Essai du MG ZS EV : le choix du SUV électrique, sans fioriture

L'électrique se démocratise peu à peu et le nouveau MG ZS EV en est le parfait exemple

MG ZS EV
8 /10

Note de la rédaction

Ce SUV signe le grand retour de MG en France, qui est désormais une filiale du chinois SAIC. Le MG ZS EV est un SUV électrique qui propose une autonomie maximale de 263 km (WLTP) avec une puissance de 143 ch - 105 kw.

Où acheter le
MG ZS EV au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

 

Introduction

Si vous êtes à la recherche d'un SUV 100 % électrique neuf pour moins de 30 000 euros, le MG ZS EV pourrait être susceptible de vous intéresser. Voici notre essai de cette voiture.

Le MG ZS EV

Le MG ZS EV // Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

Si vous avez bonne mémoire, vous devez sans doute vous souvenir du petit constructeur anglais MG, qui avait construit sa réputation grâce à de petits roadsters abordables et très sympas à conduire. Malheureusement, MG a disparu de la circulation depuis une dizaine d’années et est tombé peu à peu dans l’oubli.

Néanmoins, durant cette dizaine d’années d’absence, il s’est quand même passé des choses pour MG puisque la marque est passée sous pavillon chinois et est devenue la propriété du groupe SAIC. Depuis 2019, elle revient sur le devant de la scène en France avec un SUV 100 % électrique. Terminé donc les roadsters et les sportives, place à des produits dans l’air du temps et, nous allons le voir, loin d’être ridicule face à la concurrence, bien au contraire.

Fiche technique de la MG ZS EV

Modèle MG ZS EV
Catégorie SUV
Puissance (chevaux) 143 chevaux
Puissance (kw) 105 kW
Niveau d'autonomie Assistance
Prises côté voiture Type 2 Combo (CCS)
Longueur 4314 mm
Hauteur 1644 mm
Largeur 1809 mm
Fiche produit

Qui se cache derrière MG ?

Le MG ZS EV, c’est le fruit du travail entre la Chine et l’Angleterre, mais avec un fort penchant pour l’outre-Manche toutefois puisque le bureau d’études est installé du côté de l’usine historique de Longbridge, qui fabriquait au plus fort de l’industrie automobile britannique les Austin, les Rover ou encore les fameuses petites MG. Si le bureau d’études est en Angleterre, la voiture est bien fabriquée en Chine, du côté de Canton. L’entreprise SAIC, propriétaire de la marque MG, n’est pas du tout novice dans le monde de l’automobile, bien au contraire, puisque sa fondation remonte à 1955.

Par rapport aux constructeurs européens, effectivement, SAIC peut paraître jeune, mais elle jouit d’une solide réputation en Asie, notamment dans le domaine de la voiture électrique. SAIC Motor Corporation Limited, c’est son nom depuis 2015 après s’être longtemps nommée Shanghai Automotive Industry Corp, travaille notamment avec Volkswagen depuis plus de 30 ans, mais aussi avec General Motors. SAIC absorbe en 2007 Nanjing Automobile, le groupe qui avait repris MG Rover en 2005, ce qui fait qu’aujourd’hui MG soit sous le pavillon de SAIC.

Simple, mais efficace

Une fois l’histoire de la marque et du groupe brièvement racontée, il est temps de se pencher un peu plus sur ce MG ZS EV. Le MG ZS n’est pas vraiment une nouveauté en soit puisqu’il date déjà de 2017 et est apparu avec des motorisations thermiques sur le marché britannique. Sauf que le thermique, c’est de moins en moins dans l’air du temps, et ça MG l’a bien compris puisque, en France, la marque ne commercialisera pas de modèles thermiques.

Pour le moment, le catalogue du constructeur ne se compose que d’un seul et unique modèle. D’autres voitures viendront le compléter par la suite, la marque nous l’assure, mais MG Motor n’a pas souhaité nous communiquer les segments et les dates de présentation de ses nouveaux produits.

Le MG ZS EV ne fait pas vraiment dans l’originalité en termes de style. Le design est très banal et s’apparente à des codes esthétiques empruntés à beaucoup d’autres modèles déjà existants. En d’autres termes, ce MG ZS n’est pas clivant et devrait plaire au plus grand nombre. Ou du moins, ne devrait pas les rebuter.

À l’intérieur, là non plus ce n’est pas le grand frisson, c’est à la fois simple et efficace. Les assemblages sont corrects et les matériaux semblent plutôt résistants dans le temps. Là non plus, il n’y a pas de fausses notes. Nous sommes simplement gênés par l’interface du système d’infodivertissement, dont l’écran tactile bénéficie de graphismes plutôt soignés, mais dont la navigation est très lente avec un temps de latence au moment où l’on actionne la touche et son exécution.

D’une manière générale, compte tenu du fait que l’auto est compatible avec Apple CarPlay et Android Auto, les utilisateurs se tourneront davantage vers ces systèmes plutôt que celui embarqué.

À l’arrière, bonne surprise, malgré les 4,31 mètres de l’engin, l’habitabilité est plutôt bonne puisque deux adultes pourront voyager parfaitement à leur aise. Seul petit hic, la banquette est seulement fractionnable 60/40, les sièges ne sont pas coulissants et le plancher n’est pas plat quand ils sont rabattus. Le coffre étonne aussi avec une belle capacité de 448 litres, ce qui est excellent pour un SUV 100 % électrique de ce segment. Les batteries ne viennent pas rogner d’espace puisqu’elles sont implantées sous le plancher.

La batterie, l’autonomie et la recharge

Sous le capot et sous le plancher, ne vous attendez pas à du jamais vu, bien au contraire. MG Motor utilise des technologies déjà bien éculées avec un pack de batteries lithium-ion fournis par CATL d’une capacité de 44,5 kWh. À l’avant, nous retrouvons un moteur de 143 chevaux et de 350 Nm de couple, des données plutôt intéressantes compte tenu du poids annoncé, assez contenu, de 1532 kilos. Les performances sont correctes avec un 0 à 100 km/h annoncé en 8,2 secondes et une vitesse maximale limitée à 140 km/h.

Puisque c’est une voiture électrique, parlons-en, le constructeur annonce une autonomie de 263 kilomètres sous le cycle WLTP. C’est plutôt dans la moyenne basse du segment puisque la concurrence dépasse régulièrement les 300 kilomètres. Tout dépendra encore une fois du type d’utilisation que vous aurez de la voiture, mais il ne faudra pas forcément compter sur le MG ZS EV pour partir en vacances à 1000 kilomètres de chez vous sereinement en raison d’un réseau de recharge pas encore assez dense. Néanmoins, il devrait convenir à la plupart des utilisateurs pour des trajets quotidiens.

En ce qui concerne la recharge, elle se fait au moyen d’une prise de type 2 ou d’un Combo CCS, le standard en Europe. La capacité de recharge est annoncée à 85 kW et il faut 40 minutes sur une borne de recharge rapide pour passer de 0 à 80 %. Sur une Wallbox de 7 kW, la recharge complète prend 7h30 et il faudra compter entre 12 et 16 heures sur une prise classique.

Silence total sur la route

Une fois à bord, nous avons un peu de mal à trouver notre position de conduite en raison d’une assise un peu trop haute et d’un volant positionné trop bas. Le problème est le même qu’à bord d’une Renault Zoé, mais ne devrait pas rebuter grand monde cependant.

Nous partons de la concession MG Motor située dans le onzième arrondissement de Paris dans le silence le plus total, un silence qui nous accompagnera durant tout le long de notre journée tant la voiture est bien insonorisée et ne souffre d’aucun bruit parasite, preuve que son assemblage est bien réalisé.

L’intérieur du MG ZS EV

L’intérieur du MG ZS EV // Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

Trois modes de conduite sont disponibles : « Confort », « Normal » et « Sport ». Ces trois modes jouent sur l’autonomie et l’affichage de l’autonomie restante s’adapte en fonction du mode sélectionné. En mode « Confort », la voiture est en quelque sorte bridée et les mises en vitesse sont plutôt lentes. Néanmoins, ce système convient parfaitement pour la ville. Le mode « Normal » est certainement le meilleur des trois modes avec une bonne homogénéité au niveau des commandes et de la réponse à l’accélération.

Le mode « Sport » est un poil caricatural, notamment au niveau de la direction avec une consistance plus prononcée, mais très anti-naturelle, mais offre de belles prestations à notre MG avec une suspension non pilotée, mais plutôt bien travaillée qui allie très bien confort et dynamisme. La voiture est dotée d’un système « Kers », à savoir la récupération d’énergie au freinage qui est réglable sur trois niveaux, de un à trois, trois étant le niveau le plus fort et qui permet de se passer, dans 90 % des cas, du freinage par friction.

