Test des Sony WF-1000XM5 : les rois de la réduction de bruit ont-ils gardé leur couronne ?

Casques et écouteurs • 2023

Sony a lancé de nouveaux écouteurs sans fil haut de gamme, les WF-1000XM5. Plus compacts, plus confortables et dotés du Bluetooth multipoint, que valent-ils face aux références du marché ? Voici leur test complet.

Les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
Les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis - Frandroid
 

Sony a longtemps été une référence dans le domaine des écouteurs sans fil haut de gamme, grâce à ses modèles estampillés WF-1000X. Cependant, alors que Bose et Apple ont pris du poil de la bête ces dernières années avec leurs QC Earbuds II et AirPods Pro 2, la firme japonaise accusait jusqu’à présent un certain retard. Il faut dire que leurs précédents modèles, les WF-1000XM4, proposaient une réduction de bruit active moindre que celle des modèles américains concurrents et que les écouteurs étaient bien moins confortables à porter sur le long terme.

Après un an à travailler sur la compacité de ses écouteurs, notamment via les Sony LinkBuds S, le constructeur revient sur le devant de la scène avec ses WF-1000XM5. De quoi affronter de plein fouet les Bose QC Earbuds II et les Apple AirPods Pro 2 ? C’est ce qu’on va voir dans ce test complet.

Sony WF-1000XM5 Le test en vidéo

Sony WF-1000XM5 Fiche technique

Modèle Sony WF-1000XM5
Format Ecouteurs sans fil
Batterie amovible Non
Microphone Oui
Réduction de bruit active Oui
Autonomie annoncée 24 heures
Type de connecteur USB Type-C
Fiche produit

Ce test a été réalisé avec des écouteurs fournis par le constructeur.

Sony WF-1000XM5 Des écouteurs nettement plus confortables

Depuis plusieurs générations, Sony n’a eu de cesse de vouloir réduire la taille et le poids de ses écouteurs sans fil haut de gamme. Il faut dire que le constructeur partait de loin. Après avoir annoncé un format 10 % plus compact pour les WF-1000XM4 — par rapport aux WF-1000XM3 — le constructeur japonais annonce cette fois une réduction du format de l’ordre de 25 % pour ses WF-1000XM5. Le poids est lui aussi plus faible avec des écouteurs promis comme 20 % plus légers.

Les Sony WF-1000XM5 aux oreilles
Les Sony WF-1000XM5 aux oreilles // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Il faut dire que l’encombrement des précédentes générations était sans aucun doute l’un de leurs principaux problèmes. Cette fois, Sony semble avoir corrigé sa copie et les WF-1000XM5 sont bien plus confortables que les précédents modèles. Ils peuvent tenir dans le pavillon auriculaire sans appuyer trop fortement sur la conque, le tragus ou l’anti-tragus et sans générer ainsi de douleur sur des écoutes prolongées. De mon côté, j’ai pu porter les écouteurs pendant plusieurs heures consécutives sans aucune douleur, bien qu’une très légère gêne survienne au bout d’un petit moment. On n’est pas au niveau de confort des AirPods Pro 2 ou des Bose QC EarBuds 2, mais on s’en rapproche.

Les quatre paires d'embouts fournies avec les Sony WF-1000XM5
Les quatre paires d’embouts fournies avec les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

C’est d’autant plus fort que les WF-1000XM5 sont des écouteurs véritablement intra-auriculaires, fournis avec des embouts en mousse à mémoire de forme. Quatre paires sont ainsi proposées, du SS au L. La mousse a l’avantage de permettre une meilleure isolation phonique que les embouts en silicone, mais elle va cependant occasionner un appui plus important sur le conduit auditif et pourra également s’abîmer bien plus facilement sur le long terme. Reste que les quatre dimensions proposées permettent de trouver chaussure à son pied, ou plutôt embouts à son conduit auditif.

Les Sony WF-1000XM5
Les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Concernant le design des écouteurs, Sony a repris les codes esthétiques des précédents WF-1000X avec une coque en plastique — mat à l’intérieur, brillant sur la surface extérieure —, mais des grilles de microphones en métal. De quoi permettre aux écouteurs de se distinguer des modèles concurrents. Les Sony WF-1000XM5 reprennent par ailleurs un format assez semblable à celui des LinkBuds S, mais en remplaçant les rondeurs de la ligne par un aspect un peu plus effilé.

Le boîtier des Sony WF-1000XM5

Pour le boîtier de ses écouteurs sans fil, Sony fait ici du classique. On a affaire à un boîtier particulièrement compact avec un revêtement mat, presque sablonneux. Il pourra facilement tenir dans une petite poche de pantalon, et même dans une poche de montre à gousset avec ses dimensions de 63 x 25 x 39 mm.

Le boîtier des Sony WF-1000XM5 rentre dans une poche à gousset
Le boîtier des Sony WF-1000XM5 rentre dans une poche à gousset // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Sur la face avant du boîtier, Sony a positionné une LED qui va indiquer l’état de charge. Au dos, on va retrouver la prise USB-C pour la recharge ainsi que le bouton d’appairage. Bref, rien que du très classique.

Étanchéité et utilisation sportive des Sony WF-1000XM5

Les Sony WF-1000XM5 sont certifiés IPX4 et peuvent donc être utilisés théoriquement sans risque en cas de pluie, d’éclaboussure ou de transpiration. Ils ne sont cependant pas conçus pour être complètement immergés et si l’utilisation en course à pied est possible, ils sont à proscrire pour la natation.

J’ai pu courir plusieurs heures avec les écouteurs aux oreilles durant ce test. Ils ont très bien su tenir durant mes séances, y compris une sortie longue d’une heure et demie en plein cagnard, et ce malgré la transpiration.

Le boîtier des Sony WF-1000XM5
Le boîtier des Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Attention cependant, Sony utilise de nouveau ici des embouts en mousse. Or, de par leur matériau, ces embouts seront plus fragiles que des embouts en silicone. Pour les précédents modèles, certains retours après plus d’un an d’utilisation indiquaient une érosion de la mousse. Un problème qui se pose d’autant plus qu’il pouvait être compliqué de racheter des embouts en mousse officiels, une fois ceux d’origine trop abîmés.

Sony WF-1000XM5 Des contrôles très complets, le Bluetooth multipoint en prime

Comme on l’a vu, le boîtier des Sony WF-1000XM5 est doté d’un bouton à l’arrière. De quoi permettre l’appairage des écouteurs lorsqu’ils sont rangés dans leur étui en gardant son doigt appuyé jusque-là LED clignote en bleu.

Les écouteurs sont également compatibles avec les systèmes d’appairage rapide d’Android et Windows, Google Fast Pair et Microsoft Swift Pair.

Les contrôles tactiles des Sony WF-1000XM5

Comme c’était déjà le cas sur les précédentes générations, les écouteurs de Sony se contrôlent à l’aide de surface tactile — une par écouteurs — facilement reconnaissables au toucher, puisqu’il s’agit des surfaces en plastique brillant à l’extérieur des oreillettes.

Les Sony WF-1000XM5 se contrôlent à l'aide de surfaces tactiles
Les Sony WF-1000XM5 se contrôlent à l’aide de surfaces tactiles // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Par défaut, les écouteurs proposent une gestion des contrôles selon l’oreille, avec le contrôle de la réduction de bruit à gauche et de la lecture à droite :

  • appui simple à gauche : réduction de bruit active / mode transparent
  • appui long à gauche : mode attention
  • quatre appuis à gauche : baisser le volume
  • appui simple à droite : lecture / pause
  • appui double à droite : piste suivante
  • appui triple à droite : retour en arrière
  • appui long à droite : assistant vocal
  • quatre appuis à droite : augmenter le volume

Cependant, il est possible de modifier ces contrôles tactiles au moyen de l’application Headphones Connect de Sony. Celle-ci vous permet en fait d’associer un type de contrôle différent pour l’oreille gauche et pour l’oreille droite. Par défaut, on a donc la gestion de la réduction de bruit à gauche et la lecture à droite — le volume est quant à lui toujours assigné aux quatre appuis.

