Du rêve à la réalité : Tesla a produit 500 000 voitures électriques en un an

 

C’était l’une des lubies d’Elon Musk : produire ou livrer 500 000 véhicules électriques en l’espace d’un an. Après un quatrième trimestre conclu sur les chapeaux de roues, le constructeur américain remplit cet objectif symbolique cher à son patron.

Du rêve à la réalité : Tesla a produit 500 000 voitures électriques en un an

Une année historique et un cap symbolique. Tesla poursuit son ascension et continue d’impressionner en matière de véhicules électriques. En février 2019, son PDG Elon Musk évoquait un doux rêve qui trottait dans son esprit depuis quelque temps : « Tesla a construit zéro voiture en 2011, il en produira environ 500 000 en 2019 », martelait le patron de SpaceX.

Plus de 500 000 voitures produites

Si le millésime 2019 n’a pas été le bon, celui d’après parvint à remplir cet objectif. Dans un nouveau communiqué de presse, le fabricant annonce la grande nouvelle tant attendue : la multinationale a bel et bien produit plus de 500 000 voitures électriques en 2020, et frôle les 500 000 livraisons au passage.

Du rêve à la réalité : Tesla a produit 500 000 voitures électriques en un an

Tesla doit ce succès à la forte demande observée sur les Model 3 et Model Y : il est en revanche impossible de connaître leurs chiffres respectifs, puisque Tesla regroupe les données (livraisons et production) de ces deux véhicules. Retenons tout de même que 163 660 Model 3 et Model Y ont été assemblées, contre 161 650 livraisons.

Une forte hausse entre 2019 et 2020

Du côté des Model S et Model X, comptez 16 097 modèles produits et 18 920 assemblés. Pour un total de 509 537 automobiles construites et 499 550 exemplaires envoyés sur l’ensemble de l’année 2020. Un chiffre en forte hausse comparée à l’année dernière, qui s’était soldée par environ 365 500 voitures livrées.

 Q1 2020Q2 2020Q3 2020Q4 2020Total
Production102 67282 272145 036179 757 509 537
Livraisons88 400 90 650139 300180 570499 550

Le groupe réalise ici un petit exploit alors que le contexte sanitaire et économique causé par le coronavirus (Covid-19) a plombé la filière automobile tout au long de l’année. Tesla n’a pas flanché une seule fois — sauf pour les chiffres de production du deuxième trimestre — et est parvenu à accélérer la cadence progressivement pour atteindre son objectif annuel.

Les spécialistes n’étaient pourtant pas optimistes à ce sujet : « Atteindre l’objectif de 500 000 véhicules nécessiterait de livrer 181 000 modèles au Q4. Le niveau de production trimestriel — 145 000 était un record au Q3 — sera difficile à atteindre au cours des treize prochaines semaines », estimait par exemple Kevin Tynan, analyste auto chez Bloomberg, en octobre dernier.

Une année 2021 excitante

L’année 2021 s’annonce encore plus excitante pour Elon Musk et ses équipes. Avec la construction et le lancement des opérations de deux nouvelles Gigafactory — Austin et Berlin –, Tesla sera à la tête d’un arsenal industriel capable de mieux fournir un marché en constante progression, où la demande ne cesse d’augmenter.

Quel sera le nouvel objectif de Tesla pour le cru 2021 ? On attend une nouvelle sortie médiatique de M. Musk pour en prendre connaissance.

Elon Musk reste dubitatif devant les nouvelles révélations autour de l’Apple Car. L’homme d’affaires annonce que la marque à la pomme aurait pu racheter Tesla pour environ 60,7 milliards de dollars il y a plusieurs années.
Lire la suite

Les derniers articles