Gran Turismo 7 : le renouveau de la franchise s’annonce

Un 25e anniversaire fêté dignement dans la modernité

 

Pour accompagner la sortie de Gran Turismo 7 ce vendredi, Sony va lancer dans la course une intelligence artificielle capable de battre les meilleurs joueurs de la franchise. Sa force : sa capacité d'adaptation à ses adversaires, de compréhension des stratégies, mais aussi de l'environnement, comme un véritable être humain. Nous avons testé la nouvelle mouture

GT Sophy est une IA capable de piloter avec de l'empathie
Gran Turismo 7 va accueillir une IA qui veut se montrer plus humaine // Source : Sony

[ARTICLE PUBLIÉ INITIALEMENT LE 10 FÉVRIER, MIS A JOUR AVEC NOTRE AVIS SUR LE JEU]

Une intelligence artificielle capable de battre les meilleurs joueurs. Lorsque Sony nous a présenté sa nouvelle innovation, début février, en compagnie de Polyphony Digital, l’un de ses PlayStation Studios, on a eu peur de comprendre que Gran Turismo Sport serait encore plus relevé qu’à l’accoutumé. Attendu ce 4 mars pour fêter les 25 ans de la franchise de simulation de courses, il n’en sera rien, promet Sony AI, la branche dédiée de l’entreprise. Une intelligence artificielle viendra bien se mêler à la course pour nous battre. Mais c’est pour notre bien et celui de notre nouvelle expérience qui nous a déjà bien embarqués (voir notre avis sur le jeu en bas de l’article).

Pourtant, c’est bien un « agent d’IA autonome et surhumain » qu’ont dévoilé Sony IE et Polyphony, partenaires de Sony AI, l’entité en charge du projet qui veut révolutionner la façon de concevoir les jeux de courses. Voici donc Gran Turismo Sophy, une IA créée ex nihilo pour apporter « de la créativité et de la technologie » à votre expérience de jeu.

Une IA compétitive, mais capable d’empathie

« Cela va reposer sur trois grands piliers », explique Peter Wurman, directeur du projet chez Sony AI. « Un réalisme de la physique avec une IA capable de contrôler la voiture, sa dynamique, ses manœuvres et ses trajectoires tout en exploitant au maximum les spécificités de la piste ; un sens tactique en temps réel pour parfaitement gérer les dépassements des concurrents et l’évolution de la course ; enfin une éthique sportive, c’est-à-dire savoir conduire de manière agressive, mais fair-play pour pouvoir gagner avec des règles parfois changeantes ou imprécises. »

GT Sophy philosophie
Gran Turismo Sophy et le concept derrière l’IA // Source : Sony AI

En résumé, un agent d’IA qui soit capable de contrôler n’importe quelle voiture de course, de s’adapter à ses rivaux et à leur façon de piloter, d’optimiser et d’apprendre des autres, « tout en ayant aussi de l’empathie. » « On a voulu concevoir une IA qui soit une sorte de compagnon de course, stimulante pour les pilotes, capable d’empathie pour avoir aussi des effets positifs sur la communauté », ajoute Kazunori Yamauchi, le patron de Polyphony Digital, créateur de la franchise Gran Turismo. « C’est important qu’elle respecte les autres pilotes. Elle va savoir s’adapter aux conditions, aux règles, aux trajectoires de se adversaires pour gagner ou perdre de manière respectueuse. »

Un adversaire pour vous pousser à être meilleur

Soyez donc rassurés, Gran Turismo Sophy n’a pas été programmée pour gagner à chaque fois. Mais pour l’emporter à la loyale. Il s’agit avant tout d’un algorithme qui a parcouru plus de 30 000 kilomètres sur les pistes virtuelles afin d’apprendre à piloter de nombreux véhicules pour en saisir les spécificités techniques, les possibilités en course selon les différents éléments de l’environnement afin de proposer dans le jeu… une conduite « humaine ». « On ne voulait pas d’une IA conçue autour des règles et qui les suit bêtement sans se soucier du reste », ajoute Michael Spranger, directeur des opérations chez Sony AI. « Il fallait qu’elle soit capable de répondre à des comportements humains et donc en avoir aussi ».

