Le projet automobile de Xiaomi est ambitieux, mais extrêmement risqué

 

Voilà 500 jours que Xiaomi a annoncé son intention de devenir le prochain Tesla chinois. À présent, cette ambition n'est portée que par des gros chiffres et des centaines de millions d'euros dépensés.

Xiaomi
Concept-car Maven de WM Motor, un des partenaires de Xiaomi

Xiaomi ne cache pas ses ambitions dans l’industrie automobile. Pour cela, il multiplie ses dépenses en R&D, mais il n’a pas le choix. Le fabricant de smartphones et d’électronique cherche de nouveaux leviers de croissance après avoir enregistré sa première baisse des ventes en 2022.

10 milliards d’euros dans la voiture, dont 500 millions pour l’autopilote

Comme son icône AppleXiaomi s’intéresse de près à la voiture électrique et aimerait que l’on croise son logo sur les routes. On sait depuis 2021 que la marque souhaite investir près de 10 milliards de dollars pour se lancer sur ce marché. Pour sa dernière conférence, où l’on a pu découvrir le Mix Fold 2, le PDG Lei Jun a évoqué les efforts déployés pour concevoir une voiture autonome. Au total, 500 salariés travaillent sur ce projet pour près de 500 millions d’euros d’investissement. Le groupe chinois effectue actuellement des tests sur 140 véhicules à travers la Chine pour la conduite autonome.

Since Xiaomi entered the EV industry 500 days ago, our autonomous driving team has assembled more than 500 members, planned to invest RMB3.3 billion in the first R&D phase, and committed to self-developing full stack algorithms. We aim to become an industry leader in 2024. pic.twitter.com/sRaRJ6t0uk

— leijun (@leijun) August 11, 2022

Xiaomi veut devenir un des leaders du secteur, au même titre que Tesla. Mais, à présent, nous n’avons encore vu aucun produit.

Le chemin est encore long

Le groupe chinois discute depuis des mois avec la Chine pour l’octroi de licences, sans succès, selon Bloomberg. Cependant, plus le délai d’obtention d’une licence est long, plus ses rivaux gagneront de l’avance. Parmi les concurrents, on compte sur Nio, Xpeng ou encore Byton ou Li Auto. Ces start-up veulent également devenir le nouveau Tesla chinois.

concept-car Maven de WM Motor
Concept-car Maven de WM Motor

La prochaine étape est la découverte d’un premier prototype de véhicule électrique. Cette voiture serait conçue par HVST Automobile Design, responsable du concept-car Maven de WM Motor. Après cette annonce, nous pourrons alors découvrir les premières voitures de production. On attend cette étape dès 2024. Cependant, le chemin est encore long : la Gigafactory et le centre de R&D de Xiaomi Auto sont en cours de fabrication à Yizhuang, en Chine.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles