Un petit débat avait lieu dans l’Union européenne : 5G ou Wi-Fi pour les voitures connectées ? Les représentants ont tranché : ce sera bien la 5G, plus pérenne.

Les voitures autonomes sont toujours sujettes à débats tant elles forcent une nouvelle manière de réfléchir la route et les agglomérations. Il est donc naturel que les législateurs mâchent et remâchent encore le sujet.

Technologiquement parlant, on pourrait toutefois penser que débat il n’y a plus. Cependant, il subsistait encore une inconnue : quelle technologie sans fil privilégier au sein des habitacles du futur dans l’Union européenne.

En Union européenne, la 5G propulsera les voitures connectées

Comme le raconte 01net, les représentants des États européens se sont réunis ce jeudi pour statuer sur un choix : 5G ou Wi-Fi pour les voitures connectées ? Certaines marques comme Renault, Toyota et NXP jugeaient en effet le Wi-Fi plus pertinent, car déjà disponible et plus facile à mettre en place à moindre coût pour les constructeurs.

Si l’idée avait été validée par la même commission, elle avait aussi ses faiblesses. Les représentants de Qualcomm, BMW, Intel, Huawei ou encore PSA ont eu gain de cause sur l’utilisation de la 5G, qui est plus pérenne, a de meilleures performances et permettra plus d’applications possibles à terme.

La 5G est finalement la technologie l’ayant emportée. Rappelons qu’à terme, elle est vue comme celle gérant notamment les communications entre toutes les voitures connectées, évitant ainsi bien des accidents d’origine humaine.

Réseau 5G : tout ce qui va changer, quels usages et pourquoi la technologie est importante