La XPeng 5 s’attaque à l’Europe : la Tesla Model 3 a du souci à se faire

 

Le constructeur chinois XPeng étend son champ d’activités à plusieurs pays d’Europe pour renforcer la présence de sa berline XPeng 5.

xpeng P5

Encore peu connu dans nos contrées, le fabricant XPeng cherche à se faire une place dans le paysage européen des voitures électriques. Le groupe chinois a déjà mis un premier pied en Norvège en décembre 2020, en lançant son SUV électrique G3, suivi de la berline P7 au quatrième trimestre 2021.

Cette fois-ci, la firme va encore plus loin en étendant sa présence à plusieurs autres marchés du Vieux Continent, que sont les Pays-Bas, la Suède ou encore le Danemark. À cette occasion, l’entreprise met en avant une nouvelle voiture électrique, la XPeng P5, et ouvre une nouvelle boutique à La Haye, après un premier point de vente à Stockholm. Pour le moment, la France n’est pas encore dans son viseur.

Près de 500 km d’autonomie

Il est d’autant plus intéressant d’observer d’un œil attentif l’arrivée de tels nouveaux venus au regard des récentes évolutions tarifaires de la Tesla Model 3. En passant au-dessus de la barre des 45 000 euros, ce qui ne la rend plus éligible au bonus écologique maximal, cette dernière se tire une balle dans le pied et se veut bien moins compétitive sur le marché.

De par son gabarit (4,80 mètres) et son segment, la XPeng 5 rentre directement en concurrence avec la petite berline électrique de Tesla, qui a peut-être du souci à se faire. Notre protagoniste du jour se dote, entre autres, d’une batterie de 66 kWh pour une autonomie de 465 kilomètres WLTP.

XPeng

Son moteur revendique une puissance de 155 kW (211 ch) et un couple de 310 Nm, le tout accompagné d’un double écran de 12,3 et 15,6 pouces au sein de son habitacle. Du côté du coffre, le volume grimpe à 450 litres couplé à 26 compartiments de rangement.

Mais c’est surtout au niveau du prix que les choses deviennent vraiment intéressantes. En Chine, la P5 est commercialisée entre 157 900 et 223 900 yuans, soit environ 22 700 ou 32 200 euros, sans prendre en compte l’ensemble des taxes inhérentes à la France.

Les cartes sont rebattues

Dans tous les cas, commercialiser une voiture électrique sous les 45 000 reste un choix judicieux en France pour la faire profiter du bonus écologique maximal de 6000 euros actuellement en vigueur – 5000 euros à partir du 1er juillet 2022.

La XPeng 5 n’a pas encore fait ses débuts en Hexagone, mais elle pourrait devenir un choix intéressant pour les automobilistes à la recherche d’une berline compacte abordable. Encore une fois, l’augmentation tarifaire de la Tesla Model 3 rebat complètement les cartes.

Attendue en 2025, la 3e génération du Renault Captur se déclinera en une inédite version électrique. Découvrez les premières infos.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles