Samsung Galaxy S20 Ultra : notre prise en main de la méga star de 2020

Une star qui pèse dans la main et sur le portefeuille !

Le Samsung Galaxy S20 Ultra est un smartphone haut de gamme de Samsung annoncé en février 2020 et disponible début mars 2020 qui propose une version améliorée des Galaxy S20 et S20+. Il est équipé d'un écran AMOLED de 6,9 pouces certifié HDR10+, d'un quadruple capteur photo polyvalent entre ultra grand-angle et zoom 10X (100X en hybride) et d'un processeur Exynos 990 gravé en 7 nm épaulé par 12 Go de RAM (16 Go en version 512 Go). Il est disponible en version 4G+5G et avec 128 Go ou 512 Go de stockage UFS 3.0.

 

Introduction

Le Samsung Galaxy S20 Ultra vient tout juste d'être officialisé aux côtés des deux autres S20. Ce modèle là revêt une importance toute particulière tant il montre les muscles et ne cache pas son intention de dominer ses concurrents. Nous avons pu prendre en main ce smartphone afin de vous faire part de nos premières impressions.

Le module photo du Samsung Galaxy S20 Ultra

Le Samsung Galaxy S20 Ultra a été officialisé en même temps que ses confrères S20 et S20+ comparativement plus modestes. Nous avons eu l’occasion de le prendre en main brièvement et nous vous livrons donc ici nos premières impressions et quelques photos. Avant de commencer, on peut déjà vous dire une chose : le Samsung Galaxy S20 Ultra affiche clairement son ambition d’être la plus grosse star de l’année 2020. Du moins, c’est le message explicite envoyé à ses concurrents comme nous allons le voir ensemble dans les lignes qui suivent.

Prise en main en vidéo

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Caractéristiques

Modèle Samsung Galaxy S20 Ultra
Version de l'OS Android 10 Q
Interface constructeur Samsung One UI
Taille d'écran 6.9 pouces
Définition 3200 x 1440 pixels
Densité de pixels 511 ppp
Technologie Super AMOLED
SoC Exynos 990
Puce Graphique (GPU) Mali-G77 MP11
Mémoire vive (RAM) 12 Go, 16 Go
Mémoire interne (flash) 128 Go, 512 Go
Appareil photo (dorsal) Capteur 1 : 108 Mpx
Capteur 2 : 12 Mpx
Capteur 3 : 48 Mpx
Appareil photo (frontal) 40 Mpx
Enregistrement vidéo 8K@30 fps
Wi-Fi Wi-Fi 6 (ad)
Bluetooth 5.0
Bandes supportées 2100 MHz (B1), 800 MHz (B20), 1800 MHz (B3), 2600 MHz (B7), 700 MHz (B28)
NFC Oui
Capteur d'empreintes Sous l\'écran
Ports (entrées/sorties) USB Type-C
Batterie 5000 mAh
Dimensions 76 x 166.9 x 8.8mm
Poids 220 grammes
Couleurs Noir, Gris
Prix 1359€
Fiche produit Voir le test

Un smartphone massif

Le Galaxy S20 Ultra a pour ambition d’être un smartphone excellent en tous points en se gavant de technologies et de fonctionnalités alléchantes. Cependant, je ne vous apprendrai rien en affirmant que tous ces arguments ne servent pas à grand-chose si le design de l’appareil ne fait pas l’objet d’un soin particulier.

Or, je dois vous avouer que d’un point purement personnel, je ne saurais pas vous dire si je trouve ce Samsung Galaxy S0 Ultra beau ou non. Ce dont je suis sûr cependant, c’est qu’il ne laisse pas indifférent tant son originalité est marquée. On a en effet affaire ici à un grand produit. Un très grand produit qui culmine à 166,9 mm de haut. À titre de comparaison, le Galaxy Note 10+ mesure 162,3 mm. Le message est donc donné d’emblée : le Galaxy S20 Ultra ne compte pas faire dans la demi-mesure.

En même temps, il fallait au moins cela pour loger un écran de 6,9 pouces. On reviendra sur cette dalle un peu plus tard, mais on peut déjà souligner qu’elle n’est que légèrement incurvée sur les flancs et que les bordures autour sont bien affinées pour laisser le champ à une très grande zone d’affichage bien immersive. Vous ne serez pas non plus passé à côté du trou dans l’écran situé en haut au centre. On saluera au passage la discrétion de ce poinçon qui se fait vite oublier.

Ce constat de démesure, on le retrouve également au niveau du poids de l’appareil qui affiche 220 grammes sur la balance. C’est beaucoup, et ça se ressent vraiment en main. Ainsi, en plus d’être grand, le smartphone pèse de tout son poids entre les doigts. Petite nuance tout de même : c’est toujours 6 grammes de moins que l’iPhone 11 Pro Max. D’aucuns trouveront cette lourdeur réconfortante, d’autres préféreront très certainement un appareil plus léger.

Enfin, un autre élément qui vient vraiment marquer cet aspect impressionnant du Galaxy S20 Ultra est évidemment son module photo à l’arrière. Ce dernier, logeant quatre capteurs et un flash LED, est un énorme pavé franchement protubérant placé dans le coin supérieur gauche de la surface arrière, dans le sens de la verticale. L’œil est immédiatement attiré par ce monolithe en relief qui, comme s’il voulait encore plus se mettre en avant, est estampillé de la mention « Space Zoom 100X ». Rendez-vous un peu plus bas dans cet article pour parler de cette fonctionnalité.

Restons encore un court instant sur l’arrière du Galaxy S20 Ultra : le logo de Samsung a été abaissé en bas du dos alors qu’on avait l’habitude de le voir plus centré.

Le lecteur d’empreintes est situé dans l’écran, tandis que les boutons de déverrouillage et de volume sont tous sur la tranche droite. Faut-il le préciser ? La touche Bixby n’est pas de la partie. Bon à savoir également, le Galaxy S20 Ultra profite d’un tiroir pouvant abriter deux nanoSIM ou alors une nanoSIM et une microSD. Gardez aussi en tête que le smartphone est compatible avec une eSIM.

Sur le bas de l’appareil, on trouve un port USB-C, mais zéro prise jack. Ce dernier point ne constitue pas une surprise, mais il est bon de souligner que c’est la première fois que cette connectique disparaît sur des smartphones Galaxy S.

120 Hz de démesure

On l’a dit, l’écran du Samsung Galaxy S20 Ultra a une diagonale de 6,9 pouces, or on peut aussi préciser qu’il s’agit d’une dalle AMOLED pour un contraste infini avec une définition maximale en QHD+. Si la grande qualité d’affichage ne fait aucun doute sur un modèle haut de gamme du géant sud-coréen — et pendant ma brève prise en main, c’est effectivement l’impression que j’ai eue –, on peut s’attarder sur une nouveauté intéressante : le taux de rafraîchissement à 120 Hz.

Le mode 120 Hz est activé par défaut et cela se ressent tout de suite, en une ou deux interactions seulement. Je suis persuadé que beaucoup d’acheteurs du Galaxy S20 Ultra — ou des autres S20, qui embarquent aussi cette option — pourront passer de longues minutes à s’amuser à tester la fluidité de leur écran quand ils recevront leur bien. Personnellement, étant plus habitué aux dalles de 60 Hz j’avais peur d’être déstabilisé, mais mes yeux s’y sont très vite habitués et j’ai trouvé que le confort d’utilisation n’en était que plus grand.

Heureusement, si vous le souhaitez, vous pouvez repasser à un mode 60 Hz classique qui devrait notamment vous aider à préserver de la batterie. Enfin, notez que la réactivité tactile est calibrée à 240 Hz pour vous garantir une excellente réponse de l’écran sous votre pouce.

Un impressionnant zoom x100

On en vient enfin au module photo arrière. S’il ne vous a pas encore impressionné par sa taille, attendez de voir la configuration qu’il propose :

  • capteur principal de 108 mégapixels, f/1,8
  • ultra grand-angle de 12 mégapixels, f/2,2
  • téléobjectif de 48 mégapixels, f/3,5
  • capteur TOF pour le mode portrait

Le capteur principal de 108 mégapixels profite d’une technologie appelée « nona binning ». Nous vous avions déjà parlé de la technique du pixel binning qui consiste à regrouper quatre pixels en un afin de capter plus de lumière et d »obtenir de meilleures photos en faible luminosité. Le nona binning reprend le même concept, mais en regroupant neuf pixels en un pour offrir des performances encore meilleures sur des photos qui, à la fin, ont une définition de 12 mégapixels.

Un capteur de 108 mégapixels se cache dans cette photo

Il est tout de même possible de capturer des clichés de 108 mégapixels pour avoir plus de détails, au risque d’avoir de moins belles images la nuit. Notez aussi que Samsung tire une croix sur le système d’ouverture mécanique variable introduit avec le Galaxy S9. La marque justifie ce choix en expliquant que ses algorithmes sont suffisamment sophistiqués pour compenser cette absence.

Le capteur de 108 mégapixels sert aussi à filmer en 8K si vous le souhaitez. Le smartphone vous propose également de tirer une photo de 33 mégapixels de ces contenus grâce à un simple bouton sur l’interface. Cela permet d’avoir une plus belle image qu’avec une simple capture d’écran.

