Volkswagen ID. Buzz : bientôt en rupture de stock alors que les clients ne l’ont jamais vu rouler

 

Déjà plus de 10 000 exemplaires du Volkswagen ID. Buzz ont déjà été vendus, sur les 15 000 prévus pour l'Europe en 2022. Tout ça, avant même qu'il ne débarque en concessions.

Volkswagen ID. Buzz usine

Alors que certains modèles ont parfois du mal à trouver leur clientèle, d’autres en revanche connaissent un succès presque inattendu. C’est justement le cas du Volkswagen ID.Buzz, qui est presque en rupture de stock en Europe, quelques mois seulement après sa révélation.

Un succès fulgurant

En effet, selon le très sérieux site Automotive News, le van électrique n’aurait pas eu mal à conquérir les foules et serait quasiment sold out dans toute l’Europe. Alors que Volkswagen a prévu de produire 15 000 exemplaires sur le Vieux Continent d’ici à la fin de l’année, pas moins de 10 000 unités auraient déjà été précommandées par les clients.

Sans grande surprise, c’est en Norvège que le descendant du Volkswagen Combi connaît le plus de succès, puisque le pays représente pas moins d’un tiers des réservations avec un total de 3 400 exemplaires vendus. Il est alors suivi par l’Allemagne, avec 2 500 réservations, puis par les Pays-Bas, où 1 100 bons de commandes ont déjà été remplis. Avec 1 000 unités, la Belgique arrive en bas du podium, tandis que la France et le Royaume-Uni ne sont pas représentés, car les commandes n’ont pas encore ouvert.

Un beau succès pour ce Volkswagen ID. Buzz, qui pourrait donc bientôt être en rupture de stock alors même qu’il n’est pas encore disponible en concessions. Si la production a débuté au mois de mai, les premières livraisons ne commenceront quant à elles pas avant la fin de l’année. Avec autant de commandes, le van électrique et sa version fourgon reste encore loin derrière les stars du marché que sont les Tesla Model Y et Model 3, vendues à 44 468 et 39 897 exemplaires depuis le début de l’année. Néanmoins, il faut se rappeler que les commandes pour l’ID Buzz ne sont ouvertes que depuis mai et pour un véhicule jamais croisé sur les routes ni en concessions. À titre de comparaison, plus de 22 000 exemplaires de la Volkswagen ID.4 ont été vendus depuis le 1er janvier selon Jato Dynamics.

Une accélération de la production

Si toutefois l’envie de rouler en Volkswagen ID.Buzz vous prend, mais vous avez peur de ne pas pouvoir commander votre exemplaire, soyez rassuré. En effet, Automotive News souligne que la firme de Wolfsburg prévoit d’accélérer le rythme et de produire 60 000 nouvelles unités dès l’an prochain dans son usine de Hanovre. À terme, pas moins de 160 000 exemplaires seront assemblés chaque année, selon les prévisions du constructeur.

Pour rappel, le van électrique est affiché à partir de 56 990 euros dans sa version destinée aux particuliers et à 47 990 euros HT dans sa déclinaison Cargo destinée aux professionnels. Un prix qui ne prend pas en compte le bonus écologique de 2 000 euros.

Seule la version Pro sera commercialisée à son lancement, embarquant alors une batterie de 77 kWh lui permettant d’afficher une autonomie sur cycle WLTP de 421 km. Celle-ci peut ensuite être chargée de 5 à 80 % en seulement 30 minutes avec une puissance maximale de 170 kW. La version fourgon possède la même capacité de batterie et peut quant à elle parcourir 425 km en une seule charge. Il est encore possible de s’inscrire aux pré-reservations en remplissant un petit formulaire sur le site de Volkswagen.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.