keyart_GTsophy_X2019_H
L’IA Sophy dans Gran Turismo 7 // Source : Sony

Et ce ne fut pas le point le plus simple à aborder. Chercher le réalisme dans le comportement, l’anticipation et les réactions, être créative et éthique, capable de montrer ses intentions : rien de tout cela ne correspond à une IA traditionnelle. Pour cela, GT Sophy a fait l’objet d’un apprentissage par renforcement profond (Deep reinforcement learning) spécifique afin de répondre au mieux aux différentes spécificités d’un jeu aussi complexe. Pour cela, Sony a même dû faire appel à des serveurs de cloud gaming pour obtenir la puissance nécessaire à son entraînement.

Et pour renforcer l’aspect « IA surhumaine », Sony a entraîné GT Sophy face aux meilleurs pilotes de Gran Turismo. Entre juillet et octobre 2021, celle-ci s’est frottée à deux reprises aux champions du jeu, dans des véhicules aux noms très français (Sophy Noire, Sophy Rouge, Sophy Violette…) et arborant toujours le cœur enlacé représentant Sony et Polyphony. Distancée dans la première course, elle a appris de ses erreurs et de ses adversaires pour n’en faire qu’une bouchée trois mois plus tard, en les battant dans deux courses contre la montre et une course du Gran Turismo Championship officiel, certifié par la FIA.

Gran Turismo Sophy présentation
Source : Sony AI

De quoi dégoûter les joueurs ? Pas vraiment. De l’avis même des pilotes qui ont été battus par GT Sophy, cela s’est avéré plutôt stimulant d’avoir une telle compétition. Présents lors de la présentation, ils ont avoué avoir même oublié que la voiture qui les devançait était pilotée par une IA et se sont même particulièrement amusés à vouloir la dépasser et à comprendre sa tactique de course.

Encore quelques réglages avant d’attaquer Gran Turismo 7

C’est là un point important pour Sony : en faire un joueur comme les autres, un pilote à battre comme un autre, mais avec d’excellentes capacités. « On veut offrir un adversaire stimulant qui donne envie de s’améliorer et de donner le meilleur de soi-même, pas de décourager », martèle Kazunori Yamauchi. Se retrouver à affronter une IA qui vous battrait à plat de couture sans cesse donnerait plutôt envie de lâcher la manette que de passer des heures à peaufiner sa technique et Sony le sait bien. Il en va aussi de l’avenir de Gran Turismo 7 de proposer de l’innovation, pas du découragement. L’avantage aussi de la tester dans une voiture au milieu des autres, rien ne la distingue de la concurrence. Encore moins avec des réflexes humains.

Lien YouTubeS’abonner à Frandroid

Pour parfaire le tout, il reste encore quelques réglages à faire. « On doit encore peaufiner ses dernières réactions et décisions qui ne sont pas forcément logiques pour un être humain », reconnaît le patron de Polyphony. « Même si certains de ses choix se retrouvent parfois chez les meilleurs pilotes de F1 comme Lewis Hamilton ou Max Verstappen (déporter le poids sur trois roues dans un virage, NDLR), ce n’est pas courant. Il faut aussi qu’elle apprenne à s’adapter au niveau de ses adversaires, excellents ou moins bons. »

La philosophie du jeu et de la voiture autonome en tête

Au-delà de l’innovation technique si chère aux ingénieurs Sony, il y a aussi une nouvelle philosophie du jeu qui se dessine derrière l’ajout de l’IA, devenu monnaie courante dans le jeu. Ce serait presque même le cœur du projet de GT Sophy. « La recherche en IA nous offre une bonne occasion de réfléchir réellement à ce que signifie être humain et à la manière dont la technologie et la société peuvent mieux coexister », résume Kazunori Yamauchi. Cependant, il faudra encore attendre avant de voir Sophy débarquer dans Gran Turismo 7 lors d’une mise à jour déjà annoncée du jeu plus tard dans l’année.

Sophy Orange, le pilote qui a concouru face à de vrais pilotes de Gran Turismo
Sophy Orange, le pilote qui a concouru face à de vrais pilotes de Gran Turismo // Source : Sony AI

Si l’IA cherche généralement le réalisme en misant notamment sur la puissance et les capacités des dernières PlayStation 5 ou Xbox Series X|S pour améliorer l’immersion dans le jeu, ici, elle veut aussi se montrer amicale. Une amie qui veut certes vous battre, mais dans les règles de l’art pour vous donner envie de revenir jouer avec elle.

Un test qui voit aussi beaucoup plus loin pour Sony : « Nous pensons que cette avancée est très prometteuse pour les domaines tels que les courses autonomes, la conduite autonome, la robotique à haute cadence et le contrôle », avance tout simplement Kenichiro Yoshida, PDG de Sony Group Corporation. De là à voir les prémices de la vision automobile de demain déjà entraperçue de Sony, il n’y a qu’un petit coup de joystick. L’avenir du jeu et de l’automobile dans les mains d’une simple IA, un pari plus qu’ambitieux.

Notre avis

Après plusieurs heures passées sur Gran Turismo 7, un constat s’impose : le jeu est magnifique de réalisme et met à profit les capacités de la PlayStation 5. Le ray tracing est au rendez-vous pour sublimer les plus de 400 véhicules parfaitement reproduits dans le jeu, dont des modèles mythiques, avec des effets de lumière naturels somptueux. Dommage que le ray tracing ne soit pas toujours là pour magnifier l’ensemble autrement que dans le garage, les présentations et les replays (le tout en 30 images par seconde seulement; le 60 ips est pour le mode performance et les courses).

Les plus de 90 circuits proposés, en mode jour/nuit et météo changeante assez bluffants, bénéficieront de la même minutie dans la reconstitution. Techniquement, tout est au point. Les temps de téléchargement sont évidemment inexistants (merci le SSD), les graphismes impeccables, que ce soit en course comme sur la carte du monde avec ses multiples secteurs (le garage, le café, l’atelier, le concessionnaire et le magasin d’occasions, etc.).

Les aficionados de la saga GT vont retrouver rapidement leurs marques avant de se lancer dans des courses en solo ou des compétitions en ligne, des épreuves courtes façon missions ou plus compétitives.

Gran Turismo 7 carte monde
La carte du monde dans Gran Turismo 7 // Source : Capture du jeu

Gran Turismo 7 fête dignement les 25 ans de la célèbre franchise de simulation de courses, avec une proposition à la hauteur des attentes et de la puissance de la PS5. Tout est fluide, les sensations de conduite sont bonnes. Même si vous n’êtes pas familiers des jeux de course ou novices en la matière, les différents modes proposés, les tutoriels (le menu Centre des Permis) et les niveaux sont parfaits pour une (re)prise en main et pour se lancer dans la collectionnite aiguë de véhicules grâce aux multiples trophées et récompensées glanés (le but du jeu, non ?).

Aucune raison d’être rebuté par la très grande diversité de réglages proposés qui satisfera surtout les spécialistes (le mode d’aide par défaut ou conduite automatique est très bien aussi pour profiter du jeu).

GT7_Mazda_RX-7_Spirit_R_Type_A_(FD)_02_Tokyo_Expressway_02_
La Mazda RX-7 dans Gran Turismo 7 // Source : Polyphony Digital

Si vous aviez aimé Gran Turismo Sport beaucoup plus compétitif que GT6 remontant tout de même à 2013, vous ne serez pas totalement dépaysé. GT7 reprend quelques fondements du dernier opus (et son moteur de jeu) et vous pourrez même conserver vos statistiques. L’épisode que la nouvelle génération de consoles et le 25e anniversaire de l’une des plus célèbres franchises vidéoludiques méritaient.

Gran Turismo 7 est disponible le 4 mars sur PS4 et PS5.

Assetto Corsa, Gran Turismo, Forza Horizon… Autant de titres qui ne prennent leur pleine mesure qu’accompagnés d’un volant et d’un pédalier. Découvrez notre sélection des meilleurs volants pour PC et consoles.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles