La Polestar 3 se révèle : un SUV électrique premium aussi surpuissant qu’onéreux

 

Polestar vient de dévoiler le prix exact et les caractéristiques de son futur SUV électrique Polestar 3. Spoiler : la note va être salée.

Polestar 3

Attendue au moins d’octobre, l’officialisation de la Polestar 3 ne sera pas d’une grande surprise au regard des premières informations déjà publiées par la marque suédoise. Cette dernière a révélé la fiche technique et le prix de son SUV électrique sur plusieurs marchés européens, comme le relaient Automobile Magazine et Motor.

Le site espagnol mentionne notamment deux versions du véhicule, dont les principales différences se situent au niveau de la puissance : 360 ​​kW (489 ch) et 840 Nm de couple pour la première, contre 380 kW (517 ch) et 910 Nm pour la seconde. Le 0 à 100 km/h est respectivement effectué en 5 et 4,7 secondes.

Gabarit XXL

Forcément, ce léger différentiel de puissance impact l’autonomie à une petite échelle, malgré la même capacité de batterie de 110 kWh. La Long Range Dual Motor Plus Pilot, comme la nomme Polestar, déploie un rayon d’action de 610 kilomètres WLTP. La déclinaison Long Range Dual Motor Plus Pilot Perform va quant à elle en proposer 560 km.

Dans les deux cas, la Polestar 3 met le paquet sur les performances, et ce grâce à deux moteurs électriques placés sur l’essieu avant et sur l’essieu arrière. Sa vitesse de pointe atteint par ailleurs les 210 km/h, quelle que soit la version utilisée.

Polestar 3
Polestar 3

Au niveau des dimensions, ce SUV annonce un gabarit XXL : sa longueur de 4,90 mètres devrait en faire un véhicule très long, comme c’est le cas par exemple de la Porsche Taycan Sport Turismo (4963 mm) ou de la Tesla Model X (5036 mm). Comptez 1,96 mètre de largeur ou encore 1,62 mètre de hauteur.

L’empattement de 2,98 mètres laisse présager un bel espace pour les jambes et une habitabilité généreuse pour les passagers avant et arrière. Le volume de coffre s’élève enfin à 485 Litres : on aurait pu s’attendre à plus au vu de son gabarit.

On frise les 100 000 euros

Concernant les systèmes et technologies embarqués, il y en a une ribambelle : phares LED, avertisseur de sortie de voie, capteur d’aide au stationnement, caméra 360°, régulateur de vitesse, écran central de 14,5 pouces, port USB à l’avant et à l’arrière, sièges chauffants, jantes en alliage de 21 pouces.

Fin juillet, le PDG de Polestar, Thomas Ingenlath, s’était montré bavard quant à la grille tarifaire de la Polestar 3 : entre 75 000 et 110 000 euros en fonction de la finition et des options choisies. Le média espagnol avance les prix suivants, probablement propres à son marché : 92 500 et 99 500 euros, selon les versions — des prix qui peuvent évoluer d’un marché à un autre, selon les taxes appliquées notamment.

Tâchons surtout de rappeler que Polestar n’a toujours pas le droit de vendre ses véhicules en France. La firme nordique est engagée dans un bras de fer judiciaire avec Citroën depuis quelques années déjà, la faute à son logo, jugé trop proche de celui de la marque française.

Après la France, Citroën voudrait interdire le logo de Polestar partout en Europe. Le tribunal jugera bientôt cette affaire.
Lire la suite


Pour nous suivre, nous vous invitons à télécharger notre application Android et iOS. Vous pourrez y lire nos articles, dossiers, et regarder nos dernières vidéos YouTube.

Les derniers articles