Elon Musk répond aux suspicions d’espionnage de Tesla en Chine

 

Bourrées de capteurs et de caméras, les Tesla inquiètent la Chine. En effet, notamment sur les bases militaires, les véhicules sont désormais interdits, afin que les USA n’aient pas de données sensibles.

Tesla peut récolter une quantité importante de données à distance grâce à la connexion permanente de leur flotte de véhicules. En Chine, cela inquiète apparemment le gouvernement. Selon un rapport relayé par le Wall Street Journal, les militaires, les membres d’agences gouvernementales et les entreprises traitant des informations sensibles sont désormais interdits de conduire des véhicules de la marque américaine.

Si Tesla espionnait, ils auraient déjà fermé

Elon Musk a récemment répondu à la polémique en précisant que si des Tesla étaient utilisées à des fins d’espionnage en Chine ou n’importe où ailleurs dans le monde, l’entreprise aurait déjà mis la clé sous la porte. Du côté de la Chine, l’inquiétude portait sur la possibilité pour Tesla d’envoyer les images récoltées par les multiples caméras du véhicule vers la maison-mère en Californie.

Les caméras présentes sur une Tesla

Les caméras présentes sur une Tesla // Source : Tesla

Cette crainte a donc poussé Tesla a répondre officiellement via son PDG, montrant que la question a bien été entendue. Tesla a tout intérêt à rester en bons termes avec la Chine, énorme marché de véhicules électriques, où la marque a vendu environ 30 % de sa production annuelle mondiale en 2020.

Des craintes qui ne sont pas exclusives à Tesla

Les inquiétudes liées aux informations sensibles possiblement récoltées par des objets technologiques ne s’appliquent bien entendu pas qu’à Tesla. Outre Huawei l’année dernière, le fabricant chinois DJI fut aussi mis sur la liste noire du département américain du commerce, et il se pourrait que la Chine ait senti le besoin de répondre à cela en montrant qu’elle peut également faire pareil avec une entreprise américaine sur son sol.

Présenté comme le système le plus avancé aujourd’hui, le « Pilotage automatique » de Tesla recèle de caractéristiques, d’algorithmes et de processus d’évaluation.
Lire la suite

Les derniers articles