L’ingénieuse idée de Skoda pour réduire les accidents entre les voitures et les piétons

 

Skoda travaille au développement d'une inédite calandre intelligente pour voiture, conçue pour réduire les risques d'accidents avec les piétons. Celle-ci est chargée de transmettre des informations visuelles et fonctionne en complément d'un robot également conçu par la marque.

Si le nombre de morts sur les routes ne cesse de baisser au fil des décennies grâce aux nombreuses innovations dans le domaine de la sécurité routière, les chiffres demeurent encore élevés. Selon le dernier rapport de l’ONISR (Observatoire National Interministériel de la Sécurité Routière), la mortalité sur les routes françaises a grimpé de 10,1 % en 2022 par rappport à 2021.

Un système innovant

Si les automobilistes et usagers de deux-roues paient un lourd tribut, c’est également le cas des piétons puisque ce sont 484 d’entre eux qui ont trouvé la mort l’an dernier. Les passages cloutés sont particulièrement accidentogènes, malgré le durcissement des sanctions pour les automobilistes ne laissant pas traverser les personnes souhaitant s’engager. Pour mémoire, cette infraction est passible d’un retrait de 6 points sur le permis de conduire.

Afin de réduire les risques, Skoda vient de dévoiler sa toute dernière innovation en date. Celle-ci prend la forme d’une étonnante calandre conçue pour afficher des informations à destination des piétons. Celle-ci est actuellement en cours de développement par les équipes de la marque basée en République Tchèque et remplace la Crystal Face rétro-éclairée actuellement proposée sur le Skoda Enyaq iV.

Le principe est très simple. En effet, cette calandre se transforme en écran intégrant des milliers de LED afin d’afficher des messages et autres pictogrammes animés. Chacune d’elle est programmable et peut être contrôlée séparément, tandis qu’elles sont protégées des intempéries grâce un masque posé par-dessus. Le tout permet donc d’interagir directement avec les piétons.

Comme l’explique le communiqué publié par le constructeur, la voiture équipée de ce système et qui s’approchera d’un passage clouté pourra afficher des flèches vertes indiquant aux piétons qu’ils peuvent traverser. Une fois ceux-ci sur le trottoir, la calandre affichera par exemple un stop. Elle sera aussi en mesure de prévenir si elle ne peut pas s’arrêter pour une quelconque raison.

Deux technologies complémentaires

Plusieurs symboles ont déjà été testés, comme des flèches, la silhouette d’un homme ou encore un triangle d’avertissement. Ce sytème, actuellement en phase de test pourra fonctionner en collaboration avec le robot IPA2X également développé par le constructeur et les chercheurs des Universités de Prague et Munich. Celui-ci mesure deux mètres de haut et aide les piétons à traverser la route.

Ainsi, il s’engage au milieu de la voie une fois qu’il a détecté que toutes les voitures sont arrêtées et affiche des informations pour assister les usagers vulnérables comme les personnes âgées et les enfants. Il montre un panneau stop aux véhicules, tandis que celles qui seront compatibles afficheront une animation directement sur leur écran pour le conducteur.

Ce dispositif actuellement testé en Italie fait appel à l’intelligence artificielle et pourrait être déployé dans les rues dès 2025. D’autres constructeurs planchent sur des systèmes similaires à la calandre de Skoda, comme Ford qui développe des feux capables de projeter des informations sur la route. Une technologie très proche du Digital Light dévoilé par Mercedes et qui est notamment disponible sur l’EQS.

De quoi rendre les voitures électriques encore plus sûre, alors que le risque d’accident serait 10 % inférieur aux modèles thermiques selon une étude d’Axa. C’est en partie pour cela que le prix de l’assurance est moins élevé pour ce type de véhicule, bien que celui-ci pourrait grimper pour une toute autre raison.


Si vous voulez recevoir les meilleures actus Frandroid sur WhatsApp, rejoignez cette discussion.