Tout n’est pas parfait évidemment, cela reste un SUV 100 % électrique avec tous les défauts classiques et inhérents à ce genre de produit. De ce fait, la voiture prend un peu de roulis sur les appuis et le nez à tendance à plonger au freinage. Rien de rédhibitoire néanmoins. En conduite dynamique, nous avons noté également quelques remontées de couple dans le volant et des interventions récurrentes de l’ESP à la moindre réaccélération un peu trop ambitieuse en sortie de courbe.

La MG ZS EV se dote d’un système de conduite semi autonome de niveau 2 avec le régulateur de vitesse adaptatif associé au système de maintien dans la voie. Autant ces technologies sont convaincantes sur autoroute, autant il faudra rapidement couper l’aide au maintien dans la voie sur nationale puisque le système interviendra bien trop souvent et de manière assez brutale avec des coups de volant un peu trop brusques pour tenter de vous remettre sur le droit chemin. Le système gagnerait à être un peu plus permissif et fluide.

Concernant les consommations, nous avons relevé environ 15,9 kWh/100 kilomètres sur un parcours oscillant principalement entre ville et nationale. C’est un score plus que convenable, assez proche de la référence en la matière qui est le Hyundai Kona electric.

Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

Un catalogue simplifié pour des prix attractifs

Pour son catalogue, MG Motor s’est inspiré des constructeurs asiatiques et c’est plutôt une bonne nouvelle, car les clients ne s’y perdront pas dans les options. De ce fait, il n’existe que deux finitions pour ce MG ZS EV : « Comfort » ou « Luxury ».

La première embarque déjà quelques équipements de série très appréciables comme les jantes en alliage de 16 pouces, la navigation, l’écran tactile de huit pouces ou encore le régulateur de vitesse adaptatif. Tout ça pour la somme de 29 990 euros, hors bonus écologique de 7000 euros et hors prime à la conversion pouvant aller jusqu’à 5000 euros. MG ne pratiquant pas de remise, vous toucherez donc au minimum votre MG ZS EV à 17 900 euros en France. Un tarif avantageux compte tenu des prestations.

Notre modèle d’essai est équipé de la finition « Luxury » qui embarque, de série, quelques équipements en plus de la version « Comfort » comme le toit ouvrant panoramique, les sièges en polyuréthane chauffants, les jantes en alliage 17 pouces ou encore la surveillance des angles morts. Pour notre version d’essai, il faudra compter 31 990 euros, plus 650 euros pour la peinture « Aqua Cyan », la seule option disponible au catalogue. Au total, avec toutes les aides, notre modèle d’essai revient en France à 20 640 euros.

Le MG ZS EV

Le MG ZS EV // Source : Yann Lethuillier pour Frandroid

La concurrence a très clairement de quoi s’inquiéter puisque les Hyundai Kona electric et Kia e-Niro offrent peut-être plus d’autonomie, mais sont aussi bien plus chers à niveau d’équipements équivalent. Les SUV français, à savoir les Peugeot e-2008 et DS 3 Crossback E-Tense ne font pas forcément mieux en termes d’autonomie en raison de leurs consommations gargantuesques, ne bénéficient pas du même niveau d’équipements et sont aussi plus chers, même si le DS 3 se veut être avant tout un véhicule premium.

Où acheter le
MG ZS EV au meilleur prix ?

Il n'y a pas d'offres pour le moment

Note finale du test
8 /10
Difficile de reprocher quoi que ce soit à un SUV 100 % électrique, bien équipé, bien motorisé et aussi peu onéreux par rapport à ses principaux concurrents. Le MG ZS EV est une très bonne surprise et ne souffre d'aucun défaut majeur compte tenu de son prix. La dotation de série est correcte, la motorisation l'est également, l'habitabilité est très bonne pour la catégorie, bref, il n'y a pas grand-chose à redire.

À ce niveau, le rapport prix/prestations est tout simplement imbattable sur le marché : le MG ZS EV est une voiture bien conçue et très aboutie, qui ne fait pas dans l'excès et qui conviendra au plus grand nombre.

De plus, avec les aides gouvernementales qui, accumulées, permettent de pouvoir faire baisser significativement la facture, la voiture devient presque une bonne affaire et s'affiche à environ 20 000 euros, avec toutes les options possibles.
Points positifs
  • Tarifs attractifs
  • Prestations routières
  • Dotation de série complète
Points négatifs
  • Système d'info-divertissement trop lent
  • Modularité de la deuxième rangée
  • Autonomie en retrait par rapport à certains concurrents

Les derniers articles