Cadillac Celestiq : 300 000 dollars et imprimée en 3D, cette splendide berline casse les codes

 

Deux ans après la présentation du Lyriq, un concept de SUV électrique, Cadillac lève cette fois-ci le voile sur une berline, baptisée Celestiq. Son prix de vente pourrait atteindre 300 000 dollars !

Cadillac Celestiq 2022

En février 2020, Cadillac prenait tout le monde de court en dévoilant un tout nouveau modèle, sous la forme d’un concept. Un étonnant SUV électrique baptisé Lyriq, qui annonçait alors un véritable tournant pour la marque américaine, qui va normalement de pair avec les gros V8 dans l’imaginaire collectif. Quelques mois plus tard, cette étude de style fit alors ses premiers pas devant le public à l’occasion du salon de New-York.

Son lancement commercial est prévu en 2024 et il pourrait également arriver chez nous un peu plus tard, comme l’a laissé entendre General Motors qui voit en l’électrique une opportunité de revenir en Europe. Mais ce concept ne devrait pas rester seul bien longtemps. En effet, Cadillac vient tout juste de lever le voile sur un second concept électrique, qui prend cette fois-ci la forme d’une berline.

Un style moderne mais inspiré par le passé

Baptisé Celestiq, celui-ci préfigure un modèle haut de gamme qui devrait bel et bien voir le jour au cours des prochaines années, aux côtés du grand SUV électrique. Cette grande berline a également pour but d’introniser une nouvelle direction stylistique pour la marque, avec sa silhouette penchant vers le coupé fastback, qui pourrait nous rappeler la nouvelle Ioniq 6 récemment dévoilée. Si les lignes peuvent sembler inédites, on reconnaît toutefois la signature de la marque américaine, avec le dessin très anguleux, ainsi que la face avant arborant une large calandre. Très futuriste, celle-ci est entourée de deux optiques très fines et de « crocs » lumineux.

Cadillac Celestiq 2022

Mais si le style global semble très moderne, le communiqué du constructeur souligne toutefois que ce dernier a puisé son inspiration dans son passé. En effet, ce dernier est notamment allé chercher du côté de l’Eldorado Brougham, sortie en 1957. Une référence qui n’est pas forcément évidente au premier coup d’œil, il faut bien l’avouer. Mais comme la grande berline à l’époque, la nouvelle Celestiq veut se poser comme la référence sur le segment au cours des prochaines années.

Un cocon haut de gamme

À bord de cette Cadillac Celestiq, la présentation est évidemment très moderne, voire futuriste. Nous découvrons en effet une immense dalle numérique de 55 pouces traversant toute la planche de bord. Elle n’est d’ailleurs pas sans nous rappeler l’Hyperscreen de la Mercedes EQS et offre une étonnante fonctionnalité. En effet, le passager peut regarder une vidéo sans que celle-ci ne soit visible par le conducteur, afin de ne pas le déconcentrer.

D’autres écrans plus petits sont disséminés dans le poste de conduite, dont un étant dédié aux réglages de la climatisation. Les occupants profitent également d’un grand toit en verre avec une spécificité : chaque personne peut choisir le niveau d’opacité qu’elle souhaite.

Cadillac Celestiq 2022

Si Cadillac précise que ce concept présente en avant-première des matériaux et technologies innovantes, la firme ne donne pas de détails supplémentaires à ce sujet. On peut toutefois supposer que cette Celestiq se pare d’une sellerie réalisée avec des matières durables tels que le tissu à base de bouteilles recyclées, de plus en plus présent sur les modèles récents. Il faudra alors patienter pour en savoir plus à ce sujet-là.

Un concept autonome

Pour l’heure, Cadillac ne donne aucune information sur la fiche technique de son concept électrique. On sait toutefois que celui-ci repose sur la plateforme Ultium, dédiée aux modèles électriques du groupe. Celle-ci possède plusieurs particularités et avantages, puisqu’elle permet notamment de pouvoir empiler les cellules de batteries à la verticale ou à l’horizontale. Par ailleurs, elle s’adapte à toutes les architectures, à deux ou quatre roues motrices.

Cette base technique est également compatible avec la technologie 800 volts équipant notamment les Porsche Taycan et autres Kia EV6 et permettant de profiter d’une charge plus rapide grâce à une puissance plus importante.

Dans son communiqué, Cadillac précise que ce concept est également équipé de la dernière évolution de son système de conduite autonome, qui devrait également être proposé sur la version de série. Si la puissance ou encore la capacité de la batterie n’ont pas encore été annoncées, elles devraient être proches de celles du Lyriq. Pour rappel, celui-ci embarque une batterie de 100 kWh offrant 480 kilomètres d’autonomie. Elle est associée à un moteur électrique de 340 chevaux et 440 Nm de couple, le tout envoyé aux roues arrière. Enfin, il est possible de récupérer 300 km d’autonomie et 30 minutes à une puissance de 190 kW.

Plus de 300 000 dollars l’unité ?

Selon une information relayée par le Wall Street Journal, il est possible que chaque exemplaire de cette Cadillac Celestiq soit vendu autour de 300 000 dollars. En cause, une fabrication à la main et totalement personnalisée avec des centaines de pièces imprimées en 3D.


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles