Citroën veut chasser Polestar (et ses sublimes voitures) hors d’Europe avec ce nouveau procès

 

Après la France, Citroën voudrait interdire le logo de Polestar partout en Europe. Le tribunal jugera bientôt cette affaire.

Polestar 5
Polestar 5

Vous le savez sûrement si vous suivez l’actualité automobile, Citroën et Polestar sont engagés depuis quelques années déjà dans un bras de fer judiciaire. En cause, une histoire liée aux logos des deux marques, qui seraient trop proches au goût de la firme française. Celle-ci avait alors assigné sa rivale en justice, afin de l’interdire de vendre ses voitures en France. Une requête qui avait alors été validée par les juges français, ce qui explique pourquoi la marque suédoise n’est toujours pas disponible sur notre territoire.

Une interdiction dans toute l’Europe ?

Mais Citroën ne compte pas s’arrêter là. Pour rappel, le constructeur français juge que la marque, qui a fait rouler sa future Polestar 5 a Goodwood utilise un logo trop proche du sien, et plus particulièrement celui utilisé entre 1959 et 1966, avec ses formes très anguleuses. Une simple rotation de l’un des chevrons et l’on obtient l’emblème de la firme scandinave. Et cela a du mal à passer auprès du constructeur, qui a décidé d’aller plus loin.

Selon nos confrères belges du journal L’Echo, Citroën a donc décidé de saisir le Tribunal de l’entreprise Francophone de Bruxelles, afin d’empêcher Polestar d’utiliser son logo dans toute l’Europe. L’affaire devrait être jugée en septembre prochain et pourrait se conclure par l’obligation de la marque de changer d’emblème ou par l’interdiction de vendre des voitures sur le Vieux Continent.

Une victoire pas si évidente

Mais attention, car tout n’est pas encore joué pour Citroën. Si la firme a effectivement remporté son premier procès en France, rien n’est dit que ce sera le cas pour celui-ci, aux enjeux encore plus importants. En effet, la marque a déjà été déboutée à deux reprises sur des demandes similaires effectuées auprès de l’Office de l’Union européenne pour la propriété intellectuelle (EUIPO). La firme a interjeté appel de cette décision, et le jugement définitif se fait toujours attendre.

Jusqu’à présent, Polestar a donc uniquement été condamné à l’interdiction d’utiliser son logo en France et à 150 000 € de dommages et intérêts. Il faut savoir qu’il est tout de même possible de rouler avec un véhicule de la marque suédoise en France, mais il faut alors se rendre à l’étranger pour l’acheter puis le faire importer chez nous. Il serait également possible pour Polestar de changer le logo afin de pouvoir commercialiser ses voitures en France, mais cela ne semble pas être au programme. Dommage car le programme est chargé pour Polestar avec les futures Polestar 3, Polestar 4 et Polestar 5.

Polestar a dévoilé une nouvelle photo montrant ses trois modèles à venir, dont deux sans camouflage.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles