Android 11 : Vivo se montre déjà très bon élève sur les mises à jour

Viva Vivo

 

Vivo vient d’annoncer la mise à jour vers Android 11 à venir pour quatre de ses smartphones. Cela concerne non seulement son très haut de gamme, mais aussi ses smartphones d’entrée de gamme. Un petit exploit.

Bulle dans l'écran du Vivo X51

Le poinçon du Vivo X51 // Source : Frandroid

Arrivé très récemment sur le marché européen, Vivo semble non seulement avide de s’y imposer, mais également très à l’écoute des consommateurs. Alors que bon nombre de constructeurs chinois ont tendance à arriver « en force » et à copier/coller une stratégie marketing pensée pour le marché asiatique, Vivo se montre plus à l’écoute des problématiques des utilisateurs, notamment en ce qui concerne la partie logicielle.

Android 11 adapté au marché européen

Sur ses smartphones actuels, Vivo propose en Europe une variante de FuntouchOS, son interface maison. Afin de s’adapter aux préférences locales, cette interface a été modifiée et surtout épurée afin de se rapprocher davantage de ce que propose nativement Google. Dans son test du X51, Omar expliquait que « FuntouchOS à la sauce européenne offre une expérience sobre et intuitive », ce qu’on ne peut pas dire de toutes les interfaces chinoises.

Mais plus encore, Vivo se montre extrêmement réactif sur les mises à jour. Alors que très peu de constructeurs ont déjà déployé leur mise à jour vers Android 11, la marque « qui n’a aucun lien avec BBK » vient d’annoncer la mise à jour prochainement de ses quatre smartphones disponibles.

Ainsi, le Vivo X51 5G devrait recevoir la dernière version en date d’Android dès la fin du mois de novembre (ce n’est pas encore le cas sur le modèle que nous avons à la rédaction de Frandroid), tandis que les Vivo Y70, Y20s et Y11s auront droit à cette mise à jour « plus tard dans l’année ».

Une excellente réactivité

Il est important de relever que Vivo effectue ainsi un excellent suivi, car s’il n’est pas étonnant à cette période de l’année de voir la dernière version d’Android arriver sur les flagships, mettre à jour des smartphones à moins de 200 euros est une pratique très peu courante chez la concurrence.

Entre Oppo, Realme et Vivo, la concurrence va être rude pour prendre la place de Huawei qui a perdu de sa superbe en Europe après ses déboires avec le gouvernement américain.

Les derniers articles