Une photo de 33 mégapixels tirée d’une vidéo 8K

Cependant, la star du module photo arrière sur le Galaxy S20 Ultra est évidemment le zoom x100. Qu’on s’entende, Samsung garantit des prises de vue sans perte jusqu’à un grossissement x10. Au-delà, on obtient évidemment des images bien moins détaillées.

Pour aller plus loin
Comprendre le zoom des Galaxy S20

Pourtant, malgré cela, la prouesse reste vraiment impressionnante. Pendant la session de prise en main, un confrère a zoomé sur un clocher situé à plusieurs kilomètres et on pouvait quand même distinguer le bâtiment avec un niveau de détails correct compte tenu des circonstances.

À ce propos, Samsung a eu la bonne idée d’afficher un aperçu dans une petite lucarne sur l’écran lorsqu’on monte jusqu’au grossissement x100. Celle-ci permet d’indiquer où est-ce que l’on est train de viser dans la scène devant nous au lieu de nous laisser galérer avec une vue très zoomé.

L’autre fonctionnalité intéressante du Galaxy S20 Ultra — et des autres S20 également — s’appelle « Single Take ». Cette option propose de prendre une vidéo de 10 secondes en exploitant tous les capteurs. Une fois la vidéo enregistrée, l’algorithme va repérer automatiquement les moments importants du contenu filmé et en tirer un mode portrait s’il reconnait un visage, une prise de vue ultra grand-angle pour sublimer un paysage, tirer un court clip d’un passage en particulier ou appliquer un filtre ici ou là quand cela lui semble pertinent.

Nous testerons évidemment tout cela en profondeur dans un test complet dès que nous en aurons l’occasion. En attendant, retenez aussi que le capteur frontal offre une définition de 40 mégapixels et promet aussi un mode nuit très efficace pour vos selfies.

Logiciel, performances et autonomie

Le Samsung Galaxy S20 Ultra tourne sous Android 10 avec l’interface maison One UI 2.0. La belle nouveauté sur ce produit, et les deux autres S20 annoncés, réside dans l’application Téléphone qui intègre nativement un bouton Google Duo pour passer des appels vidéo avec une qualité Full HD.

Côté performances, comptez sur un Exynos 990 associé à 12 Go de RAM. La puissance de ce SoC sera sans doute un tantinet décevante par rapport à celle que déploieront les modèles équipés du Snapdragon 865 de Qualcomm outre-Atlantique. Ne boudons cependant pas notre plaisir : il s’agit d’une puce haut de gamme dont la puissance devrait être très largement suffisante pour vos parties de Fortnite.

Pour aller plus loin
L'Europe perd au jeu des SoC

À cette fiche technique, ajoutez une prometteuse batterie de 5000 mAh. Je dis prometteuse, mais je ne peux m’empêcher de me rappeler que l’autonomie des derniers smartphones haut de gamme de Samsung n’était pas très convaincante.

Le Galaxy S20 Ultra plus grand que ses deux frères.

Le Galaxy S20 Ultra est livré avec un bloc charge de 25W, mais supporte une puissance de 45W.

Prêt pour la 5G

Le Samsung Galaxy S20 Ultra est commercialisé en France dans sa version 5G uniquement. Rappelons qu’en 2020, cela ne devrait pas vraiment se ressentir dans l’expérience utilisateur au sein de l’Hexagone, le réseau n’étant pas encore prêt à une exploitation commerciale.

Il est toutefois intéressant de voir que Samsung se prépare déjà à l’adoption de la 5G sur le marché français.

Prix et disponibilité

Le Samsung Galaxy S20 Ultra est vendu au prix conseillé de 1359 euros en France. Sa sortie est fixée au 13 mars prochain, tandis que les précommandes ont déjà débuté et prennent fin le 8 mars.

Si vous précommandez un Galaxy S20 Ultra, vous recevrez aussi une paire de Galaxy Buds Plus et le smartphone vous sera livré trois jours avant sa commercialisation. Retrouvez aussi notre prise en main dédiée aux Galaxy S20 et S20+.

Salut Techie

Pour écouter l’épisode dédié de notre podcast Salut Techie, vous pouvez vous diriger sur votre plateforme de podcast préférée, suivre ce lien, ou utiliser le petit lecteur ci-dessous :

NB : Notre journaliste Omar Belkaab est présent à San Francisco dans le cadre d’un voyage de presse organisé par Samsung afin de couvrir l’officialisation des Galaxy S20. La session de prise en main a eu lieu quelques jours auparavant, sous embargo.

Les derniers articles