque ont également été dans les premiers à proposer le GamePass.

Cette décision aurait marqué un changement significatif par rapport à son partenaire de longue date, Google. Toutefois, selon des sources proches de l’entreprise, Samsung a finalement décidé de ne pas aller de l’avant avec ce plan. D’après les informations du Wall Street Journal, les dirigeants de Samsung auraient été préoccupés par les retombées potentielles d’un tel changement. L’un des principaux facteurs de cette décision est l’inquiétude concernant la réaction du marché — en particulier celle des utilisateurs de leurs appareils.

Une interdépendance entre Google et Samsung

Il y a une interdépendance très présente entre Google et Samsung. Chacun d’eux apporte ses technologiques pour créer des appareils qui se vendent bien. Alors, pourquoi Samsung voudrait-il changer une formule gagnante ? Une analogie appropriée serait peut-être celle de l’équipe de football qui déplace son meilleur attaquant en défense. Cela peut parfois donner des résultats, mais le plus souvent, cela s’apparente à se marquer un but contre son camp.

Il est fascinant de voir comment un seul changement, l’introduction de Bing en l’occurrence, pourrait avoir des répercussions si profondes sur l’écosystème de Samsung. Cela aurait pu déclencher un effet domino d’événements inattendus, perturbant des partenariats cruciaux et provoquant des perturbations au sein de l’entreprise et du marché. Le simple fait de penser aux implications logistiques et opérationnelles donne le vertige.

Samsung a certainement fait preuve de sagesse en prenant du recul et en examinant de manière plus critique les retombées potentielles. L’entreprise a prouvé qu’elle n’est pas seulement un acteur majeur dans le monde de la technologie, mais également un stratège astucieux.


Téléchargez notre application Android et iOS ! Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.