La PlayStation 5 sera dévoilée par Sony en 2020. D’ici là, nous avons eu le droit à quelques informations sur la console, et notamment les capacités de sa nouvelle manette DualShock. Un brevet nous montre quelle forme elle pourrait potentiellement avoir, et son épaisseur n’est pas sans rappeler celle de la manette Xbox.

Microsoft comme Sony l’ont désormais bien admis : la nouvelle « guerre des consoles » aura lieu en 2020. Côté américain, c’est bien sûr sur la Xbox Scarlett que l’on devra compter. Chez Sony, pas d’embrouille, c’est la PS5 qui sera annoncée.

Les deux consoles ont déjà annoncé leur intention de profiter de la 4K et du ray-tracing, et Sony a dévoilé également quelques subtilités sur leur manière d’utiliser un stockage SSD cette année qui permettra un chargement bien plus rapide. Côté manettes par contre, le flou est toujours là. Si Microsoft continuera certainement d’utiliser les mêmes (parce que pourquoi changer une équipe qui gagne), Sony a prévu des changements. Et ces derniers pourraient rapprocher les deux compétiteurs toujours plus.

Un brevet pour la DualShock de la PlayStation 5

Videogameschronicle a en effet repéré le dépôt d’un brevet par Sony auprès des autorités japonaises. Ce brevet montre ce que pourrait être la nouvelle version de la DualShock, nom donné aux manettes créées par Sony.

Brevets comparés des DS5 et DS4

Comme vous pouvez le voir en comparaison de la DualShock 4 (PS4) à côté d’elle, la manette PS5 abandonnera la fameuse light bar consommatrice de batterie pour revenir un peu plus aux sources. Pour autant, il semble qu’elle conserve le rectangle tactile sur sa face avant, qui doit être après tout important si la PS5 escompte bien être rétrocompatible avec les jeux PS4.

Mock-up de la DS5 réalisé par VGC

Mais plus encore, c’est la forme générale de la manette qui étonne. Si les sticks symétriques traditionnels chez PlayStation sont bien conservés, l’épaisseur et la forme générale de la manette changeraient bien. Et cette forme, particulièrement de dos, n’est pas sans rappeler la manette Xbox. Si cela pourrait paraître anecdotique, il ne faut pas oublier à quel point la forme d’une manette influence son ergonomie, et donc son confort sur de longues sessions.

Il semble donc bien que Sony continue de prendre des notes du côté de son compétiteur, dont la manette Xbox est reconnue comme un exemple à suivre sur le marché (bien que la DualShock a ses défenseurs bien sûr). Naturellement, la manette PS5 passerait également à un port USB-C pour la recharge et la connexion.

Toutes les nouvelles fonctionnalités

Rappelons que lors de sa preview de la PlayStation 5, Sony a pu également parler un peu plus de la manette. Cette dernière devrait offrir des gâchettes « adaptatives », dont le retour haptique pourrait changer (plus dur, moins dur) dynamiquement selon ce que commande le jeu auquel vous jouez. Les moteurs de vibration seraient également revus pour offrir un retour plus naturel, comme sur les Joy-Con de Nintendo à titre d’exemple.

Enfin, son haut-parleur serait largement amélioré cette année pour offrir toujours plus d’immersion ; les joueurs de Death Stranding apprécieront les cris de bébé en voix HD. Aussi, il n’est pas étonnant qu’avec tout ceci de prévu, la manette gagne un peu en épaisseur. La fin de la light bar permettra cependant sûrement de gagner en place à l’intérieur de l’appareil, qui devrait ici enfin offrir une autonomie digne d’une manette console. On a hâte de prendre tout ça en main si cela est avéré.

Sony PlayStation 5 : performances, design, jeux, prix, sortie… tout ce que l’on sait sur la console next gen