Deux-roues électriques : comment profiter du stationnement gratuit à Paris ?

 

Depuis le 1er septembre, le stationnement pour les deux-roues thermiques est devenu payant dans la capitale. Fort heureusement, les scooters et motos électriques en sont exemptés et peuvent donc continuer à stationner gratuitement dans Paris. Voici la marche à suivre pour en bénéficier.

BMW CE 04_260_jk

Les concessionnaires de scooters et motos électriques s’en frottent déjà les mains : la demande est en constante augmentation, et pour cause, le stationnement gratuit dans la capitale leur est désormais réservé, puisque les propriétaires de deux-roues thermiques devront passer à la caisse afin de pouvoir se garer selon les nouvelles règles.

Attention cependant à ne pas stationner sauvagement, puisque même les deux-roues électriques doivent suivre certaines règles. En effet, pour pouvoir bénéficier de la gratuité du stationnement, il faut dans un premier temps faire enregistrer le véhicule sur le site de la Mairie de Paris. Une fois la démarche effectuée, il sera également nécessaire de prendre un ticket de stationnement à chaque fois, même si celui-ci est gratuit. Ne vous inquiétez pas, même si ces étapes peuvent sembler fastidieuses, le processus est extrêmement rapide et se réalise intégralement en ligne.

Voici la marche à suivre.

L’enregistrement d’un deux-roues électrique

Comme mentionné ci-dessus, il est impératif de s’enregistrer à la mairie de Paris afin de bénéficier du stationnement gratuit pour un deux-roues motorisé (2RM) électrique. La démarche s’effectue sur le site Paris.fr. Avant de déposer une demande, sachez qu’il existe différents cas de figure :

  • Le stationnement résidentiel, réservé aux personnes vivant à Paris ;
  • Le stationnement visiteur, ouvert à tous les deux-roues électriques.

La principale différence entre les deux est la durée du stationnement, puisqu’un abonnement résidentiel donne droit à une durée de stationnement de sept jours consécutifs autour de votre domicile, contre une journée pour un stationnement visiteur. À noter que le stationnement résidentiel octroie automatiquement de droits visiteurs dans le reste de Paris, en plus des quatre zones situées autour de votre logement pour l’abonnement résidentiel.

Peu importe le type de stationnement qui vous concerne, il est entièrement gratuit, à condition de suivre les étapes ci-dessous :

  • Rendez-vous sur le site de la Mairie de Paris pour effectuer votre demande de stationnement gratuit ;
  • Dans la section « Faites une nouvelle demande », sélectionnez :Stationnement 2RM Paris
    • Droit de stationnement visiteur pour une moto ou scooter électrique (véhicule 2-roues motorisés électrique) — la dernière option — pour un stationnement visiteur si vous vivez hors de la capitale ;
    • Droit de stationnement résidentiel pour une moto ou scooter électrique (véhicule 2-roues motorisés électrique) — la troisième option — pour un stationnement résidentiel si vous habitez Paris et disposez d’un justificatif de domicile.
  • Pour continuer le processus, vous serez invité à vous identifier avec votre compte Mon Paris ou FranceConnect. Cette dernière option est à privilégier si possible ;
  • Une fois connecté, saisissez l’immatriculation du deux-roues électrique, en prenant soin de bien vérifier celle indiquée sur la carte grise. Confirmez qu’il s’agit d’un véhicule personnel ou de fonction et si vous avez déménagé depuis le 1er janvier ;
    Stationnement 2RM Paris 2
  • Dans la mesure du possible, choisissez l’option permettant de récupérer vos informations depuis FranceConnect afin d’obtenir une réponse immédiate. Ceci permettra d’établir le lien entre votre véhicule et votre dossier. Cette démarche est uniquement possible si le véhicule est bien à votre nom. Autrement, vous pourrez télécharger les justificatifs en ligne, mais le délai de traitement sera bien plus long

Stationnement 2RM Paris 3

  • Sélectionnez ensuite le droit Résident ou Visiteur moto ou scooter basse émission d’un an et validez ;
  • Si vous n’avez pas pu valider l’étape FranceConnect, téléchargez vos pièces justificatives ;
  • Vous recevrez une confirmation dès la validation de vos droits, reprenant également les dates d’effet ;
  • Attention, vous devrez tout de même prendre un ticket avant de stationner ! La marche à suivre est décrite plus bas.

Comment et où stationner son deux-roues ?

Comme mentionné précédemment, les droits de stationnement gratuit avec un deux-roues électrique s’accompagnent impérativement de la prise d’un ticket. Celui-ci peut être obtenu depuis un horodateur physique, mais également par l’intermédiaire des applications PayByPhone, ParkNow et Flowbird, à condition d’avoir accepté le partage des données pendant l’enregistrement du véhicule.

Le stationnement résidentiel permet d’occuper une place payante en surface dans une des quatre zones autorisées autour du domicile pendant maximum sept jours consécutifs. Il faudra donc impérativement obtenir un ticket de stationnement pour la durée souhaitée depuis un horodateur ou le faire depuis une des trois applications. L’immatriculation du véhicule permettra de déterminer automatiquement qu’il s’agit d’un stationnement résidentiel.

Dans le cas d’un stationnement visiteur, il est également possible d’occuper n’importe quelle place de stationnement de surface, qu’il s’agisse de places deux-roues ou voitures, à condition encore une fois d’obtenir un ticket. Même si celui-ci reste gratuit, le stationnement visiteur n’est valable qu’une journée, c’est-à-dire jusqu’à vingt heures.

Au-delà, le stationnement est automatiquement gratuit jusqu’au lendemain matin 9h, dans la plupart des cas. En revanche, il vous faudra obtenir un autre ticket le lendemain sous peine d’être verbalisée. Attention également à ne pas laisser le scooter électrique garé au même endroit plus d’une journée, puisqu’un tel stationnement peut être considéré comme abusif et entraîner une mise en fourrière.

Profitez du stationnement gratuit pour votre deux-roues électrique

Vous savez maintenant tout pour stationner gratuitement dans la capitale sans avoir à payer le moindre centime de plus. Bien sûr, si vous n’avez pas déjà franchi le cap de l’électrique, il vous faudra en acquérir un avant tout. Rassurez-vous, vous trouverez certainement celui qui vous correspondra le mieux parmi la large gamme disponible sur le marché.

En vous garant, rappelez-vous qu’il vous faudra toujours obtenir un ticket, même s’il est gratuit. Enfin, scooter électrique ou pas, il reste strictement interdit de stationner sur les trottoirs, laissez-les donc libres pour permettre aux piétons de circuler. Enfin, n’oubliez pas la sécurité, car il est important de bien attacher votre scooter, que ce soit avec un stop disque, une chaîne ou un U.

Se déplacer dans Paris peut vite devenir un casse-tête : contraintes des transports, intempéries, trafic, etc. Les scooters électriques en libre-service sont une solution en plein essor, avec trois principaux acteurs dans la capitale. Nous…
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles