Les 8 meilleures et pires caractéristiques des Samsung Galaxy S10 et S10+

 

Samsung a dévoilé les Galaxy S10 et S10 Plus avec un certain nombre de mises à niveau, notamment un design retravaillé, un nouveau scanner d’empreintes digitales… et quelques déceptions. On fait le point.

Si vous n’avez pas lu nos prises en main, nous vous conseillons de lire la prise en main des Galaxy S10 et S10+, et celle du Galaxy S10e.

Les meilleures caractéristiques des Galaxy S10

L’écran AMOLED à trou compatible HDR10+

Si Samsung excelle, c’est bien pour ses écrans. Le nouveau écran Super AMOLED Infinity Display sera sans doute la nouvelle référence du marché. Il est plus lumineux que son prédécesseur, il est compatible HDR10+ et il émet 42 % de lumière bleue en moins. Enfin, point d’encoche… Samsung a déplacé la caméra frontale dans une petite bulle (relativement discrète) sur la partie supérieure droite de l’écran.

On reprochera seulement au Galaxy S10 d’avoir un menton un poil trop épais… en tout cas plus épais que celui de l’iPhone XS.

L’ultra grand angle à l’arrière, le grand angle à l’avant

Amateur de photographie depuis plus de dix ans, j’ai de plus en plus de mal à me déplacer avec mon Sony A7. C’est pour cette raison que la photographie est souvent un critère de choix lorsque je choisis mon smartphone. En voyage, j’avais tendance à emporter avec moi un objectif de 18 ou 24 mm pour capturer les villes. C’est pour ça que j’avais beaucoup aimé le LG G5 et sa caméra ultra grand-angle.

Samsung a eu la bonne idée d’intégrer une troisième caméra ultra grand-angle sur son Galaxy S10 et son S10+. C’est une excellente nouvelle, mais ce n’est pas une caméra si simple à maîtriser. L »objectif de cette caméra a pour effet d’éloigner l’horizon de façon spectaculaire : une prairie à perte de vue, sans avant-plan, deviendra un vaste champ sans intérêt. Il faut donc s’entraîner. Portez un regard attentif aux lignes directrices et variez vos perspectives, soit en restant debout ou en vous abaissant au niveau du sol. Repérez les éléments intéressants à inclure en avant-plan et amusez-vous à nous donner l’impression qu’ils nous font basculer dans l’image.

Le port casque et le slot microSD

Même les plus grands amateurs de dongle ont connu de mauvais jours quand ils en perdent un ou deux et égarent leur casque sans fil. OK, peut-être que cela n’est pas arrivé à tout le monde, mais les prises casque peuvent toujours être extrêmement utiles. L’option est bonne à prendre, même si vous choisissez de ne pas l’utiliser !

Quant au slot microSD, c’est un moyen économique d’ajouter de l’espace de stockage à votre appareil. Qui va cracher dessus ?

Le lecteur d’empreintes digitales à ultrasons

Ce lecteur d’empreintes digitales sous l’écran est diablement efficace. En choisissant un capteur ultrasonique, Samsung propose une solution plus efficace et plus sécurisée que ses concurrents. Pourquoi ? Il fonctionne lorsque l’écran est éteint, sale ou mouillé, et étant donné qu’il est capable de détecter les reliefs de nos empreintes digitales… il est également plus sécurisé que les autres capteurs d’empreintes digitales sous écran qui utilisent des caméras.

Les pires caractéristiques des Galaxy S10

L’absence de déverrouillage facial 3D

Les Galaxy S10 et S10+ n’ont plus de système de reconnaissance d’iris. Ils proposent néanmoins du déverrouillage facial 2D qui utilise uniquement la caméra frontale de l’appareil (située dans la bulle). Malheureusement, cette technologie est souvent décriée car elle n’est pas suffisamment sécurisée. Utilisez plutôt le lecteur d’empreintes digitales ou encore mieux, un digicode à 6 chiffres (non, il ne faut pas utiliser votre date de naissance ni celle de votre moitié).

Par contre, on soulignera que plusieurs modèles de smartphones comme l’iPhone XR et XS, le Huawei Mate 20 Pro, l’Oppo Find X ou le Xiaomi Mi 8 Pro utilisent un système de reconnaissance faciale en 3D.

Le bouton Bixby est toujours là

Le bouton Bixby de Samsung est malheureusement toujours présent. OK, l’assistant devrait bientôt être disponible en langue française… mais je n’apprécie pas qu’une telle touche soit imposée de cette manière. Mettons toutefois un peu d’eau dans notre vin, et réjouissons-nous que Samsung propose nativement, dans son interface, de personnaliser le bouton Bixby sur les Galaxy S10.

Le capteur cardiaque également

Il y a toujours ce capteur de fréquence cardiaque à l’arrière (qui peut également être utile pour la tension artérielle). Malheureusement, les données mesurées sont si peu fiables que cette fonctionnalité s’avère inutile au quotidien. Préférez un wearable conçu pour les sportifs si vous recherchez un vrai compagnon de santé.

Les bords Infinity Display purement esthétiques

On aime ou on aime pas, les bords de l’écran sont toujours incurvés (sauf sur le Galaxy S10e). Autrefois, cette caractéristique entraînait de nombreuses mauvaises manipulations. Samsung avait également développé des menus personnalisables… aujourd’hui c’est essentiellement esthétique.

Les derniers articles

  • OnePlus concevrait ses propres écouteurs type AirPods

    OnePlus

    OnePlus concevrait ses propres écouteurs type AirPods

    11 décembre 201911/12/2019 • 10:18