PS5 : menacé par Sony, dbrand retire ses coques noires de la vente

"Allez-y, poursuivez-nous !", qu'ils disaient...

 

C’était une bonne idée de customisation pour les joueurs qui trouvaient que l’encombrante PS5 en blanc était un peu trop voyante. dbrand annonce néanmoins retirer son produit de la vente en raison des menaces judiciaires de Sony.

La marque a conçu des coques noires latérales pour PS5

La marque a conçu des coques noires latérales pour PS5 // Source : dbrand

Ils avaient assuré faire les choses en toute légalité. Pourtant, dbrand a dû rendre les armes. Ou plutôt les coques. La marque qui avait commercialisé des plaques noires pour la PlayStation 5 au printemps a annoncé qu’elle retirait celles-ci de la vente en raison des menaces de poursuite judiciaire de Sony.

C’était pourtant une idée excellente, permettre aux joueurs d’avoir une version toute noire de leur PS5 plutôt que celle avec de larges plaques blanches de chaque côté d’un large module noir. Très tôt au lancement de la nouvelle console, la marque dbrand avait su séduire les nouveaux propriétaires avec la possibilité d’acheter ces Darkplates, des plaques latérales noires compatibles afin d’obtenir une console au design très élégant et beaucoup moins massif visuellement.

« Allez-y, poursuivez-nous ! »

Sûr de son fait, dbrand avait même placardé un message en une de son site à l’attention de Sony : « Allez-y, poursuivez-nous ». C’est peu dire que du côté de la marque d’accessoires, on était certain d’être dans son bon droit en proposant une telle customisation de la PS5. Malheureusement, au Japon, on ne l’entendait visiblement pas de cette oreille et les avocats de Sony ont eu vite fait de se pencher sur le dossier.

Et la sanction est visiblement tombée. Vous ne pouvez désormais plus acheter les Darkplates sur le site. dbrand évoque toujours ses coques en une, mais si vous voulez vous renseigner davantage, la page de vente n’existe plus.

La lettre des avocats de Sony envoyée à dbrand pour les plaques de la PS5

La lettre des avocats de Sony envoyée à dbrand pour les plaques de la PS5 // Source : dbrand

Les responsables du site ont indiqué à The Verge avoir reçu une lettre de la part des avocats de Sony demandant expressément le la cessation définitive et le retrait des produits incriminés sous peine de poursuites judiciaires. Dans celle-ci, la firme de Tokyo reproche à dbrand d’avoir utilisé une propriété intellectuelle sans consentement, les façades « reproduisant la conception de produits protégés » par Sony et en y ajoutant une version détournée des icônes PlayStation qui sont gravés sur les plaques originales.

dbrand s’exécute « pour l’instant »

Mais cela ne s’arrête pas aux seules Darkplates. Sony réclame également la fin du marketing et de la vente de toutes les façades PS5 ou produits similaires, incluant les simples skins. dbrand a indiqué à The Verge qu’il entend se conformer « pour l’instant » à la demande qui serait parvenue il y a plusieurs mois par mail.

Sur Reddit, dbrand va même plus loin dans ses explications et, de manière ironique, détaille les poursuites qui pourraient être engagées par le constructeur, avec des dommages et intérêts pouvant monter à 150 000 dollars pour oeuvre contrefaite (environ 130 000 euros). Le revendeur souligne néanmoins qu’aucun brevet violé n’est opposé par Sony précisément pour justifier des contrefaçons, mais seulement « une popularité commerciale et une couverture médiatique massive » qui justifie les droits sur la forme des coques latérales.

dbrand souligne aussi que Sony leur reproche d’avoir reproduit les icônes emblématiques de PlayStation que l’on trouve sur les façades alors qu’il s’agit de petits dessins –certes, il faut avouer inspirés par les triangles, ronds, croix et carrés de Sony– qui « n’enfreignent pas la forme de leurs boutons ». Et de rappeler un des éléments de la série Squid Game en photo…

À droite, les icônes des darkplates de dbrand; En bas à gauche, les dessins dans Squid Game

À droite, les icônes des darkplates de dbrand; En bas à gauche, les dessins dans Squid Game

En fin d’une lettre de sept pages, les avocats de Sony veulent faire « un geste » à l’encontre de dbrand :

Malgré les sérieuses inquiétudes de [Sony] concernant la conduite de dbrand (…)[Sony] aimerait offrir à dbrand la courtoisie de résoudre cette affaire sans engager d’action en justice formelle.

Autrement dit, il suffit de retirer les plaques pour stopper la procédure. Et dbrand de conclure son post Reddit fort logiquement par un rappel : la marque n’enlève aucune vente à Sony, elle a besoin que des PS5 soient vendues pour vendre ses Darkplates.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles