Exynos 1080 : la première puce 5 nm de Samsung s’adresse au haut du milieu de gamme

Le successeur de l'Exynos 980 en attendant celui de l'Exynos 990

 

Samsung a récemment présenté l'Exynos 1080. C'est son premier SoC gravé en 5 nanomètres et il se dédie plutôt au segment supérieur des smartphones milieu de gamme.

Samsung Exynos 1080

L’Exynos 1080 // Source : Samsung

Cette semaine, Samsung a présenté sa nouvelle puce pour smartphone : l’Exynos 1080. Il s’agit de son tout premier SoC gravé en 5 nanomètres (EUV) du géant sud-coréen. Pour rappel, la finesse de gravure a un impact important sur l’efficacité énergétique.

Notez aussi que cet Exynos 1080 a pour vocation d’équiper des smartphones situés dans le haut du panier sur le vaste spectre qu’est le milieu de gamme dans le marché des smartphones. On ne parle donc pas ici des appareils premium. D’ailleurs, ce nouveau SoC doit être considéré comme le successeur de l’Exynos 980 (8 nm LPP).

Par rapport à son prédécesseur, l’Exynos 1080 augmente le nombre de transistors de 80 % tout en offrant théoriquement des performances augmentées de 14 % et une consommation d’énergie réduite de 30 %.

Les détails techniques de l’Exynos 1080

La nouvelle puce est équipée de huit cœurs : un ARM Cortex-A78 (2,84 GHz), trois Cortex-A78 (2,6 GHz) et quatre Cortex-A55 (2 GHz). Pour le GPU, comptez sur un ARM Mali-G78 MP10.

Côté connectivité, le modem embarqué offre une compatibilité avec le réseau 5G aussi bien sous la barre des 6 GHz (sub-6) que sur les ondes millimétriques. Le Wi-Fi 5 (802.11ax) et le Bluetooth 5.2 sont aussi de la partie.

Caractéristiques Exynos 1080

Quelques caractéristiques de l’Exynos 1080 // Source : Samsung

L’Exynos 1080 prend aussi en charge les formats de mémoire vive LPDDR4x et LPDDR5 et le stockage UFS 3.1. Le SoC supporte aussi les écrans Full HD+ rafraîchis à 144 Hz ou les dalles WQHD+ à 90 Hz. Sur la photo, les smartphones dotés de cette puce auront la possibilité d’intégrer un capteur de 200 mégapixels ou un total de six capteurs différents.

En partenariat avec Vivo

Pour sa présentation, le géant sud-coréen s’était associé à Vivo. Le constructeur chinois est en effet le premier à utiliser cet Exynos 1080 sur ses futurs appareils de série X. Chez Samsung, il faut s’attendre à voir cette puce équiper les modèles les plus sophistiqués de la famille Galaxy A.

Enfin, précisons aussi que l’Exynos 990 (7 nm) dédié au haut de gamme devrait être remplacé par un Exynos 2100 — supposément — que nous découvrirons peut-être avec les Galaxy S21.

Les derniers articles