Samsung Galaxy S20 : tout comprendre à sa charge rapide améliorée

Une fonction PPS pour ne jamais être en PLS

 

Les Samsung Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra ont reçu une certification indiquant que leur charge rapide profite des dernières optimisations. C'est une très bonne nouvelle, mais encore faut-il comprendre ce que cela change concrètement. On vous explique tout.

Notre Samsung Galaxy S20 Ultra en train de charger

À la mi-février, nous avons officiellement découvert le Samsung Galaxy S20 ainsi que ses frères, les Galaxy S20+ et Galaxy S20 Ultra. De beaux produits en perspective que nous avons commencé à tester. Au vu de leur positionnement tarifaire, de leurs caractéristiques respectives et de leur image de marque, nous attendons de nombreuses qualités sur ces produits, mais voilà qu’une certification obtenue par ses smartphones met la barre encore plus haut.

L’USB Implementers Forum (USB-IF), l’organisation chargée de promouvoir l’adoption des différentes normes USB et d’établir un cahier des charges, a en effet accordé une certification de charge rapide aux trois Galaxy S20. Ces derniers sont ainsi les premiers smartphones à recevoir cette distinction « basée sur la fonctionnalité Programmable Power Supply (PPS) de l’USB Power Delivery 3.0 ». Tout cela est fort enthousiasmant, mais concrètement, qu’est-ce que cela veut dire ?

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Une question de puissance, de tension et d’intensité

Cela signifie que, selon l’USB-IF, les Galaxy S20, S20+ et S20 Ultra peuvent être rechargés à pleine puissance avec n’importe quel chargeur rapide également certifié, même s’il provient d’un constructeur tiers, et ce, en toute sécurité et sans surchauffe fatale. Voilà pour la théorie. Essayons maintenant d’entrer un peu plus dans les détails.

Pour aller plus loin
Tout savoir sur la charge rapide

Prenons par exemple un smartphone capable de supporter une charge d’une puissance de 45 watts (c’est le cas du Galaxy S20 Ultra). Pour atteindre ce niveau de charge, il ne suffit pas de prendre un chargeur 45 W. En effet, il faut vous assurer que le bloc utilisé délivre la tension — mesurée en volts — et l’intensité — mesurée en ampères — adéquates. Le calcul est assez simple : la puissance (W) est égale à la tension (V) multipliée par l’intensité (A).

Si la tension ou l’intensité proposée par le chargeur dépasse celle que le smartphone peut supporter, les deux parties vont abaisser le niveau de charge pour éviter les risques de surchauffe. Ainsi, GSM Arena rappelait il y a quelques mois que le Galaxy Note 10+ pouvait profiter d’une recharge de 45W seulement si le chargeur envoyait une tension de 10V avec une intensité de 4,5 A (10 x 4,5 = 45 W)

Le PPS à la rescousse

Le hic, rappelle The Verge, c’est que la norme USB Power Delivery supporte par défaut une tension de 5 V, 9 V, 15 V et 20 V. Un smartphone ne peut pas gérer du 15 V et du 20V. Ainsi, les chargeurs vont avoir tendance à abaisser leur tension à 9 V avec une intensité de 3 A pour délivrer une charge de 27 W.

C’est là qu’intervient ce que l’USB-IF appelle « Programmable Power Supply ». Le PPS « permet au smartphone de mieux gérer les éléments thermiques pendant la charge, ce qui permet aux consommateurs de recharger plus rapidement ». Autrement dit, cette fonction permet à un smartphone et à un chargeur — tous deux certifiés — de mieux communiquer et d’arriver à faire en sorte d’atteindre à chaque fois la puissance maximale permise par leurs caractéristiques respectives.

Pour en revenir à notre smartphone compatible 45 W, le PPS lui permettra de s’accorder avec le bloc charge afin que ce dernier monte jusqu’à une tension de 10 V (au lieu de 9V) à condition qu’il soit capable d’assurer une intensité de 4,5 A.

Pour le futur

Il s’agit là d’une très belle avancée vers une meilleure interopérabilité entre nos chargeurs rapides et nos smartphones. Toutefois, vous devriez rencontrer quelques difficultés à l’heure actuelle pour trouver un chargeur certifié répondant à tous ces critères techniques. Ainsi, pour profiter d’une charge de 45 W sur votre Galaxy Note 10+ ou Galaxy S20 Ultra, la solution recommandée reste de vous tourner vers le chargeur adéquat vendu par Samsung.

Croisons maintenant les doigts pour que, dans les années à venir, vous puissiez jouir d’un choix plus varié sur vos solutions de recharge rapide. En attendant, n’hésitez pas à découvrir notre prise en main des Galaxy S20 et S20+ ou nos premières impressions sur le Galaxy S20 Ultra.

Samsung, Motorola, OnePlus, Huawei, Honor, Xiaomi, Apple, Oppo… les constructeurs de smartphones proposent tous ou presque des technologies de charge rapide différentes pour leurs smartphones. Apple en particulier ne fournit pas de chargeur compatible à l’achat de l’iPhone 11 (seulement…
Lire la suite

Les derniers articles