On pourra cependant choisir de n’assigner aucun geste à l’une des deux oreilles, ou les mêmes contrôles aux deux. Cependant, impossible de modifier un paramètre — par exemple l’appui long à droite — individuellement. C’est un peu dommage même si, de fait, les contrôles restent très complets, permettant aussi bien de gérer la réduction de bruit que l’assistant vocal, le volume ou la lecture de la piste en cours.

L’application Sony Headphones

Comme pour ses casques audio Bluetooth, Sony fait une nouvelle fois appel à son application maison, Sony Headphones Control. Il s’agit de la même application que pour les précédents modèles, mais également que pour le dernier casque haut de gamme de la firme japonaise, le Sony WH-1000XM5.

Sony | Headphones Connect

Sony | Headphones Connect

D’emblée, on va retrouver les fonctions les plus basiques que l’on est en droit d’attendre pour des écouteurs sans fil. L’application Sony Headphones va par exemple permettre de mettre à jour le firmware des écouteurs, afficher leur niveau de batterie — tout comme celui du boîtier — ou permettre de passer du mode réduction de bruit total au mode transparent, au mode passif ou de régler le mode transparent — on y reviendra.

Cependant, Sony s’est fait une réputation pour la profondeur des fonctions proposées au sein de son application et les WF-1000XM5 n’y échappent pas. L’application va notamment permettre de paramétrer le mode de réduction de bruit en fonction de votre géolocalisation ou de votre position. Il est également possible d’activer le mode « speak to chat » pour activer le mode transparent et réduire le volume sonore lorsque les écouteurs détectent que vous parlez. L’application intègre également un égaliseur, une gestion de la connexion Bluetooth (avec choix entre priorité à la stabilité ou à la qualité sonore) l’algorithme DSEE Extreme (pour upscaler des fichiers MP3 de mauvaise qualité) ou même une gestion des contrôles de la tête.

Ainsi, si vous recevez un appel, les écouteurs pourront décrocher lorsque vous hochez la tête ou le décliner si vous la secouez de gauche à droite. Évidemment, il s’agit d’une option et rien ne vous oblige à l’activer. Il en va de même pour la mise en pause automatique, ou les raccourcis rapides — avec double ou triple appui à gauche — pour lancer automatiquement Spotify ou l’application de relaxation Endel.

Comme toujours, l’application Sony Headphones est l’une des plus complètes actuellement sur le marché. Elle n’est clairement pas la plus optimisée pour son design et son aspect assez froid, mais les options sont riches et vous permettent largement de personnaliser au mieux votre expérience. Cela vaut le coup de tester chacune des nombreuses fonctions proposées, au moins une fois, quitte à ne plus jamais y revenir par la suite.

La connexion Bluetooth des Sony WF-1000XM5

Les Sony WF-1000XM5 sont compatibles avec la norme Bluetooth en version 5.3. Ils peuvent par ailleurs être utilisés individuellement, avec un écouteur à l’oreille et le second en charge dans son boîtier. Dans cette configuration, l’écouteur utilisé va alors transmettre les deux canaux dans un signal mono, de sorte que vous ne perdiez rien de la piste écoutée.

Les Sony WF-1000XM5 peuvent cependant connaître quelques légers soucis de connectivité. Même en configurant l’application pour prioriser la stabilité du signal Bluetooth — et en passant par le codec SBC — j’ai rencontré pendant mes deux semaines de tests plusieurs sauts de connexion durant lesquels seul un écouteur sur les deux recevait le signal. Heureusement, cette expérience reste très limitée dans le temps, à une fraction de seconde, mais elle reste bien notable.

Les Sony WF-1000XM5
Les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les écouteurs de Sony sont par ailleurs compatibles avec la norme Bluetooth LE Audio, dans un premier temps en version bêta. Au sein de l’application Sony Headphones, on peut choisir entre la priorité au Bluetooth LE Audio et la priorité à la connexion audio classique. Rappelons cependant que tous les smartphones du marché sont encore loin d’être compatibles avec cette norme.

Bien évidemment, qui dit Bluetooth dit latence audio sur mobile, en particulier dans les jeux vidéo. Cette latence se fait bel et bien ressentir et pourra être gênante pour les utilisateurs. Heureusement, comme c’est très souvent le cas, les applications vidéo comme VLC, YouTube, Twitch ou Netflix compensent ce retard en décalant légèrement l’affichage du flux vidéo pour qu’il soit synchronisé avec la piste audio.

Notons enfin que les Sony WF-1000XM5 sont dotés du Bluetooth multipoint. Ils peuvent donc être utilisés connectés simultanément à un smartphone et à un ordinateur portable, que soit le système d’exploitation. C’est une première pour des écouteurs haut de gamme du constructeur japonais dès le lancement, puisque si les Sony WF-1000XM4 y ont eu droit, c’est bien par mise à jour, plusieurs mois après leur lancement.

Sony WF-1000XM5 Une réduction de bruit active qui s’appuie fortement sur l’isolation passive

Depuis la première génération lancée en 2017, la gamme WF-1000X de Sony a le mérite de proposer une réduction de bruit active plutôt efficace. C’est d’autant plus le cas depuis les WF-1000XM3 lancés en 2019, puis leurs successeurs, les Sony WF-1000XM4 de 2021.

Cependant, Bose et Apple ont à leur tour investi très fortement le domaine de la réduction de bruit active avec leurs paires d’écouteurs lancées en fin d’année dernière, les QC Earbuds 2 et les AirPods Pro 2. Pour faire face à cette concurrence acharnée, Sony a donc redoublé d’efforts avec deux processeurs et trois micros par écouteur.

Les microphones des Sony WF-1000XM5
Les microphones des Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Du côté des micros intégrés aux WF-1000XM5, on va retrouver dans chaque écouteur un micro feedforward — qui va analyser les bruits extérieurs — et deux micros feedback — qui vont analyser les sons qui parviendraient à passer le filtre de l’isolation passive. On a donc droit à une réduction de bruit hybride, cumulant les deux technologies.

Pour les processeurs, Sony a développé deux nouvelles puces. La première est un processeur intégré Sony V2. La seconde, baptisée QN2e, est spécialement dédiée à la réduction de bruit active pour analyser les bruits extérieurs et procéder à l’inversion de phase. Selon Sony, il en résulterait une réduction de bruit 20 % supérieure à ce que proposaient les WF-1000XM4.

Bon, les caractéristiques, c’est important, mais concrètement, qu’est-ce que ça donne ?

Comme sur les précédents modèles, et notamment les WF-1000XM4, on a ici une réduction de bruit active qui s’appuie en très grande partie sur l’isolation passive fournie par les coussinets en mousse à mémoire de forme. Il faut dire que l’isolation passive des écouteurs est déjà particulièrement efficace grâce à ce matériau et qu’elle va permettre, d’emblée, de réduire en grande partie les fréquences les plus graves. Forcément, l’isolation passive en elle-même est largement dépendante de l’ajustement des écouteurs dans l’oreille — et de la taille des embouts sélectionnés. Si les écouteurs ne sont pas positionnés de manière optimum, avec l’angle parfait, des fuites sonores pourront alors intervenir et même la réduction de bruit hybride ne suffira pas à les effacer complètement.

Les embouts proposés avec les Sony WF-1000XM5
Les embouts proposés avec les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

On a ici affaire à une réduction de bruit active plutôt efficace et qui n’a pas à rougir de la plupart de ses concurrents. Les écouteurs vont vous permettre d’écouter votre musique sereinement dans la plupart des cas et parvenir à réduire les sons les plus élevés autour de vous, qu’il s’agisse du son des voix humaines ou des bruits de véhicules au loin, comme à proximité.

Néanmoins, pour le dire franchement, les WF-1000XM4 souffrent encore de la comparaison par rapport aux modèles de Bose ou d’Apple. On n’a pas d’effet complètement immersif comme peuvent le proposer des écouteurs concurrents et les sons extérieurs — sauf les plus graves — restent audibles lorsqu’on porte les écouteurs. Ça a certes un côté rassurant pour rester conscient de son environnement, mais en termes de réduction de bruit active pure, Bose et Apple font encore mieux.

Le mode ambiant des Sony WF-1000XM5

En plus de la réduction de bruit active, les Sony WF-1000XM5 intègrent également un mode « son ambiant » paramétrable. Il est ainsi possible de le régler sur une échelle de 1 à 20 pour entendre plus ou moins les sons autour de vous. Le mode « voice passthrough » va quant à lui permettre de laisser spécifiquement passer les fréquences sonores correspondant à des voix. Un bon moyen par exemple pour ne pas entendre les bruits de roulement d’un train ou d’une voiture, mais pouvoir tout de même discuter avec les personnes autour de soi.

Dans l’ensemble, le rendu du mode ambiant des WF-1000XM5 est plutôt efficace et va vous permettre de converser sans problème avec un collègue, un proche ou un commerçant à la caisse. En revanche, il en résulte un léger souffle qui, bien que discret, reste notable et vient altérer la qualité de ce mode.

Sony WF-1000XM5 Une qualité sonore très convaincante

Pour assurer la qualité audio de ses écouteurs, Sony a développé de nouveaux transducteurs baptisés Dynamic Driver X. Ces transducteurs ont pour principal intérêt d’être composés d’un diaphragme rigide en son centre et plus souple sur les bords. De quoi permettre, en théorie, une bonne restitution des basses fréquences, même à fort volume, et une belle précision dans les aigus.

Les transducteurs des Sony WF-1000XM5
Les transducteurs des Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Les écouteurs sont par ailleurs compatibles avec les codecs SBC, AAC et LDAC. À ce titre, ils sont donc certifiés Hi-Res Audio Wireless et permettent le décodage de signaux audio en 24 bits. Rappelons néanmoins que, même si le LDAC est un codec permettant de profiter d’une meilleure qualité sonore, il reste plafonné à un débit de 990 kbps dans son profil le plus qualitatif, tandis que les fichiers en qualité CD peuvent monter jusqu’à un débit de 1411 kbps.

Pour tester les Sony WF-1000XM5, je les ai connectés à un Asus Zenfone 10 et ai écouté des titres en qualité 24 bits / 192 kHz sur Tidal, mais également en qualité très élevé — ogg vorbis à 320 kbps — sur Spotify ainsi que des podcasts.

En gardant le profil sonore par défaut, les écouteurs proposent un son qui met largement en avant les voix des artistes. Un choix qui s’avère très optimisé non seulement pour l’écoute de podcasts, mais également pour les titres plus pop. Sur Video Games de Lana Del Rey, par exemple, les écouteurs font la part belle à la voix de la chanteuse et à la petite mélodie au piano, et ce sans pour autant saturer à fort volume. Signalons au passage que les écouteurs peuvent par ailleurs monter à un volume plutôt élevé.

Les Sony WF-1000XM5
Les Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Sur des titres plus rythmés, comme Bad Guy de Billie Eilish, les écouteurs mettent encore une fois en avant les médiums, mais ils parviennent pour autant à garder aussi bien de la profondeur grâce à la nappe de basse et un beau niveau de détails avec les aigus. On a finalement affaire ici à des écouteurs au rendu très équilibrés et seuls les graves gagneraient peut-être à gagner un peu plus en puissance, notamment pour les infragraves, afin d’apporter davantage de profondeur. C’est également notable sur Phantom Pt. II de Justice sur lequel la forte mise en avant des médiums saturés nuit quelque peu aux basses.

Si la signature sonore n’est pas suffisamment à votre goût, l’application Headphones Connect intègre un égaliseur avec huit presets. Il est également possible d’enregistrer ses propres paramètres d’égalisation avec huit bandes de fréquence (400, 1000, 2500, 6300 et 16 000 Hz) et un ajustement de plus ou moins 10 dB pour chacune.

Les écouteurs proposent également une bonne dynamique avec une bonne gestion des écarts de niveaux sonores. Les sons censés être joués à fort volume le sont. Les sons plus doux le sont aussi. Tout va bien, on ressent bel et bien les montées en pression proposées par certains artistes comme Ghinzu sur Dragster Wave. Les Sony WF-1000XM5 sont également de très bonne qualité en ce qui concerne aussi bien la largeur que la profondeur de la scène sonore. Pour des modèles intra-auriculaires, ils parviennent pourtant très bien à positionner les différents éléments autour de vous, et ce, sans même activer l’audio spatial.

Écouteurs Sony obligent, les Sony WF-1000XM5 sont bien entendus compatibles avec l’audio spatial 360 Reality Audio proposé notamment sur Tidal et Amazon Music.

Sony WF-1000XM5 Une qualité d’appel moyenne

Bien évidemment, les WF-1000XM5 peuvent être utilisés pour passer des appels vocaux en utilisant les microphones intégrés aux écouteurs, mais également des capteurs de conduction osseuse pour faire résonner le son de votre voix jusqu’aux microphones. Sony indique avoir beaucoup travaillé dans ce domaine grâce à l’apprentissage machine pour réduire les bruits ambiants pour votre interlocuteur. Il en va de même pour les rafales de vent, considérablement réduites grâce à la structure des microphones.

Dans les faits, les Sony WF-1000XM5 parviennent effectivement à réduire excellemment bien les bruits extérieurs. Dans un boulevard bondé avec beaucoup de trafic et au-dessus de voies d’aération, mon interlocuteur n’entendait absolument pas les sons autour de moi. Néanmoins, cette réduction de bruit très efficace n’est pas sans poser de problème.

Sony semble avoir poussé un peu fort les curseurs de la réduction de bruit pour les appels et les écouteurs vont également avoir tendance à supprimer certaines fréquences de votre voix qui correspondent aux bruits ambiants. De fait, durant mes tests, lors d’appels dans un lieu bruyant, mon interlocuteur n’entendait pas les bruits autour de moi, mais il ne percevait pas non plus nettement ce que je pouvais lui raconter. Il lui fallait se concentrer pour comprendre mes phrases avec des mots hachés par-ci par-là. Bref, c’est loin d’être idéal.

Sony WF-1000XM5 Une autonomie très confortable

Pour ses écouteurs sans fil, Sony annonce jusqu’à 8 heures d’autonomie avec réduction de bruit pour les écouteurs seuls, et jusqu’à 24 heures d’autonomie au total pour les écouteurs et la charge apportée par le boîtier.

De mon côté, en poussant le volume à 85 % avec la réduction de bruit activée au maximum, j’ai pu profiter de la musique jouée par les écouteurs pendant 8 heures et 14 minutes avant que l’écouteur gauche ne tombe en rade de batterie. L’écouteur droit a quant à lui pu jouer encore 39 minutes supplémentaires, mais sans réduction de bruit.

Les Sony WF-1000XM5 en charge dans leur boîtier
Les Sony WF-1000XM5 en charge dans leur boîtier // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

De fait, on a là une excellente autonomie pour des écouteurs sans fil. Si elle n’est pas au niveau des références du genre — les Audio-Technica ATH-CKS50TW et leurs 15 heures d’autonomie avec réduction de bruit — on est tout de même bien au-delà des 5 heures des AirPods Pro 2 ou des 6 heures 50 minutes des Bose QC Earbuds II.

Pour la charge des écouteurs dans leur boîtier, Sony promet que trois minutes de charge permettent de profiter d’une heure de musique. De mon côté, en repositionnant les écouteurs dans leur étui, ils ont pu passer de 0 à 100 % de batterie en tout juste 58 minutes. Un temps de charge correct, mais cette fois dans la moyenne.

La prise USB-C au dos du boîtier des Sony WF-1000XM5
La prise USB-C au dos du boîtier des Sony WF-1000XM5 // Source : Chloé Pertuis – Frandroid

Notons par ailleurs que les écouteurs de Sony sont fournis avec un câble de recharge USB-C, mais sans chargeur secteur. Ils sont par ailleurs compatibles avec la charge sans fil Qi par induction.

Sony WF-1000XM5 Prix et date de sortie

Les Sony WF-1000XM5 seront disponibles dans le courant du mois d’août. Ils seront proposés en deux coloris, noir et sable, au prix de 320 euros.

À ce tarif, les écouteurs font surtout face aux modèles concurrents de Bose et d’Apple, les QuietComfort Earbuds II et les AirPods Pro 2.

Notre avis sur Le Sony WF-1000XM5

Design
8
Les WF-1000XM5 sont des écouteurs confortables. Enfin. Le boîtier est plutôt compact et les écouteurs ne poussent pas contre les parois de l'oreille. Cependant, on aurait apprécié un meilleur maintien de l'ajustement.
Logiciel
7
Les écouteurs de Sony permettent des contrôles complets, y compris du volume, grâce aux surfaces tactiles. On apprécie également l'application très complète et la connexion Bluetooth multipoint. Cependant, les microcoupures de connexion Bluetooth peuvent être frustrantes.
Autonomie
9
Avec huit heures d'autonomie, les Sony WF-1000XM5 sont de très bons élèves en ce qui concerne l'utilisation avec réduction de bruit. On apprécie par ailleurs que le boîtier soit doté de la charge sans fil.
Audio
9
Les WF-1000XM5 proposent un son très équilibré par défaut avec une bonne gestion de la scène sonore et une excellente dynamique. Si les graves sont un peu faibles par défaut, on peut heureusement les ajuster à l'aide de l'égaliseur.
Réduction de bruit
8
Difficile de dire que les Sony WF-1000XM5 ont une mauvaise réduction de bruit active. En revanche, elle a trop tendance à s'appuyer sur l'isolation passive des embouts en mousse; Résultat : dès que les écouteurs vont avoir tendance à bouger et à se désajuster, l'isolation va se perdre, et la réduction de bruit active avec elle. Les écouteurs de Sony restent en deçà des modèles de Bose et d'Apple sur ce point.
Note finale du test
8 /10
Avec ses WF-1000XM5, Sony rattrape en partie le retard pris par rapport aux modèles d'Apple et de Bose. Le constructeur japonais propose ici des écouteurs haut de gamme qui gagnent très grandement en compacité et en confort par rapport à la précédente génération, le tout sans sacrifier ni l'autonomie ni la qualité sonore.

Cependant, avec un prix de lancement de 320 euros, les Sony WF-1000XM5 se positionnent comme une alternative à la réduction de bruit active des AirPods Pro 2 et des QC Earbuds 2. Or, si l'isolation passive est de très bonne qualité (à condition de bien ajuster les écouteurs), la réduction de bruit active est quant à elle quelque peu en retrait.

Alors, certes, les écouteurs de Sony ne manquent pas de qualités (Bluetooth multipoint, contrôles complets, charge sans fil), mais compte tenu de la concurrence très féroce sur ce secteur, leurs quelques défauts sont d'autant plus notables, qu'il s'agisse des sauts de connexion Bluetooth, de la qualité d'appel ou de la réduction de bruit qui souffre trop d'un mauvais ajustement des écouteurs.

Points positifs du Sony WF-1000XM5

  • Écouteurs confortables

  • Très bonne qualité sonore

  • Application très complète

  • Isolation passive très efficace

  • Bonne autonomie

  • Charge sans fil du boîtier

  • Bluetooth multipoint

  • Contrôles très complets

Points négatifs du Sony WF-1000XM5

  • Quelques microcoupures

  • Réduction de bruit active plus faible que Bose et Apple

  • Qualité d'appel moyenne en milieu bruyant

  • Léger manque de graves par défaut

Les derniers articles